Printemps arabe: 93.000 Coptes ont déjà fui l’Egypte depuis le 19 mars 2011

Publié le 29 Septembre 2011

Ce n'est donc pas seulement l'ambassade d'Israël  ou des Juifs qu'on attaque dans l'Égypte démocratique post-Moubarak (Agression: un journaliste de la BBC est pris pour un Juif au Caire).  Il est temps que les médias français et européens en parlent…


Selon une ONG copte près de 93.000 Chrétiens coptes ont quitté l'Égypte depuis le 19 mars.

Le chiffre pourrait atteindre les 250.000 d'ici la fin de l'année, avertit Naguib Gabriel, responsable de la Fédération Égyptienne des droits de l'homme, qui a publié le rapport.

La tendance actuelle de l'immigration copte met en danger la structure de la population égyptienne, a-t-il déclaré, et exhorté le Conseil Suprême des Forces Armées et le cabinet égyptien à prendre des mesures pour enrayer l'exode.

 

Ses estimations sont basées sur des informations obtenues auprès d'églises et de communautés coptes de l'étranger.  16.000 auraient choisi la Californie, 10.000 le New Jersey, 8.000 New York, 8.000 d'autres villes américaines, 14.000 l'Australie, 17.000 le Canada et 20.000 l'Europe.

 

M. Gabriel attribue l'immigration à la crainte due à l'application la loi islamique par des groupes salafistes radicaux, à l'exclusion des Coptes des postes de haut rang dans le gouvernement et à des considérations économiques liées à la baisse des revenus du tourisme.  Il a également évoqué les attaques contre les églises coptes et l'impunité dont bénéficient les agresseurs.

 

Voir également: Un risque d’exode des chrétiens d’Egypte (avril 2011). "Le temps où les manifestants de la place Tahrir, scandaient ensemble: “Les musulmans et les chrétiens, c’est la même chose” aurait-il fait long feu? Face à la montée des islamistes égyptiens – plus ou moins modérés comme les Frères Musulmans ou ultra-légalistes comme les Salafistes -, l’exode des coptes, régulièrement victimes de violence, se dessine. [...] Il semble que les vieux conflits intercommunautaires ne soient pas éteints : Le 8 mars dernier, au Caire, dans le quartier du Moqattam, 12 personnes avaient été tuées et 110 blessées, dans des affrontements entre coptes et musulmans. Des milliers de musulmans salafistes avaient alors encerclé ce quartier misérable, majoritairement chrétien, qui abrite la corporation des éboueurs, pour exiger la libération de deux chrétiennes qui, selon eux, s’étaient converties à l’Islam et qui auraient été retenues prisonnières dans un monastère. [...]"



Lire la suite: http://www.europe-israel.org/2011/09/printemps-arabe-93-000-coptes-ont-deja-fui-legypte/#ixzz1ZBLEMl6d

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Vanpyperzele 29/09/2011 09:24



Et je souhaite la bienvenue chez nous a tous.L'Egypte s'en inquiete;bien évidement,c'est un grand pan de la richesse du pays.Qu'ils viennent seulement en profiter chez nous,ce sont d'ailleurs des
travailleurs tres courageux.



Vanpyperzele 29/09/2011 09:20



Comme je les comprend,ce serait pas mal si étaient remplacés par les muzzs qui glandent au frais de la communauté chez nous.