Qui décide et agit en dehors des clubs de réflexions? Personne semble t'il...

Publié le 12 Juillet 2010

Le Siècle est un "club de réflexion" qui réunit les membres les plus puissants et influents de la classe dirigeante française.

On y retrouve des politiciens de droite et de gauche, les patrons des plus grandes entreprises françaises, des journalistes de premier plan dans les médias qui "font l'opinion", et quelques universitaires. Le Siècle compte un peu plus de 500 membres choisis par cooptation, auxquels s'ajoutent 200 invités renouvelés chaque année.

Une fois par mois, les membres du Siècle se réunissent au très sélect Automobile Club de France, place de la Concorde.

- De 20h à 21h, un apéritif permet de choisir librement ses interlocuteurs.

- A 21h vient l'heure du dîner. Les convives sont placés par groupes de 7 ou 8 autour d'un chef de table qui veille à organiser le débat et à éviter les apartés.

- Le repas se termine à 22h45. Ceux qui le souhaitent peuvent prolonger la soirée au bar.

Beaucoup voient dans ce club ; un exemplaire miniature de la Word and Co  comme sur Canal Plus dans les guignols de l’info. D’autres y voient surtout l’immense hypocrisie de nos politiques qui font semblant de se battre pour la galerie entendez par là le « bon peuple, les gogos, ceux qui votent, qui crient encore dans la politique!

Ce qui est sûr, c’est que les débats politiques, les déclarations incendiaires de certains par rapport à d’autres, de droite comme de gauche ou vers des industriels ou chefs d’entreprises, paraissent décalés lorsque l’on découvre les personnalités qui font partie du Siècle. Vous y verrez dans la liste des Socialistes qui ne crachent pas toujours sur le grand capital ou sur la droite réactionnaire voire antisociale !

Par exemple, ce soir, nous verrons Nicolas Sarkozy répondre à David Pujadas. Le Président de la République face à un journaliste sur France Télévision ou, deux amis du Siècle échangeant pour la galerie? C’est toucher là, à quelque chose de très sensible.

Est-ce étonnant ? Non pas vraiment. De tous temps, les pouvoirs ont cherché à se trouver des plateformes, des cercles, des lieux où ils pouvaient échanger et élaborer des stratégies. Ce qui l’est moins, c’est le fait que l’information passe et que le bon peuple n’apprécie que très modérément le fait qu’il se sent dépossédé de son droit de juger et de sanctionner une politique. Il se rend compte ce bon peuple, que les décisions se prennent dans les salons des clubs de réflexions de luxe et que son avis n’a pas d’importance. Si un jour il vote bleu, qu’importe puisque rose fera ce qui a été décidé ensemble par ailleurs. Nous l’avons vu pour les résultats des référendums sur la constitution européenne des français, hollandais et irlandais. Le peuple l’a fait sortir par la grande porte, les dirigeants l’ont fait rentrer par la fenêtre tenue ouverte par les députés de droite comme de gauche. Les français ont de bonnes raisons pour ne plus trop croire à la politique. Même si ON leur met de la coupe du monde jusqu’à plus soif, de l’affaire Béthencourt en suivant et à longueur d’antenne. Ils sont chloroformés mais pas au point d’être endormis totalement.

Il est à parier que dans les années à venir, ce Siècle deviendra plus opaque car il n’est pas bon que le bon peuple sache que les règles se décident ailleurs que dans les hémicycles nationaux, les conseils d’administrations ou les partis politiques.

Gérard Brazon

 

 

Zoom sur quelques membres du Siècle

 

 

Philippe Jaffré
Né en 1945. Enarque. Fils d'Yves-Frédéric Jaffré, conseiller de Pierre Laval. Frère de Jérôme Jaffré, administrateur de la Sofres (l'un des principaux instituts de sondages en France). Conseiller de René Monory en 1979, dans le gouvernement de Raymond Barre et sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing. Chef de service au ministère de l'économie et des Finances (1986). Il fut, avec Jacques Friedmann, l'un des principaux artisans des privatisations de 1987. Il présida ensuite plusieurs filiales du Crédit agricole jusqu'en 1991. Pdg d'Elf-Aquitaine de 1993, jusqu'à la fusion de Elf avec Total. Il fut alors connu du grand public à cause de la fabuleuse indemnité de départ qu'il empocha en stock options. Il fut également administrateur de nombreuses sociétés dont la Banco Ambrosiano (la banque impliquée dans le scandale de la Loge P2 en Italie). Il est également membre du
Groupe de Bilderberg

Bertrand Collomb
Né en 1942. Polytechnicien. Conseiller ministériel auprès d'Alain Peyrefitte (1973-74) et René Haby (1974-75). Pdg du groupe Lafarge, administrateur de diverses sociétés dont Unilever, Canadian Imperial Bank of Commerce, Crédit commercial de France (CCF), et Crédit local de France. Administrateur d'Aspen-France. Membre du
Groupe de Bilderberg, et du World Economic Forum de Davos. Il est aussi membre d'Entreprise et Cité, un autre "club de réflexion" qui rassemble des grands patrons français.

André Lévy-Lang
Né en 1937. Polytechnicien. Ingénieur puis directeur de filiales chez Schlumberger de 1962 à 1974. Pdg de Paribas de 1990 jusqu'à sa fusion en 1999 avec la BNP. Administrateur de diverses sociétés dont Athena, Schlumberger, les AGF. Il a été mis en examen, en 1995, dans l'affaire des Ciments français et s'est maintenu grâce au soutien de Claude Bébéar (également membre et fondateur de Entreprise et Cité). Président de la Commission des finances du CNPF (ou MEDEF) de 1988 à 1997. Membre du
Groupe de Bilderberg et président de l'Association des amis français du Groupe de Bilderberg.

Michel Pébereau
Né en 1942. Polytechnicien. Inspecteur général des finances. Ancien élève de l'école Polytechnique et de l'ENA. Conseiller auprès de Valéry Giscard d'Estaing entre 1970 et 1974, lorsque celui-ci était ministre des Finance de Georges Pompidou. Conseiller de René Monory de 1978 à 1981. Président du Crédit Commercial de France (CCF) de 1987 à 1993, puis président d'Axa. Il est aujourd'hui président de la BNP. Administrateur de diverses sociétés dont Lafarge, Saint-Gobain, UAP, et les Galeries Lafayette. Ancien membre de la Commission économique du MEDEF (l'organisation des patrons français). Egalement membre d'Entreprise et Cité.

Pierre Bilger
Né en 1934. Enarque. Inspecteur des finances. Conseiller de plusieurs ministres pendant la présidence de Valery Giscard d'Estaing: auprès de Jean-Pierre Fourcade de 1974 à 1976, de Michel Durafour en 1976, de Robert Boulin en 1977, et enfin, directeur de cabinet de Maurice Papon (alors ministre de Giscard) de 1978 à 1981. Directeur de l'Administration centrale au ministère de l'Économie et des Finances de 1982 à 1986, sous les gouvernements socialistes de Pierre Maurois et Laurent Fabius. Il fut ensuite président d'Alsthom.


Gérard Worms  président de la banque Rothschild, administrateur de la Société générale de Belgique (une banque présidée par Etienne Davignon, un membre éminent du Groupe de Bilderberg ).
Ernest-Antoine Seillière  président du MEDEF, président des holdings Wendel Investissement et CGIP. membre du
Groupe de Bilderberg.
Jean-Claude Trichet  président de la Banque Centrale Européenne, ancien gouverneur de la Banque de France, membre du
Groupe de Bilderberg et de l'IFRI.
Pascal Lamy  Directeur de l'OMC (Organisation mondiale du Commerce), ex Commissaire européen au commerce, membre du
Groupe de Bilderberg, membre de la branche Europe de la RAND Corporation.
Jean Peyrelevade  président du Crédit Lyonnais
Jean-Yves Haberer  ex-président du Crédit Lyonnais
Daniel Bouton  président de la Société Générale
Claude Bébéar  ex-président d'Axa
Louis Schweitzer  président de Renault, membre du
Groupe de Bilderberg, de l'IFRI, et du Forum de Davos
Michel Bon  ex-président de France Telecom
Alain de Pouzilhac  président d'Havas (groupe de médias et de publicité)
Maurice Levy  président du groupe Publicis
Édouard de Rothschild banquier, homme d'affaires, principal actionaire du journal Libération
Louis Gallois  président de la SNCF
Antoine Guichard  PDG du groupe Casino
Jean-Marie Messier  ex PDG de Vivendi
Martine Aubry  membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements socialistes successifs
Olivier Schrameck  directeur de cabinet du premier ministre Lionel Jospin de 1997 à 2002
Lionel Jospin  membre du Parti Socialiste, premier ministre de 1997 à 2002
Dominique Strauss-Kahn  membre du Parti Socialiste, ancien ministre des Finances de Lionel Jospin. Membre du
Groupe de Bilderberg.
Hubert Vedrine, membre du Parti Socialiste, ancien ministre des Affaires étrangères de Lionel Jospin, ancien Secrétaire Général de l'Elysée sous François Mitterrand. Membre du
Groupe de Bilderberg et de l'IFRI.
Jean-Pierre Chevènement, membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements
Laurent Fabius, membre du Parti Socialiste, ex premier ministre, ex ministre des finances
Elisabeth Guigou, membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements
Bernard Kouchner  membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements de gauche et de droite, membre du
Groupe de Bilderberg
Nicolas Sarkozy  Président de la République depuis 2007 ancien Député-maire, ancien ministre des finances et de l'intérieur,.
Rachida Dati ministre UMP de la justice
Alain Minc  consultant, conseiller auprès de plusieurs grands chefs d'entreprises et ministres.
Jean-Pierre Raffarin  membre de l'UMP, premier ministre de 2002 à 2005
Thierry Breton  ex-PDG de France Telecom, ministre UMP des finances de 2005 à 2007
Jean-François Copé  ex-ministre UMP du budget
Corinne Lepage  ancienne ministre de l'environnement
Nicole Notat  secrétaire général du syndicat CFDT de 1992 à 2002
Renaud Denoix de Saint Marc membre du Conseil constitutionnel, ex vice-président du Conseil d'état
Christian Noyer  président de la Banque de France, ex directeur de cabinet d'Edouard Balladur, puis d'Edmond Alphandéry et de Jean Arthuis au ministère des finances
Richard Decoings directeur de l'Institut d'études politiques de Paris
Anne-Marie Couderc  député UMP et directrice générale du groupe de médias Hachette-Filipacchi
Teresa Cremisi PDG du groupe d'édition Flammarion, ex n°2 des éditions Gallimard
Odile Jacob  présidente des éditions Odile Jacob

Diffuseurs d’opinion :

Michèle Cotta  ex-directrice générale de France 2, et ex-directrice du service politique de France 2
Anne Sinclair  journaliste, productrice TV
Franz-Olivier Giesbert  ex directeur général du Figaro, présentateur de l'émission "Culture et Dépendances" sur France 3
Jean-Marie Colombani  directeur du journal Le Monde
Denis Jeambar  directeur des éditions du Seuil, ex directeur et éditorialiste du magazine L'Express, ex directeur général d'Europe 1
Claude Imbert  ex directeur général et éditorialiste du magazine Le Point
Patrick Poivre d'Arvor  journaliste, présentateur du journal télévisé de 20h sur TF1
David Pujadas  journaliste, présentateur du journal télévisé de 20h sur France 2
Marc Tessier ancien président de France Télévisions
Serge July ex-directeur du journal Libération
Laurent Joffrin directeur du journal Libération, ex directeur du Nouvel Observateur
Emmanuel Chain journaliste, ex présentateur de l'émission économique "Capital" sur M6

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Christine Tasin 13/07/2010 11:02



Excellent rappel, Gérard, les clubs et cercles qui détiennent vraiment le pouvoir aux dépens de la démocratie et nient la souveraineté populaire sont un énorme problème sur lequel il va falloir
se pencher...



Johanny 12/07/2010 17:21



Merci Gérard, beaucoup de choses se comprennent mieux !.....



Gérard Brazon 12/07/2010 19:48



C'est ma magie d'Internet. Il reste à savoir si parmi la tablée de 8 ou 10 on retrouve nos politiques comme Martine Aubry et Jean François Copé par exemple.