Bombardement en Lybie; Que faut-il en penser?

Publié le 1 Mai 2011

Du 20mn Suisse.

    Le premier ministre russe Vladimir Poutine a ironisé sur l'intervention militaire en Libye, demandant s'il fallait ainsi bombarder tous «les régimes tordus» dans le monde.

storybild

Vladimir Poutine critique l'intervention militaire en Libye. (photo: Reuters)

«M. Kadhafi a inventé une nouvelle monarchie. Comme Napoléon qui est arrivé au pouvoir après une révolution et qui s'était proclamé empereur (...) Oui, c'est une monarchie sur le fond, tordue, louche, anormale, tout ce que vous voulez, mais c'est comme ça», a déclaré M. Poutine lors d'une visite au Danemark.

«Les contradictions internes se sont transformées en un conflit armé. Pourquoi fallait-il intervenir dans ce conflit ? N'avons nous pas d'autres régimes tordus dans le monde ? Allons nous intervenir partout dans les conflits internes ? (...) Allons-nous bombarder ces pays ?» a-t-il interrogé.

Poutine dénonce une chasse à l'homme contre Kadhafi

Par ailleurs, le chef du gouvernement russe a dénoncé la chasse à l'homme qui vise le leader libyen Mouammar Kadhafi.

«On dit qu'on ne veut pas liquider Kadhafi, mais pourquoi bombarder alors ses palais ? C'est une opération pour chasser les souris ?», a-t-il demandé en soulignant que le seul effet de ces frappes était de tuer des civils car «Kadhafi n'est plus là, il s'est barré depuis longtemps».

«Maintenant certains responsables disent oui, on tente de tuer Kadhafi. Qui a permis de faire cela ? Il y a eu un procès ? Qui s'est octroyé le droit d'exécuter un homme ?», a-t-il lancé en soulignant qu'à ces questions, «tout le monde se tait».

Respecter le droit international

Or pour M. Poutine, la communauté internationale doit rester dans le cadre du droit international et prendre soin des civils.

«Quand le soi-disant monde civilisé attaque avec toute sa puissance un petit pays, détruit les infrastructures créées pendant des générations, je ne sais pas si c'est bien. Je n'aime pas cela», a-t-il conclu.

Moscou a multiplié ces dernières semaines les critiques à l'égard de la coalition internationale, jugeant que son intervention outrepassait le mandat de l'ONU qui ne prévoit pas d'opération militaire terrestre.

Mardi, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a prévenu que la Russie ne soutiendrait aucune nouvelle résolution au Conseil de sécurité de l'ONU sur la Libye appelant à «une ingérence étrangère» accrue.

La Russie, en n'utilisant pas son droit de veto au Conseil de sécurité de l'ONU, avait permis l'intervention aérienne d'une coalition internationale contre le régime de Kadhafi.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Johanny 01/05/2011 16:08



A peropos d'immigration clandestine, voilà une source probable:


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/04/29/97001-20110429FILWWW00530-tunisie-evasion-a-la-prison-de-kasserine.php


 


La france ne peut pas accueillir toute la misère du monde disait M. Roccard, on pourrait ajouter: "ni la racaille"



Nancy VERDIER 01/05/2011 15:56



Jusqu'à présent les coalitions occidentales intervenaient quand ses intérêts étaient directement touchées. Ce qui n'est pas le cas ici. Khadafi sévissait, comme le fait Assad en
ce moment en Syrie - contre le peuple en révolte. Il n'y a pas d'intervention prévue pour le moment contre Assad et pourtant le nombre de victimes est important. Pour la Libye c'est une
ingérence interne qui de toute façon a été mal préparée.
La décision du Conseil de Sécurité était floue avec comme but de protéger les populations. Je ne suis pas stratège, mais je suppose qu'il y avait peut-être d'autres moyens pour protéger
les populations contre Khadafi. Je suppose que la coalition outrepasse ses droits et ses limites et qu'elle a senti qu'elle s'embourbait - d'où peut-être la décision d'en finir avec
Khadafi....C'est donc bien une chasse à l'homme avec des avions de chasse et des bombardements massifs....qui détruisent des villages entiers et des infrastructures.
Poutine n'aime pas....de même qu'en Côte d'Ivoire, cette chasse à l'homme contre Gbagbo et sa famille a été lamentable. Attention: demain l'OTAN ou d'autres  armées
assistées des forces de l'ONU  iront taper chez qui ????



island girl 01/05/2011 13:37



Bien que  ce Poutine me déplaise ,je trouve qu'il n'a pas tord,la france devrait s'occuper en priorité de ses banlieues ,zones de non droit ,dépotoire infesté de rats voleurs hors la loi
vendeurs de drogues...



Claude Germain V 01/05/2011 13:33



Il faudra que l’Amérique mondialiste et ses complices paient un jour la note .Ou est passé cet assassin conseilleur et lâche de surcroit le dénommé Bernard Henry Lévy  ,qui a
conseillé à notre petit et faible Président de se mêler de ce qui ne nous regardait pas


Il me semblait que les philosophes étaient des gens pacifiques, il n’en est pas de même pour ce voyou. Ou est l’entarteur belge ?


Tonton Busch et son larbin-collègue Obama doivent se féliciter ,car les ordres donnés à la France par l’intermédiaire de l’Angleterre ont été suivi à la lettre .


Les USA ont tué, non assassiné la fille de Kadhafi  et maintenant c’est la pseudo coalition des lâches qui assassine le fils .Peut être les petits enfants ???


Ah !! au fait que l’on m’explique pourquoi un parti Islamiste radical vient de se déclarer officiellement en Egypte ……….pauvres Coptes nos frères ,ils ont du souci à se faire .Israel
attention à toi .


Occident réveille toi ..