Qui est le vrai Sarkozy alors que les patriotes ont cru en lui en 2007.

Publié le 8 Juillet 2014

Le-vrai-Sarkozy.jpg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pivoine 18/07/2014 17:26


Sarkozy (ou plutôt sarkophage) recevant de Villiers... Un égoïste, qui n'aime pas la France, et en face, un patriote, qui aime son pays, avec des propositions concrètes pour le sortir de la crise
et lui redonner sa grandeur.


Néanmoins, ces idiots de Français préfèreront porter le sarkophage à la tête du pays, tandis que moins de 5 % (dont moi) feront confiance à Philippe de Villiers.


Et aujourd'hui, ils n'arrêtent pas de se plaindre ...


Connerie, quand tu nous tiens !

Claude germain V 08/07/2014 19:28


Tres bonne reflexion sur Sarkozy qui ne represente d'apres ses ancetres qu'une noblesse de convenances au meme titre que les Rothschild pour l'Allemagne et ensuite l'Angleterre .Parce qu'apres
tout qu'est ce qu'un banquier de n'importe quelle origine qu'il soit pour eviter toutes polemiques ??. Parce que ne révons pas Sarkozy est un banquier : Des gens avides d 'or , de bien et de ce
qui en decoule le pouvoir absolu bien au dessus de la politique ...............................


Un banquier en definitive comme un politicien est un type culotté et enjoleur comme on dit en argot : homme malin diabolique et retor qui connais bien la nature humaine , qui fait peur aux
possedants sur leur avenir et en retour les securise en les " ENTUBANT " avec un grand sourire , comme dans les campagnes electorales ... "Pretez moi votre argent ou votez pour
moi , je m'acheterais une ROLLS ROYCE avec et a la fin de l'année en guise d'interet ,je vous offrirais un velo sans roues , " au fait cher clients ou electeurs ..si tout va bien les roues seront
pour l'année prochaine .........et voila comment marche Sarkozy en téte et 98 % des politicards , banquiers et autres voyous


Sarkozy 1er en realité est un doublon de Bokassa , complexé , colerique , vaindicatif , qui terrorise son entourage . Rien effectivement ne l'interresse en politique que le pouvoir et les
liquidités , comme effectivement il l'a avoué a De Villiers , il n'aime pas les France ou ce qu' il en a laissé,cet homme est un menteur invétéré et un voyou de premiere , RAPPELEZ VOUS
L' AFFAIRE DE MAYOTTE L'ILE AUX PONDEUSES ET DEPARTEMENT N° 100 , IL A OSE FAIRE VOTER DES GENS NON ABILITES PAR L'ENTREE EN DEPARTEMENT FRANCAIS ,ALORS QUE LE PEUPLE FRANCAIS ETAIT LE PREMIER
CONCERNE ET A QUI CE COQUIN AURAIT DU DEMANDER L'AUTORISATION DE DE DEVENIR FRANCAIS, rappelez vous comment il nous a volé le traité européen , 300 milliards de dettes de l'état en plus
,comment sur les ordres de Bernard Henry Levy et des USA ,il a autorisé l'assassinat de Kadafi ,et selon Mediapart :


 


A Mayotte, des gendarmes et policiers sont pris la main dans la
drogue


A Mayotte, des policiers et gendarmes dans le viseur ... Nicolas Sarkozy à Mayotte en janvier 2010 pour parler lutte contre l'immigration illégale(
GUIGNOL ET MENTEUR SARKO , CINEASTE ) ... drogue à Mayotte ? Le juge Karki soupçonne ces agents d’avoir gonflé leurs résultats en organisant eux ...


 


Liste des affaires pas toutes judiciaires de Nicolas Sarkozy avec ses amis de l'UMP & Co



29 mai 2012 |  Par Stéphanie Marthely-Allard




Cette liste est non exhaustive et n'est constituée que des scandales médiatiques qui se rattachent de prêt à Nicolas Sarkozy. Très peu ont une suite judiciaire. On se demande bien pourquoi
... L'impartialité de la Justice est mise à l'épreuve. Quoi qu'il en soit, Nicolas Sarkozyet ses amis ont bien profité de la République ...  Faites attention Mr Hollande que cela
n'arrive pas au PS.   


Exigeons un monde où l'humain soit notre premier objectif. Stop, nous ne voulons plus de ce monde hypocrite où l'on nous ment constamment. Il est probable que Nicolas Sarkozy siége au
Conseil Constitutionnel. Il existe une pétition (ici) où vous pouvez faire part de votre désaccord à ce
qu'il intégre cette noble institution. 


Il ne s'agit là que de quelques scandales qui ont éclaboussé Nicolas Sarkozy et sa république irréprochable: la Sarkozie quelque part sur terre ... 


- La toute dernière,  l'histoire des FOAT ou OAT EUREX ou comment laisser la porte ouverte aux spéculateurs pour parier par millions à la baisse sur notre dette. Bon, il n'était pas
tout    seul sur le coup. 


- L' affaire Karachi, par où commencer ? 


- L'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui
d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu    selon Mediapart, de la DGSE - L’affaire GDF - L’affaire
Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique


- L’affaire Clearstream


- L’affaire Bettencourt


- Les affaires Wildenstein


- L'affaire César


- L'affaire Pleyel


- L'affaire Facebook


- L’affaire de Compiègne


- L’affaire Peugeot


- L'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de
l'attentat    contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger.


- Les affaires Djourhi, Takieddine - Les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007 plus l'aide de Kadhafi pour cette même campagne.


- Les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.


- L'affaire du Fetia Api 


- Les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay 


- La lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden - L'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les
petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, 


- Les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence à l'ouverture des JO de Pékin 


- Le fils Louis dans les bras de Poutine, les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de
la nation 


- La protection du fils Pierrot, son rapatriement d'Odessa - La gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise
financière, celle de l'Europe, celle des révolutions  tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, la Syrie


- L’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2
fois    par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine …


- L’affaire Pérol


- L'affaire Yannick Blanc 


- L’affaire de l’Epad (et des deux scooters) - Gandrange - Les vaccins du virus H1N1 - Les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois 


- L'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac 


- L'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 % 


- Les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon,
Squarcini,    Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine,
Squarcini, Courroye, Ceccaldi    Raynaud, fils Tibéri …


- L'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées


- L'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer
et    faire la campagne du candidat Sarkozy 


- La proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche; Et heureusement que Lauvergeon a refusé de vendre
une centrale nucléa