Prêche du vendredi à la télévision égyptienne : “l’Europe va devenir un État islamique”

Publié le 16 Janvier 2012

Observatoire de l'islamisation - Joachim Velocias

aliabualhasan.jpg

Extrait d’un sermon du vendredi prononcé par l’imam égyptien Abou Ali Al-Hasan, diffusé sur la chaîne Al-Hekma TV le 6 janvier 2012:

Traduction: 

Ali Abou Al-Hassan: “…Avec l’émigration [musulmane] [en Europe], et la réticence [des européens] à se marier et avoir des enfants… Une centaine de personnes n’engendreront que quatre-vingts, et dix ans plus tard, ces quatre-vingts seront remplacés par une soixantaine, et ces soixante seront plus tard remplacé par quarante, et ces quarante ne deviendront plus que dix une décennie plus tard, et vingt ans plus tard, pas un seul d’entre eux ne restera!

L’Europe en a pris conscience. Dans quelques temps, l’Europe va devenir un État islamique unique, qui ne connaîtra plus rien d’autre que “Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mohammed est son messager.”

C’est comme ça, qu’ils le veuillent ou non. C’est la décision d’Allah. L’islam arrive !”

Avec 470 000 visas annuels délivrés par l'Intérieur (chiffres officiels 2008) aux ressortisants de l'Algérie, du Maroc, de la Tunisie et de la Turquie, il faut croire que le gouvernement sarkozyste veut donner raison à l'impérialisme islamique.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 16/01/2012 18:10


1990: Michel Poniatowski voulait "Que survive la France"


L'avertissement cinglant de l'ancien ministre de l'Intérieur.





Michel Poniatowski, ministre de l'Intérieur de Giscard d'Estaing de 1974 à
1977,  fut un des fondateurs de l' UDF. Disparu en janvier 2002, il était un homme de conviction ayant consacré toute sa vie au service de la France. Il savait que la paix, ça se
gagne, parfois au risque de sa vie: Adolescent, il s’engagea dès les années 40 dans les chantiers de jeunesse de Villard-de-Lans, la Révolution nationale ayant à l'époque souci de produire
une jeunesse saine, péparant la reconquête. A 21 ans, en 1944, il est parachuté dans le maquis de la Drôme et participe à de nombreuses opérations dont la libération de Montélimar,
Valence, Grenoble. Blessé au bras à l’approche des Vosges, il effectue une brève convalescence dans la maison familiale du Rouret dans le Midi et repart au front. (suite de la biographie).





Auteur de nombreux ouvrages politiques et historiques, "Que survive la France" paru en 1990 aux Editions
du Rocher, est certainement le plus clairvoyant sur les menaces qui planent sur la France. Si des chapitres de cet ouvrage sont consacrés à un communisme dont la menace est aujourd'hui conjurée,
ses analyses sur les travers de la mondialisation économique sont toujours d'actualité. Mais ce sont les mécanismes et les conséquences de l'immigration qui forment le plus de chapitres. Et les
intitulés ont le mérite de la clarté :





Première partie :


ChapitreXI: L'identité de l'Islam


Chapitre XII: L'identité arabe





Quatrième partie:


Chapitre V: l'invasion douce


Chapitre VI: Racisme et immigration


Chapitre VII: L'immigration maghrébine en France


Chapitre VIII: La citoyenneté à l'encan


Chapitre IX: La réforme du Code de la nationalité


Chapitre X: La démocratie en danger.





Une démocratie en danger par restriction de la liberté d'expression pour la pensée hétérodoxe au Système
:





Poniatowski écrivait page 270:





"N'at-t-on pas vu un évêque, Monseigneur Lefebvre, traîné devant les tribunaux pour une
conversation avec des journalistes où il disait avec bon sens que le mieux pour les musulmans seraient qu'ils rentrent chez eux et que la construction des mosquées en France était une catastrophe
?"





L'ancien ministre giscardien écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle
ligne on pourrait changer 22 ans plus tard :


" Cette âme, la France est entrain de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation,
mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l'on s'acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer.


Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous
trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (...)


Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment
très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l'immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n'est pas le cas, la France aura deux visages: celui du "cher et
vieux pays" dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé
du tiers monde africain.


Si nous désirons voir les choses dé

Marie-Claire Muller 16/01/2012 15:25


Ouep on va les laisser faire!!!!Ce sera un choc! il y aura, sans aucun doute des étincelles, mais ON Y SERA!!!!! 4 fois
on les a bouté!!!!!Cette fois ci ce sera la valise ou le cercueil,une revanche en quelque sorte,même chose pour les collabos.

23bixente23 16/01/2012 12:09


ouep, parce qu'on se laissera pas faire !! faut pas croire que TOUS les Européens et autres Français sont des idiots utiles ou des collabos, une partie grandissante des populations européennes
prennent conscience du danger et entrent en résistance...

marco 16/01/2012 11:57


Vous affolez pas les muzz,ça va pas être de la tarte,et si vous êtes  pressés de serrer les cuisses des  72 vierges du paradis d'allah,ce sera un excellent passeport,pensez-y!!