Qui a voté socialiste ? Le petit peuple, les BoBos et les naïfs et tous nous allons casquer..!!

Publié le 16 Octobre 2012

L-electeur-socialiste.jpgLes temps sont durs, les finances de l’Etat vont très mal et la gauche ne sait plus à quel Saint se vouer, pensant pouvoir dissimuler encore longtemps le fait qu’elle nous conduit brutalement sur le chemin de l’austérité et de la rigueur.


Au quotidien, cela se traduit déjà par d’impressionnantes mais surtout inégalitaires hausses d’impôts et injustes créations de nouvelles taxes !


Jean-Marc Ayrault assène à qui veut bien l’entendre, mais surtout le croire, que seul 1 foyer sur 10 sera concerné. Concrètement, cette donne est aussi vraie que Ségolène Royal et Valérie Trierweiler sont de très grandes amies devenues inséparables au fil du temps ; c’est vous dire si le mensonge est gros !

 

Si effectivement seulement 10% des français verront leurs impôts augmenter dans le cadre de l’application du projet de loi des finances, il est absolument faux et mensonger de prétendre qu’ils seront les seuls concernés par les multiples hausses de taxes et prélèvements obligatoires souhaitées et engagées par ce Gouvernement de gauches !


Ainsi, le projet de loi de financement de la sécurité sociale risque bien de concerner tous les français (tabac, bière, retraités) ou encore le gel du barème de l’impôt sur le revenu qui au bas mot touchera au minimum 7 foyers fiscaux sur 10 ; on est donc bien loin du quota des 10% promis par le Premier Ministre !

 

Les entreprises ne sont bien évidemment pas en reste !

Le coût du travail en France n’est pas encore assez élevé et destructeur d’emploi pour un socialiste ; visiblement il faut qu’il en rajoute une nouvelle couche histoire de dégrader encore un peu plus notre déplorable compétitivité !


L’un des signes les plus manifestes émis par ce Gouvernement concernant sa méconnaissance du monde du travail et du secteur privé, réside dans sa décision de taxer à hauteur de 60% la revente d’une entreprise ; de quoi tout simplement décourager les français à devenir leur propre patron !

Face à une contestation naissante, notamment sur les réseaux sociaux, le Gouvernement a choisi de faire machine arrière ; ce qui finalement en dit plutôt long sur le degré de courage qui est le sien lorsqu’il s’agit de mettre en place des mesures contestées !

 


Le plus étonnant, ou le plus écœurant, reste l’attitude de Pierre Moscovici, Ministre de l'Économie et des Finances qui, lors de la séance de questions au Gouvernement du mercredi 3 octobre, a osé prétendre qu'il aimait les entreprises et les entrepreneurs.Si leur coller une taxe à 60% à la revente c'est de l'amour, je n’ose imaginer ce dont il est capable lorsqu’il n’aime pas, ou pire, qu’il hait !

J’en conviens bien que quand on aime, on ne compte pas, mais de là à en arriver à de tels extrêmes…

 


Le 6 mai 2012, les français ont voté massivementpour François Hollande, principalement parce qu’ils rejetaient Nicolas Sarkozy. A ceux qui ont cru que grâce aux socialistes l’Etat allait les aider en forçant les autres à payer pour eux, je leur demande simplement ce que ça fait d’avoir désormais compris que ces autres, ce sont eux ?!!

 


Taxes sur les pensions de retraites, fiscalisation des heures supplémentaires, hausses d’impôts à caractère confiscatoire, probable hausse de la CSG, apparition de taxes environnementales, etc. ; François Hollande ne vous avait pas menti en affirmant que « Le changement c’est maintenant »mais il avait juste omis de vous préciser quelle méthode il souhaitait employer pour le mettre en place !

Source image et édito: Mediavox.fr 

 

Mediavox.fr !

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Claude Germain V 17/10/2012 12:15


Allons Monsieur Imbert ,calmez vous ,soyez ,comme ils disent COOL ....COOL....


Vous avez simplement oublié le prix de la vaseline qui va augmenter bien sur .....

yves IMBERT 17/10/2012 11:26


en mai 2012 les veaux ont eu peur de voter Marine et sont restés sur les schémas classiques des enculeurs islamo-marxistes

Respectvaleurs 17/10/2012 10:38


Je ne crois pas que le "petit peuple" est massivement voté Hollande....mais plutôt Marine. Décidément, quels fachos, ces petites gens qui ne supportent pas l'islamisation ni la liquidation de la
maison France!

Marie-claire Muller 16/10/2012 18:45






Nouvelle publication sur Francaisdefrance's Blog
















La morale à la
sauce socialiste
by francaisdefrance






Quelques uns connus, et combien d' autres qui trafiquent et magouillent


en toute impunité ???



Les politiques (à tous les niveaux) sont les maffieux des temps modernes.




l' ENA est la nouvelle noblesse....Celui qui a LE diplôme se voit déjà en politique !!


JC





 


















Ils sont bien ces gens-là qui nous font la morale ...




Et si ce n'est pas de l' intox, Alors notre bon Président va perdre le reste de ses cheveux !!!!





 





















 


 


Jean-Pierre Kucheida – Député-Maire du Pas-de-Calais : Détournement de
fonds –Mis en cause Attend les résultats de l’enquête parlementaire qui a lieu en ce moment sur les pratiques de la
Fédération PS du Pas-de-Calais, suite aux révélations de Gérard Dalongeville à la juge Véronique Pair, révélées dans son
livre « Rose Mafia». Quand les premières révélations tombent, François
Hollande l’a appelé pour lui dire « Tiens bon, on va laisser le vent retomber, ça va passer ».


François Bernardini – Maire d’Istres : Détournement de fonds publics –
Condamné en 2001, en appel, à dix-huit mois de prison avec sursis, 400 000 francs d’amende et cinq ans
d’inéligibilité.


Patrick Sève – Maire de l’Haÿ-les-Roses : Détournement de fonds publics
– Mis en examen le 8 septembre 2011 pour « octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics », pour un
montant d’environ 2 millions d’euros, et pour avoir bénéficié de pots de vin dans l’octroi de marchés publics dans sa
commune.


François Pupponi – Député-Maire de Sarcelles : Extorsion de fonds – Mis
en causeAuditionné le 3 septembre 2010 dans le cadre d’une enquête sur un cercle de jeu parisien pour « blanchiment » et
« extorsion de fonds ». Accusé de « subordination de témoin » par son directeur de cabinet, il aurait essayé de persuader sa
belle-fille de démissionner du cercle Wagram, comme l’exigeaient les nouveaux patrons corses.


Jean-Pierre Destrade – Conseiller Général de Saint-Pierre-d’Irube
:Trafic d’influences – Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 euros d’amende dans une
affaire de trafic d’influence et d’escroquerie, une peine couverte par sa détention provisoire.


Serge Andréoni – Sénateur-Maire des Bouches-du-Rhône : Complicité de
trafic d’influences – Mis en examenlundi 17 octobre 2011, pour « complicité de trafic d’influence »,il est
soupçonné d’avoir fait désigner un avocat ami pour aider le frère de Jean-Noël Guérini, Alexandre, à régler un litige
financier qui l’opposait à la communauté d’agglomération de Salon-de-Provence.


Henri Emmanuelli – Président du Conseil Général des Landes
: Complicité de trafic d’influences – Condamnéle 16 décembre 1997 dans l’affaire Urba à dix-huit mois de prison
avec sursis et à deux ans de privation de ses droits civiques. Également mis en examen le 15 octobre 1998 dans le cadre de
l’affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste, il est relaxé.


Janine Ecochard – Vice-Présidente du Conseil Général des Bouches-du-Rhône
:Trafic d’influence – Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.


Jean-Christophe Cambadélis &ndash



































marco 16/10/2012 17:46


Ce qui est curieux c'est que beaucoup de gens prétendent ne pas avoir voté a gauche,il n'empèche que Hollande a été élu avec 51% de voix,il n'y avait pas que les musulmans!!!