Quelques brèves qui coûtent si cher à la Sécu, à l'état, aux français...

Publié le 18 Octobre 2012

Quelques brèves qui soulignent la situation dans laquelle nous nous débattons!

Plus de 200 000 étrangers en situation irrégulière bénéficient de l’Aide Médicale de l’Etat. Un système dont le coût (600 millions d’euros) est encore alourdi par les fraudes. (…) Pas de carte vitale, pas de médecin traitant, pas de ticket modérateur, pas d’avance de frais pour les soins médicaux et dentaires, pas de forfait journalier à l’hôpital, pas de participation forfaitaire sur les médicaments ni de franchise médicale sur les transports sanitaires… L’Etat dispense les clandestins des contraintes, toujours plus nombreuses, qu’il fait peser sur les autres patients (…) Le nombre d’étrangers bénéficiant de l’aide médicale de l’Etat a triplé en douze ans : 73 000 en 2000, environ 220 000 aujourd’hui. La moitié vit à Paris et en Seine-Saint-Denis.

Fabrice MADOUAS et Cécile PICCO, Valeurs actuelles 23/08/12

****

Le Monde (29 août 2012) a consacré deux pleines pages à un dossier intitulé Etats-Unis : le big-bang ethnique. On y apprend que « le poids démographique des minorités – Noirs, Latinos, Asiatiques ne cesse de s’accentuer » (…) Pour la première fois, en 2011, les naissances de bébés « non blancs » ont été majoritaires (50,4%). Conséquence : « La perspective est celle d’une rupture avec la domination des populations européennes qui ont fondé le pays ». D’ores et déjà, les Blancs ne sont plus majoritaires en Californie, au Texas, au Nouveau Mexique, à 

Hawaï, dans l’agglomération de Washington, à New York, Las Vegas, Memphis, entre autres… C’est « un glissement progressif de l’identité collective », reconnaît Le Monde. Et, bien sûr, ce journal, fidèle à lui-même, s’en réjouit : il y voit « un destin qui porte en lui une promesse de dynamisme économique et culturel renouvelé ».

Terre et Peuple B.P. 38 04300  Forcalquier Automne 201236

****

Le point de basculement démographique, en France, se situera au milieu du présent siècle. Tous les démographes indépendants sont d’accord sur ce point. Si nous laissons faire, nos enfants connaîtront une France à majorité islamo-arabo-africaine. La situation du Kossovo ou du Liban laisse présager ce qui les attend. (Ce qui entrainera de facto une "guerre de libération" à la manière des Kosovar face aux "souchiens".

*****

Lorsqu’elle se résout à traiter de l’histoire de France, l’Education nationale ne mé

nage pas ses effets. Les pages consacrées à la colonisation et à la décolonisation 

dans le manuel d’histoire de 1

ère 

publié chez Nathan en donnent une image très né

gative. Lorsque les pages consacrées à la guerre d’Algérie évoquent « une guerre 

civile entre algériens », il s’agit uniquement de la rivalité entre FLN et MNA. 

Quant aux harkis, on apprend seulement au détour d’un paragraphe que 25 000 

d’entre eux fuient le pays,  « victimes de représailles populaires sanglantes », ce 

qui revient à exonérer le FLN (ainsi d’ailleurs que le gouvernement français) de 

ses responsabilités dans le massacre.  En revanche, « la pratique de la torture par 

l’armée française »  est crûment dépeinte à travers le témoignage d’un appelé 

« favorable à la paix en Algérie ». Il sera toujours temps  de s’étonner ensuite que 

les jeunes issus de l’immigration refusent de s’intégrer.

Monde & Vie 14 rue Edmond Valentin 75007 Paris  08/09/12

****

Gay, gay, marions-les ! 

(Le Cardinal André Vingt-Trois) s’est permis de faire lire à toutes les messes du 

15 août (et dans toute la France) une prière évoquant la nécessité d’un père et d’une mère pour les enfants. Les journalistes – éclairés par le lobby gay – voient dans 

la prière du cardinal un complot du fanatisme assoiffé de sang républicain : agression contre les homosexuels ! Manœuvre contre François Hollande ! Le texte épiscopal du 15 août (qui pourtant n’attaque personne) est présenté comme un objet 

d’horreur, une arme du crime, la preuve que « L’église catholique sort de son rôle en intervenant dans un débat public ». Ce qui revient à dire 

que le seul rôle des catholiques est de se taire, et qu’ils sont 

les seuls de tous les partenaires sociaux à n’avoir pas le droit à 

la parole. 

Rappelons que les représentants officiels de l’Islam et du Judaïsme en 

France se sont prononcés contre le mariage homosexuel, ce que personne

ne leur a reproché, et que l’homosexualité est un délit parfois puni de mort 

dans la plupart des pays musulmans. 

Patrice de PLUNKETT Le Spectacle du Monde Sept 2012

*****

L’amour n’a pas se sexe, tel est l’argument de ceux qui militent pour le mariage 

homosexuel. D’accord, leur répond Eric Zemmour, mais alors pourquoi se montrer si restrictif : Si un frère aime sa sœur, il a donc le droit de l’épouser ; si on 

s’aime à trois ou quatre, on a donc le droit de se marier à trois ou quatre. J’attends donc la prochaine étape, qui est la restauration de la polygamie et l’autorisation du mariage entre frères et sœurs, à condition qu’ils s’aiment ! » Et pourquoi 

pas, comme le disait naguères Brigitte Barèges, ancien député UMP, le mariage entre Médor et son maître?

Minute du 19/09/12  commentant l’émission « ça se dispute » sur LCI du 15 /09.

*****

Christianophobie, dhimmitude et résistance 

Nadia Eweida, une chrétienne copte salariée de British Airways, avait été licenciée 

en 2006, pour avoir refusé d’enlever la petite croix qu’elle portait, laquelle, selon 

ses employeurs, ne correspondait pas aux exigences de l’uniforme réglementaire 

de la compagnie. Mme Chaplin, une femme originaire d’Exeter, s’était vu interdire, quant à elle, de travailler comme infirmière dans un établissement hospitalier 

public pour avoir refusé de cacher la croix qu’elle portait au bout d’une chaînette. 

Cette décision eut pour effet de mettre fin à une carrière de 31 ans (…) Il y a environ trente-cinq ans, les chauffeurs sikhs des autobus de Londres avaient obtenu, quant à eux, le droit de porter le turban. En lieu et place de la casquette règlementaire, parce que, pour un sikh, le turban et la barbe sont «obligatoires». 

Rappelons qu’en Grande-Bretagne, l’anglicanisme est religion d’Etat et que la Reine a le beau titre de « Défenseur de la foi » en étant le chef suprême de l’Eglise 

anglicane (…) Heureusement que certains dirigeants européens résistent comme ils 

le peuvent à l’islam. Ainsi en est-il d’Angela Merkel. En Allemagne, l’anecdote 

s’est répandue rapidement sur internet révélant un dialogue impromptu avec des 

imams : « Enlevez vos croix et nous enlèverons nos voiles ! » Aurait dit l’un d’eux. 

Réponse d’Angela Merkel « Enlevez vos voiles si vous voulez mais nous garderons nos croix. Elles étaient là avant vous ! ». Bravo, madame ! Mme Merkel est 

une récidiviste. En visite officielle en Algérie, en 2008, le programme prévoyait la 

visite de la grande mosquée d’Alger où la chancelière allemande devait rencontrer 

diverses personnalités des milieux religieux et académique. Mais la visite a été annulée au dernier moment. Le motif fut le refus d’Angela Merkel de se soumettre au 

port du voile islamique comme le prescrit la religion musulmane à toute femmes 

qui rentre dans une mosquée et quelle que soit sa religion. "Non, le voile, non !"a-t-elle lancé. Madame Merkel est demeurée inflexible, même au risque de provoquer un incident diplomatique. (On peut imaginer facilement une ministre française mettre le voile. Ndlr Gérard Brazon) » 

Le Bulletin d’André Noël  23 rue Paul Vaillant-Couturier 94700 Maisons-Alfort  

17/09/1

2


 

 

Une dernière pour la route...

Policiers impuissants  

Le type te rit au nez, t’insulte. Simplement parce que tu as un uniforme, parce 

que tu es policier. Tu le mets en garde une fois, deux fois. Il continue, te crache 

dessus. Qu’est-ce qu’il faut faire ? Il y a dix ans on nous balançait de tout, des 

œufs, des oignons, des pommes de terre… mais lorsqu’on descendait de notre vé

hicule, les types déguerpissaient. Aujourd’hui, non seulement ils restent, mais ils 

cherchent l’affrontement. Récemment, un jeune m’a regardé droit dans les yeux et 

m’a dit : « Viens te battre si t’es un homme ! » Si tu bouges, il ira porter plainte 

contre toi. Aujourd’hui, les voyous portent plainte contre les policiers. C’est devenu une stratégie de défense, et notre administration est entrée dans le jeu. J’ai été 

auditionné par les bœuf carottes (la police des polices, NDLR) à la suite du simple 

coup de téléphone d’un voyou qui ne s’est même pas déplacé pour porter plainte.  

En fait, nous passons nos journées à baisser notre pantalon. S’il n’y a plus d’autorité, si le policier n’est plus respecté, c’est notre faute. On a accepté de se faire insulter, puis cracher dessus. Maintenant, on accepte qu’on nous tire dessus. (…) Le 

mot d’ordre – oral – de notre hiérarchie, c’est : surtout pas de bavure. Ils sont tétanisés par la peur de l’émeute. (…) Quand le type que tu files, parce que tu l’as pris 

en flag, entre dans une cité « chaude », mieux vaut laisser tomber, et attendre le 

lendemain au petit matin, pour aller le chercher avec de gros renforts. Mais quand 

on entre à cinquante cagoulés et surarmés, pour casser une porte et embarquer un 

jeune de 17 ans, l’effet est dévastateur. La population ne comprend pas et cela renforce le sentiment de toute-puissance des voyous. Même si tu te fais tirer dessus, tu 

dois rester stoïque. En France, le policier est formaté pour ne jamais sortir son arme. Si tu fais usage de ton arme, tu as droit à une enquête, et tu te 

retrouves en garde à vue, comme un voyou, sans 

lacets ni ceinture. Au final, même blanchi, tu es 

placardisé. Aujourd’hui, la seule arme dont est sensé se servir un policier, c’est son crayon, pour dresser des PV et rédiger des rapports… Les voyous l’ont parfaitement compris.

Témoignage d’un brigadier de Seine-Saint-Denis, 

recueilli par J-M DECUGIS Le Point 20/09/12

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

LA GAULOISE 20/10/2012 15:16


en d'autres temps, on appelait ces laches :des colabos .

Aaron 19/10/2012 18:53


Policiers impuissants.


Comme certains d'entre eux doivent regretter le temps où M.Poniatowski était leur patron...Quoique cette catégorie doit être en retraite désormais.

Polux 19/10/2012 17:48


Sans parler des retraités, Aaron, beaucoup de nos étudiants font l'impasse sur les soins médicaux !

Aaron 19/10/2012 15:42


Je rappellerai aux lecteurs, si besoin est, qu'une partie non négligeable de retraité


n'a pas les moyens de payer une mutuelle....Le deux poids deux mesures est devenu une constante chez les crétins socialos.

Polux 18/10/2012 20:34


200 000 irréguliers, le nombre va diminuer rapidement puisque E. Vals a demandé une accélération des naturalisations et dans le même temps le retrait du test de connaissances générales pour
acquerir la nationalité française... Elle est pas belle la vie ???


Il va bientôt falloir se mettre à étudier l'arabe, le swahili, le sangho, le wolof, le roumain, le tchéchène etc...Si nous voulons communiquer avec nos nouveaux colonisateurs qui, n'en doutons
pas, s'excuserons un jour de nous avoir colonisé !!!

jp 18/10/2012 17:55


renvoyer cette merde dans leur pays