Présidence de l'UMP: Fillon devance Juppé et Copé. Préface Gérard Brazon

Publié le 3 Juin 2012

Voilà donc le trio pour l'UMP?

François Fillon qui inaugura en tant que 1er Ministre une Mosquée à Argenteuil avec à ses côtés, une fillette de six ans entièrement voilée, le tout au milieu des youyous, des imams et autres dignitaires de l'islam et de femmes en hijab. 

Jean François Copé qui privatisa les abattoirs de Meaux et en fit de facto les plus grands  abattoirs halal de l'Ile de France. Les dires et les actes! Postures/impostures

Alain Juppé le pire, qui met en place une mosquée cathédrale à Bordeaux, grand ami des frères musulmans et va-t-en guerre en Libyie et qui, de facto, sera le complice du prochain Califat du Moyen Orient.


Toute honte bue, ces trois là prétendent gouverner et gérer l'UMP. Ce n'est pas la France de droite ces trois là, c'est une évidence. Alors mesdames et messieurs les adhérents de l'UMP, quand allez-vous comprendre, vous qui n'êtes pas des élus, vous qui n'avez pas d'intérêts de caste, vous qui êtes les simples soldats, vous qui êtes la valetaille corvéable à souhait, quand allez-vous comprendre que ces "gens là" ne représentent pas la France de droite. Celle du général de Gaulle.

Pensez-vous vraiment que le général aurait eu cette attitude? Lui qui, au delà des erreurs commises, au delà de l'Algérie Française, aimait vraiment et sincèrement la France. Il n'aurait pas facilité l'islamisation de notre pays comme le fait l'UMP en son nom, en se disant gaulliste. A mon grand regret. Ces trois là et leurs complices vous prennent pour des imbéciles à la mémoire de poisson rouge. Il faut recomposer la droite. Mais pour les législatives,  tout sauf la gauche sans exclusive.

Gérard Brazon

 

L'ancien Premier ministre, François Fillon, arrive en tête (48%) devant Alain Juppé (33%) et Jean-François Copé (12%), dans la bataille pour la présidence de l'UMP, selon un sondage réalisé par BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi. (c) Afp

L'ancien Premier ministre, François Fillon, arrive en tête (48%) devant Alain Juppé (33%) et Jean-François Copé (12%), dans la bataille pour la présidence de l'UMP, selon un sondage réalisé par BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi. (c) Afp

L'ancien Premier ministre, François Fillon, arrive en tête (48%) devant Alain Juppé (33%) et Jean-François Copé (12%), dans la bataille pour la présidence de l'UMP, selon un sondage réalisé par BVA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi.

A la question: "Qui de François Fillon, Jean-François Copé ou Alain Juppé souhaitez-vous voir diriger l'UMP", les personnes interrogées ont placé en tête l'ex-Premier ministre devant le maire de Bordeaux et le secrétaire général de l'UMP.

Alain Jupé en revanche arrive en tête (54%) à la question "en cas de cohabitation, qui préféreriez-vous que François Hollande nomme comme Premier ministre ?". François Fillon obtient 28% et Jean-François Copé 12%.

Si Copé est jugé le plus "dynamique" (40%), Fillon arrive en tête concernant les qualificatifs: sympathique (37%), "proche des gens" (34%), "courageux" (42%) et "rassurant" (42%). Enfin, quelque 39% voit en Alain Jupé un "rassembleur".

"Selon notre sondage exclusif BVA, l'actuel secrétaire général de l'UMP est laminé par ses rivaux sur tous les plans. Les Français, comme les sympathisants de droite, lui préfèrent de loin Fillon pour prendre les rênes du parti. Et en cas de cohabitation au lendemain du 17 juin, c'est Juppé qui recueille leurs faveurs pour s'installer à Matignon", commente le quotidien.

"A peine 7% des Français (9% à droite) juge qu'il (Jean-François Copé, ndlr) ferait un bon président de la République, contre 38% (mais 50% à droite) pour Fillon et 40% (37% à droite) pour Juppé. Ces +scores+ préfigurent-ils les primaires annoncées pour l'automne", s'interroge le journal,

Le sondage a été réalisé par téléphone et par internet auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

S. Dekerle 03/06/2012 20:17


Des dhimmis, des collabos, des traitres, des losers! je ne veux plus voir ni écouter ces guignols.

jpb 03/06/2012 18:46


j'ai la solution pour s'est 3 là,la roulette russe ,le barrillet plein .

marco 03/06/2012 16:11


Les français ont la mémoire courte,n'avaient-ils pas désavoués Juppé en 2002?