Quand Noah trouvait (trouve) Dieudonné plus fréquentable que le FN.

Publié le 23 Juin 2014

Quand le contorsionniste Noah se prend les pieds dans le Front…

yannick-noah

Vice / triche / jamais / haines / front / tolérance / national / colère …

Prenez un groupe de mots typés politiquement correct, mélangez avec des mains « citoyennes » et vous obtiendrez un fourre-tout-prêt-à-penser enrobé de chocolat musical au lait entier. Un peu de tout, un peu de rien.

Placez un ancien tennisman sur scène, une voix quelconque, et vous obtenez un truc qui n’est même pas antipathique, tellement la chansonnette est convenue.

Sa colère n’est pas un vice, car elle combat toutes les haines, affirme notre Yannick Noah (inter)national(iste) dans un opus antifasciste (car nul doute que c’est le sujet) à l’origine, paraît-il, d’une « énorme polémique ». Voir ici et.

Mon Yannick, combien de fois faudra-t-il te le répéter. Allez, on reprend et on réécoute Lionel Jospin chez Alain Finkielkraut, dans l’émission « Répliques » de France-Culture, le 29 septembre 2007. Yannick, écoute bien ton copain socialiste Lionel, d’accord ?

Pendant toutes les années du mitterrandisme, nous n’avons jamais été face à une menace fasciste. Donc tout anti-fascisme n’était que du théâtre. Nous avons été face à un parti, le Front national, qui était un parti d’extrême droite, un parti populiste aussi à sa façon, mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste et même pas face à un parti fasciste.

Yannick, il y a en ce moment même d’autres grands amateurs de « front » – le front syrien, par exemple. Il me semble que tu mens lorsque tu prétends combattre toutes les haines : nous ne t’avons pas entendu chanter contre cette peste-là. Mais ceux qui sont partis là-bas seront bientôt de retour parmi nous, en nombre de plus en plus grand. Tous les services de renseignements européens sont sur les dents. Les prémisses de ce « front »-là nous sont offertes par Merah, qui a tué à la Kalachnikov aussi une petite fille, bout d’chou juive, qui ne lui avait rien fait.

Si tu vas à Bruxelles, garde aussi un œil dans ton dos à l’approche de certains musées. Peut-être qu’un jour tu pourras prouver ta colère « qui ne triche jamais », contre « la haine » dans d’autres chansons ? Pour nous tous, j’espère vraiment que tu n’auras jamais à le faire…

En attendant, nous compatissons sincèrement aux mauvaises ventes apparentes de ton album. Peut-être est-ce parce que l’acheteur, selon ta propre leçon, ne confond plus « les causes et les effets » ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

lombard 24/06/2014 16:34


bonjour


surtout que ses fans se sont rarefiés et comme ce bourrin ne chante qu'en français sa resource euro va se tarire!!!! quelle joie, un jour, il n'aura plus les moyens de vivre en suisse...

aupied 24/06/2014 14:33


oui la Gauloise c'est bien ce noah là , il devrait même emmener tout ces fans avec lui , quand on se permet de critiquer on ne vaut pas grand-chose 

LA GAULOISE 24/06/2014 08:54


NOAH QUI ?  AH OUI CE NOAH QUI SE FAIT PAYER POUR SOUTENIR HOLLANDE  OU CELUI QUI DOIT DE L ARGENT AU FISC ..... MAIS JE CROYAIS QU IL DEVAIT QUITTER LA FRANCE .

mika 23/06/2014 20:27


"Ma colère en Slip : VOTER est un Droit, VOTER PS est un devoir."



https://www.youtube.com/watch?v=D8uJbZzDXYs