Quand allons-nous débattre du coût de l'immigration?

Publié le 17 Juillet 2012

L’université de Lille III a fait une étude en 2010 prenant en compte les dépenses de protection sociale, d’éducation, de logement, pour un montant total de 47,9 milliards d’euros

Contribuables Associés (association indépendante) a pour sa part fait une étude en reprenant les chiffres de l’Université de Lille mais en ajoutant des éléments sans doute volontairement omis par Lille il s’agit des coûts sociétaux et fiscaux (travail illégal, fraude, contrefaçon, prostitution, les coûts sécuritaires et de structure incluant budget des Affaires étrangères, AME, coût des rétentions et des reconduites) sans compter l'ATA (Allocation temporaire d'Attente pour les clandestins) les appartements multiples pour des familles polygames au nom de la séparation des femmes, les droits de femmes "seule au foyer" (deuxième et troisième femme du mâle dominant), l'obligation d'inscrire les enfants à l'école issus des clandestins et de les nourrir aux frais des contribuables locaux, etc. Lire les drois ici.

En conclusion l’Université de Lille annonce que l’immigration rapporte 12,4 milliards d’euros à la France quand Contribuables associés dit qu’elle coûte 30,4 milliards d’euros aux contribuables. Encore une fois, tout dépend de la façon dont on regarde le verre. A moitié plein ou à moitié vide que l’on soit partisan d’une immigration débridée ou maîtrisée.

Il suffit de se promener le dimanche dans les vide greniers pour voir une certaine population acheter des valises entières de vêtements , du linge de maison, des appareils ménagers qu’ils vont ensuite revendre au pays en en multipliant le prix car ici “c’y trou cher un iro ci tout”. Croyez vous que si le système d’aides mis en place ne leur était pas profitable, ils viendraient toujours autant aussi massivement ?

L'Etat vient de supprimer la contribution de 30 euros par an pour les bénéficiaires de l’AME, il semblerait également que les cures et l’aide à la procréation assistée supprimées par le Gouvernement Fillon aient également été rétablies pour des gens qui n’ont jamais cotisé et qui ne cotiseront jamais. comme il faut bien trouver l’argent quelque part, c’est dans nos poches que nos élus vont le prendre en se gardant bien d’ouvrir les leurs!

Proverbe communiste : ce qui est à toi est à moi, ce qui est à moi est à moi.

 

Jean-Paul Gourévitch, consultant international, spécialiste de l’Afrique et des migrations, complète ses trois monographies précédentes rédigées pour Contribuables Associés par une analyse de ce que coûte à l’État l’immigration irrégulière, un sujet jusqu’ici tabou.

La France compte en métropole environ 550 000 immigrés clandestins (plus 131 500 en Outre-mer) qui occasionnent à l’État un déficit de près de 4,6 milliards d’euros : 5 666 millions de dépenses, 1 077 millions de recettes provenant essentiellement des impôts, taxes et amendes. Les postes de dépenses les plus importants sont les soins de santé (662 millions, dont 630 pour l’aide médicale d’État), les coûts des retours et reconduites (788 millions), le travail illégal et l’emploi d’étrangers sans titre (1 745 millions), les coûts liés à l’économie informelle (1 562 millions). L’immigration irrégulière est proportionnellement plus coûteuse pour l’Etat que l’immigration légale. 4,6 milliards d’euros, c’est plus de 15% du déficit annuel généré par l’ensemble (7,8 millions de personnes) de la population d’origine étrangère que Gourévitch a estimé, en 2010, à 30,4 milliards.

C’est aussi un très mauvais rapport recettes/dépenses puisqu’il s’établit à 19% alors que, pour l’ensemble de l’immigration, il était de 61,7%. La France est le pays européen le plus attractif pour les migrants irréguliers et le plus généreux à leur égard en matière de santé, d’éducation, de soutien social et de retours volontaires. Une reconduite sur cinq prononcées est réellement effectuée alors que garder les migrants irréguliers coûte 6 fois plus cher que les faire partir. Une politique européenne commune à l’égard des migrants irréguliers ferait économiser à la France près d’un milliard d’euros par an. À méditer, en ces temps de crise…

Contribuables Associés

Lu sur le courrier des lecteurs de Riposte-Laïque avec des ajouts de Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

yves IMBERT 18/07/2012 10:38


Les hypothèses de chiffrage de l'université Aubry relèvent de la manipulation marxiste des traitres collabos-saboteurs- porteurs de valise que nous subissons sans les flinguer depuis 1940


Les vrais chiffres sont sur le rapport du colloque du 16.02.12 de l'institut de géioplolitique des populations de YM LAULAN (cout annuel de ceux qui nous crachent sur la gueule 95 milliards)
Goureviche n'en chiffre qu'une partie

Claude Germain V 17/07/2012 21:02


Ah !!!!!! les veaux !!! la ferme !!!!ne commencez pas a protester , nous sommes meticuleusement en train de vous eliminer ...Alors ? FERMEZ LA !!! et SUBISSEZ !!!

Marie-claire Muller 17/07/2012 20:44


Subventions : Le Conseil Général de Gironde dilapide-t-il l’agent des
contribuables ?



Réactions (1)







Share on hotmail
Share on facebook
Share on print
Share on email
More Sharing Services
2


17/07/2012 — 10h30
BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux)
— En ces temps de crise, les français devraient être beaucoup plus soucieux des subventions aux associations versées par l’Etat, mais aussi par les collectivités locales. C’est souvent
dans ces dernières que l’on trouve des formes importantes de clientélisme, par le biais d’une très large distribution de l’argent public.


Nous incitons nos lecteurs à consulter la liste publique des subventions distribuées par le Conseil Général de Gironde en 2010. Le 13 juillet dernier, cette collectivité dirigée par le socialiste Philippe Madrelle, à travers son « Plan
Départemental pour l’Egalité et l’Accès au droit », décide d’augmenter la subvention de l’AMI (Accompagnement psychologique et
Médiation Interculturelle). Avec une autre association (Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques de la Gironde) cette « aide » atteint pour l’année 2012 le montant de 91
000 euros !


L’objectif de l’AMI est « de promouvoir et développer l’accompagnement anthropo-psychologique de la personne migrante en difficulté » et « d’œuvrer auprès de toute personne
d’origine étrangère pour aider à l’insertion, aux soins et à la prévention des troubles liés à l’interculturalité » ! La ville de Bordeaux met aussi la main à la poche (5000 euros), comme
le conseil régional (4900 euros) ou encore la Caisse primaire d’assurance maladie de la Gironde !


Tous les efforts demandés depuis des mois aux Français seront forcément perçus comme injustes et inéquitables, tant que les collectives publiques ne feront pas d’abord le tri dans leurs
dépenses.
[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve
de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

Claude Germain V 17/07/2012 19:30


Il existe des centaines de milliers d'immeubles insalubres en France qui meriteraient des remises en etat totales tout en conservant par exemple les façades si celles çi sont d'epoque par exemple
et protégées par les monuments historique .Cela n'est pas un probleme , IL EXISTE SUR TOUT LE TERRITOIRE FRANCAIS ET J'ATTEND QUE QUELQU'UN ME DEMONTRE LE CONTRAIRE DES CENTAINES DE
MILLIERS  D'HABITATIONS A REMETTRE EN ETAT AU NORMES MODERNES DE MANIERE A RELOGER LES SOUCHIENS ,et je pense que ces chantiers donneraient un potentiel de travail a des centaines
d'entreprises du BTP pour peut etre 1 ,voire 2 ou 3 decennies .Cela eviterait surtout l'excé de betonnage du territoire et permettrait de loger les autochtones uniquement en fonction du potentiel
de travail a proposer sur le territoire .Tout cela se ferait par des accords entre l'etat et les entreprises .Plus de beton neuf et destructeur MAIS UNE IMMENSE CAMPAGNE DE RENOVATION DE
L'HABITAT ANCIEN .Plus de construction de beton social pour l'immigration devenue completemnet inutile pour le pays .

Claude Germain V 17/07/2012 19:14


Pourquoi ce pays de France en cours de destruction  fait 'il une guerre pour le manque d'habitations sociales ??? pas compliqué les polilopettes DE TOUS LES BORDS etant plus ou moins
associées a toutes la voyoucratie de promoteurs rapaces ,constructeurs de luxe ou de social residants sur le territoire français utilisent l'excuse egalement du chomage dans le batiment ce qui
est UN FAUX PROBLEME et je vais vous le demontrer pas par les chiffres que je ne possedent pas trop  ,mais par les actes .....


D'abord il me semble qu'un chiffre que certains retrouveront en fouillant le NET ,donnait il me semble en 2011 le chiffre scandaleux d'appartement construits ou mal construits en attente et en
attente de quoi on n'en sait rien de 1 500 000 habitations ....le gros probleme Français ,c'est qu'il y a largement ,meme tres largement de quoi loger correctement TOUS LES SOUCHIENS sur tout le
territoire Français .


La construction qui continue a se faire et je le vois ici en exemple sur le Pays Basque ,de la construction sociale est donnée et offerte a moitie prix ou moins a de la population venant de la
France entiere chercher le soleil ,la montagne et la plage dans la region .LE TRAVAIL ??? de plus en plus difficile ou meme au pire il n'y en a pas ......donc ? concluez vous meme ...sans compter
l'afflux INSIDIEUX ET CONTINU DU CONTINENT AFRICAIN et DE L'AFRIQUE DU NORD a qui pour une majorité et en priorité sont offert le luxe ,les aides et tout ce qui va avec et ce n'est pas fini vu le
stalinisme prenant de plus en plus de pouvoir dans la region .Je me suis bagarré pendant un an pour faire attribuer a Biarritz un petit F2 NEUF a titre social a une personne PURE
BASQUAISE AYANT ELEVE 7 ENFANTS ,basta !!! cette personne en attente de demande depuis 5 ans ou plus a 82 ans continu a vivre dans son gourbi insalubre dont les murs exterieurs ont ete
repeint pour calmer les velleité de la personne .Par contre une majorité d'appartement sociaux NEUFS a 300 metres environ de chez cette autochtonne ont été attribué en priorité a des deplacés
vacanciers pour certains venant d'afrique ou du Bresil ou dailleurs ....elle n'est pas belle la vie chez les cons qui payent ????ma-gni-fi-que bien sur.....une majorité des jeunes locaux bien sur
sont obligés d'aller habiter a 20 ou 30 kms a l'interieur du pays Basque ! UNE HONTE .


Ce qui prouve ou prouverait bien sur que LA MAJORITE DU SOCIAL QUI SE CONSTRUIT EN FRANCE EST FAIT PRATIQUEMENT POUR LOGER ET HEBERGER LA
OU LES ARRIVEES MASSIVES ET CONTINUS DE L'IMMIGRATION MONDIALE SUR LE TERRITOIRE FRANCAIS ....... On va nous retorquer : "oui mais si le
batiment ne va pas on va avoir des chomeurs ..."


Pas compliqué si un français travaille a l'etranger dans un pays europeen ou ailleurs ,le jour ou se produit une restriction d'emploie ,vous allez voir qui on va virer le premier ?


Malheureusement l'humanité est ainsi faite que pour celui qui n'a plus de boulot dans le pays accueillant et bien malheureusement RETOURS AU PAYS .Et tout etranger qui rentre en France ,empreinte
digitales ,photos et documents d'acceptation de retours au pays a signer si pas emploies  .C'est une juste regle internationale ,le fait de poser les pieds dans un pays ne vous donne
strictement pas le droit d'en devenir le maitre  et encore moins l'entetement de ne plus vouloir en repartir ?? je connais tres bien le sujet pour raisons personnelles , je ne vois pas en
quoi cela regarde "les droits de l'homme " et autres associations puisque bons nombres de pays le pratique .Et pas totalitaires ,allez voir aux USA ,Canada et ailleurs .Et la tout le monde se
tait ........