Question à l’UEJF : dans votre Front républicain anti-FN, serez-vous avec des ennemis d’Israël ?

Publié le 28 Mars 2014

Pas rancuniers pour deux sous, les amis, vous appelez, sans hésitation aucune… au « front républicain », pour faire barrage au Front national dimanche prochain.

Par Alon Gilad pour Riposte Laïque

Les amis, vous vous rappelez, que vous avez été expulsés de la « fac » de Saint-Denis de Paris 8, – parce que vous accompagniez une dizaine d’étudiants israéliens, venus pour dialoguer et répondre aux questions que des  étudiants de Saint-Denis pourraient se poser sur la situation effective des arabes et des autres minorités nationales vivant en Israël et dans les parties de l’ancienne Judée destinées à devenir Palestine.

Les amis, vous répondez mécaniquement et sans la moindre hésitation : présents, et à qui ?   

Vous vous mettez au garde à vous, en tant que troupe de choc agissant au sifflet, politique, des Cambadélis, Cypel et autres Désir (1). Vous prenez ainsi la tête de la croisade, contre les horribles « fascistes », nouveaux albigeois, du FN.

C’est beau l’abnégation » républicaine », n’est-ce pas….

La réélection de quelques maires PS mérite bien la messe du sacrifice de la défense d’Israël et la récitation marmonnée de la shahada, comme prix d’une alliance stratégique avec ses pires ennemis.

Vous m’objecterez mon propre vote de dimanche

Je n’en fais pas mystère, et je vous répondrai : que j’ai appris à distinguer ; que le monde ne se classe pas en tout blanc ou tout noir. J’avais de bonnes raisons de soutenir un élu sortant honnête, ami déclaré d’Israël. Cela ne m’entraîne pas à appeler à voter partout et sans condition pour des hommes et des femmes dont certains sont membres ou soutiens de la clique bonifaciste de l’IRIS. Cela ne me lie ni aux partisans du boycott ni à leurs comparses.

Vous proposez même : un tour de France du Front républicain, pour battre la « bête fasciste », partout où le suffrage universel lui permet de se maintenir au second tour, pour qu’elle n’ait pas d’autre Maire que celui d’Hénin Beaumont.

Où irez-vous porter la parole de votre « front républicain » ?

Irez-vous en Lorraine et dans le Nord-Pas de Calais, là où, massivement, la classe ouvrière a rejeté ceux qui l’ont plongée dans les affres du paupérisme, depuis trente ans, avec la fermeture générale des mines (décidée par François Mitterrand) et par le plan sidérurgie réalisé jusqu’au bout contre les salariés, grâce à la connivence « syndicaliste » d’un apparatchik récompensé pour cela par un poste ministériel puis préfectoral?

Les amis : Irez-vous appeler au « sursaut républicain », dans ces villes ouvrières du bassin Lorrain qui, comme Hayange, ont, dimanche, placé un Engelmann, ancien responsable syndicaliste, en tête pour le second tour ?

Irez-vous dans les facultés ?

Retournerez-vous à Saint-Denis Paris 8, pour y soutenir les partis qui se pâment d’amour inconditionnel pour les porteurs de l’immense drapeau OLP déployé à l’occasion des violences politiques dont vous avez fait les frais ; violences verbales assorties d’intentions physiques déterminant la présidence de l’université à vous exfiltrer ; violences  débridées, déchainées par les menteurs professionnels de « BDS », néo-goebbelsiens continuant imperturbablement à accuser, contre toute vérité, Israël d’être…un Etat d’apartheid, calomniant -sans vergogne- la société « Soda Stream » : l’accusant même de ne pas consentir aux ouvriers arabes les mêmes conditions contractuelles qu’aux ouvriers Juifs… affirmant, fiers de leurs mensonges, que les témoignages des ouvriers palestiniens démentant les accusations à l’encontre de la société qui les emploie, sont des faux parce qu’ils réfutent les accusations des BDS, vos alliés dans le « front républicain ».

Je veux donc vous répéter ma question, qui est quadruple, mais simple :

  • irez-vous appeler au « front républicain à Paris 8 Saint-Denis
  • que direz-vous aux étudiants et à la population dyonisienne
  • choisirez-vous vos alliés dans le « front républicain » ?
  • avec qui réunirez-vous les assemblées étudiantes, lors de votre tour de France de Front républicain ? Agirez-vous avec des gens qui diffament Israël et créent, sans état d’âmes, les conditions de nouvelles violences politiques et de la répétition des tueries à la toulousaine ?

Alon Gilad

1) sur les trois, deux sont d’anciens terribles révolutionnaires bolchevik-léninistes ayant, en fin de compte, cédé aux tentations des délices de Capoue ainsi qu’aux irrésistibles fumets des agapes mitterrandiennes. Le troisième, plus jeune, n’eut guère d’autre peine qu’à obtenir un diplôme et à se retrouver rapidement chef de cabinet d’un autre terrible bolchevik devenu Maire PS.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Epicure 28/03/2014 16:00


Les Prophètes d'Israel le clamaient déjà voici quelques milliers d'années: "La Haine Inutile" et la discorde dans le Peuple Saint  mèneraient celui-ci à sa destruction par l'Ennemi à
l'affût....!!!


Ils faisiaent référence à Dieu Thaumaturge (?) et ses exigences éthiques.


Je suis athée et me contente plus simplement de la Logique du sens et des processus psychologiques humains....


Ces jeunes écervelés-savants et les "Morin" et autres "Sand ou Warchavski", mèneront, avec eux-mêmes! les leurs qu'ils détestent, vers la catastrophe.


Heureusement qu'Israël n'a aucunement besoin d'eux...!