Qu'est-ce que la déclaration du Caire? Des droits de l'homme au rabais.

Publié le 12 Août 2012

Des droits de l'homme au rabais où la femme n'est pas considérée comme un être libre de penser et de vivre comme elle l'entend. La déclaration du Caire se veut les droits de l'homme en islam c'est à dire, et avant tout, les droits de l'homme sur la femme dans la soumission à Allah et bien sûr à son prophète sanguinaire Mahomet.

Voici donc la préface de cette déclaration du Caire négocié par l'OCI (Organisation de Conférence Islamique - composé des 57 pays musulmans dont le chef de file est la très libérale Arabie Saoudite qui décapite au cimeterre sur la place publique).

Dans cette préface vous comprendrez tout de suite que la liberté et les droits sont limités par les textes religieux et la charia. La liberté est donc l'exception et l'obéissance aux règles islamique la norme. 

Gérard Brazon

***

ORGANISATION DE LA CONFERENCE ISLAMIQUE / LE CAIRE, 5 AOUT 1990 

 Déclaration du Caire sur les droits de l’homme en Islam

Déclaration sur les droits de l'homme en Islam adoptée le 5 août 1990, au Caire (Egypte), lors de la 19e Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères.*

Les Etats membres de l'Organisation de la Conférence Islamique,

 

Réaffirmant le rôle civilisateur et historique de la Ummah islamique, dont Dieu a fait la meilleure Communauté; qui a légué à l'humanité une civilisation universelle et équilibrée, conciliant la vie ici-bas et l'Au-delà, la science et la foi; une communauté dont on attend aujourd'hui qu'elle éclaire la voie de l'humanité, tiraillée entre tant de courants de pensées et d'idéologies antagonistes, et apporte des solutions aux problèmes chroniques de la civilisation matérialiste;

Soucieux de contribuer aux efforts déployés par l'humanité pour faire valoir les droits de l'homme dans le but de la protéger contre l'exploitation et la persécution, et d'affirmer sa liberté et son droit à une vie digne, conforme à la Charria;

Conscients que l'humanité, qui a réalisé d'immenses progrès sur le plan matériel, éprouve et éprouvera le besoin pressant d'une profonde conviction religieuse pour soutenir sa civilisation, et d'une barrière pour protéger ses droits;

Convaincus que, dans l'Islam, les droits fondamentaux et les libertés publiques font partie intégrante de la Foi islamique, et que nul n'a, par principe, le droit de les entraver, totalement ou partiellement, de les violer ou les ignorer, car ces droits sont des commandements divins exécutoires, que Dieu a dictés dans ses Livres révélés et qui constituent l'objet du message dont il a investi le dernier de ses prophètes en vue de parachever les messages célestes, de telle sorte que l'observance de ces commandements soit un signe de dévotion; leur négation, ou violation constitue un acte condamnable au regard de la religion; et que tout homme en soit responsable individuellement, et la communauté collectivement.

 

 Vous pouvez vous faire une meilleure idée de cette horreur en allant lire les différents "articles libérateurs" de cette déclaration du Caire. ICI

Pourquoi vous dire celà? Simplement parce que nous ne pouvons plus nous payer de mots! Nous ne devons plus accepter des expressions comme "Droits de l'Homme musulman" comme si en effet il y avait réellement des droits de l'homme en "terre d'islam". L'expression "Droits de l'Homme" ne doit pas être galvaudée par nous-mêmes en acceptant que les pires dictatures l'utilisent pour nous duper! 

Le processus de Bruxelles est désormais un fait. Il nous faudra prendre l'habitude d'en faire référence et d'en rappeler les articles à tous ceux avec qui vous êtes en contact ainsi que vos Maires, Députés, Sénateurs et Ministres.

Retrouver le texte du Processus de Bruxelles ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article