Qui sont les vrais responsables des meurtres des jeunes en Israël ?

Publié le 8 Juillet 2014

Par Neil Snyder Adaptation française Thérèse Zrihen-Dvir

 

 

Dans le sillage de l’assassinat des trois adolescents juifs en Israël, un autre problème prend actuellement une place centrale : Vengeance et meurtre perpétré par un juif. Un adolescent palestinien a été brûlé vif, et il semble que les coupables étaient des Juifs israéliens. C'est l’assassinat sauvage qui frappe l'âme de la nation, car ce n'est pas la façon dont les gens juifs sont censés se comporter.

Israël Hayom publie aujourd'hui deux articles d'opinion portant sur la question : « Comment pouvons-nous nous mesurer à la honte ? » Par Uri Heitner et « Quand les marges deviennent le centre » par le Dr Shlomo Yishai. Les deux soulèvent des questions graves qui méritent des réponses, mais soyons sûr avant toute chose d'identifier qui sont les coupables authentiques.

Oui, il est dangereux quand les radicaux des deux côtés de l'échiquier politique se laissent emporter par un accès de colère ; il est encore plus dangereux quand les radicaux s’emparent du pouvoir politique ; et pire lorsque les dirigeants politiques permettent aux plaies de s'envenimer au point que certains commencent à croire qu'ils doivent prendre les choses en main. C'est la situation à laquelle Israël fait face maintenant.

En essayant d'apaiser les critiques de l’occident, les dirigeants israéliens n'ont pas réussi à accomplir leur tâche la plus fondamentale qui est de protéger leur peuple avant tout. Un exemple sidérant, est la libération de terroristes pour pacifier Barack Obama, John Kerry, et Mahmoud Abbas, tout en étant conscient que ces individus une fois libérés reprendront leur tache de tuer des juifs à nouveau. Tout cela a été fait pour atteindre « la paix » quand tous ceux qui savent voir les choses en face se rendent compte qu’on n’obtient pas la paix lorsqu’un côté a pour objectif : L'annihilation totale de l'autre. Les deux chartes palestiniens et du Hamas appellent à la destruction d'Israël, et ils en parlent ouvertement entre eux. Seuls des imbéciles croient que les Palestiniens veulent la paix.

MK Yariv Levin comprend la situation mieux que quiconque. Il dit,
« Il ne faut pas se leurrer que le Hamas était l’unique responsable de l'enlèvement récent et de l’assassinat des trois adolescents israéliens. La société palestinienne dans son ensemble en est responsable, même si l'attaque a été menée par le Hamas.

Les nouvelles de l'enlèvement ont été reçues par le public palestinien, tant à la bande de Gaza qu’en Judée et Samarie, avec beaucoup de joie et de liesses. Ce n'était nullement choquant, compte tenu du fait que rien n’unifie plus les palestiniens que leur haine commune des Juifs et d’Israël et leur volonté d'établir un état palestinien sur toute la superficie d'Israël. Ce qui va à l'encontre des auto-illusions de nombreux Israéliens qui ne cessent de tenter de ressusciter le processus fallacieux de paix ».

Ainsi, alors que je suis entièrement d'accord avec ceux qui prétendent qu’un meurtre de sang-froid ne justifie pas un meurtre de sang-froid, je m'empresse d'ajouter cette mise en garde : ceux qui se sentent pris au piège croient qu'ils n'ont pas d’autre choix que de prendre les choses en main, et ils ne sont pas les seuls à blâmer.

Le Premier ministre Netanyahu est coupable aussi, et le sont donc tous ceux qui soutiennent des dispositions idiotes qui n'ont aucun espoir de succès alors que toutes les preuves soulignent le besoin criant pour plus de sécurité dans un Moyen-Orient plus volatile et plus dangereux que jamais. Ils sont coupables d'ignorer sciemment la réalité et d’imposer des négociations dont les conséquences sont totalement et absolument prévisibles. C'est ce qui a conduit à la justice populaire, et aussi longtemps que les dirigeants politiques en Israël demeurent sur leur orbite actuelle, ils ne peuvent qu’anticiper plus de suites du même genre.

Les dirigeants israéliens pensent qu'ils n'ont d’autre choix que de suivre les ordres stupides des esprits engourdis de Barak Obama, John Kerry, et des dirigeants de l'Union Européenne. Ils ont tort. Ils ne le savent pas, mais le peuple israélien le sait nul doute, et un peu plus chaque jour qui passe.  Les israéliens font savoir à leurs dirigeants combien ils sont conscients du tord qui leur est fait, et leur réplique s’est aujourd’hui transformée en actes tangibles.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 09/07/2014 21:12


Francaisdefrance's Blog


04/07/2014


SAUVAGERIE MUZZ : Le palestinien de 16 ans aurait été tué en Israël par… sa famille (« c’était un pédé »…) !


Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:03


JCJC


Sauvagerie palestinienne: le palestinien de 16 a probablement été tué en Israël par… sa famille (« c’était un pédé »…) !


Jusqu’où peux aller la perversité des Palestiniens ?  Jusqu’à aller le tuer en Israël !!!!!


Chez les arabes, on appelle cela un « crime d’honneur. » En Israël, on parle plutôt de meurtre de déshonneur.


La raison de ce meurtre ? Ce jeune Palestinien, arabe, musulman, qui vivait dans la partie Est de la capitale d’Israël, était homosexuel
!     En attendant, l’affaire de ce kidnapping fait le tour des médias. Pour BFM TV, c’est un « crime atroce » – puis ils ajoutent « qui pourrait être
une vengeance israélienne. »
 


FAITES CIRCULER L’INFO   CAR LES MERDIAS FRANÇAIS  "ÉVITERONT" D’EN PARLER


Publié le : 3 juillet 2014


Jusqu’où peux aller la perversité des Palestiniens ?


C’est la question que se pose les Israéliens en découvrant les informations, cet après-midi.


Selon Le Monde (avec AFP et Reuters):



Mohammad Abou Khdeir, âgé de 16 ans, a été kidnappé alors qu’il faisait du stop dans le quartier de Shoafat, à Jérusalem-Est occupé et annexé, et son corps, découvert plusieurs heures après «
portant des marques de violences » dans la partie ouest de la ville, a indiqué la radio militaire israélienne.
(…)
Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a demandé au premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, de condamner ce meurtre.


http://jssnews.com/2014/07/03/sauvagerie-palestinienne-le-palestinien-de-16-a-probablement-ete-tue-en-israel-par-sa-famille-cetait-un-pede/






Mais bon, en Israël, on a pas besoin des invectives des leaders de pacotilles, pour dénoncer l’horreur du kidnapping de la mort d’un enfant:


« Le Premier ministre s’est entretenu avec le ministre de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch et a demandé l’ouverture d’une enquête pour retrouver dans les meilleurs délais les
auteurs de ce crime abominable et en déterminer le circonstances », a indiqué un communiqué du bureau de M. Netanyahu.


En attendant, l’affaire de ce kidnapping fait le tour des médias. Pour BFM TV, c’est un « crime atroce » – puis ils ajoutent « qui pourrait être une vengeance israélienne. »


Là, on ne marche plus sur des oeufs, on les écrase !


Parce que contrairement à ce qu’affirment les médias, nos chers médias « mainstream », il semble surtout que le jeune Palestinien kidnappé puis tué, le fût par… sa propre famille.


Chez les arabes, on appelle cela un « crime d’honneur. » En Israël, on parle plutôt de meurtre de déshonneur.


La raison de ce meurtre ? Ce jeune Palestinien, arabe, musulman, qui vivait dans la partie Est de la capitale d’Israël, était homosexuel !


Alors, le plan était intelligent : « on va faire croire que les juifs se sont vengés et ont tué notre fils. » Et « cela permettra de montrer la sauvagerie juive, et de faire
oublier les 3 juifs qu’on a tué il y a quelques jours »


Et ça a marché – au moins aux yeux des médias français.


Pas sûr que l’information sur ce crime d’honneur fasse le tour des médias… Par contre, si le « crime d’honneur » n’est pas annoncé officiellement, je n’ai aucun doute sur le fait
que l’information sur la prétendue sauvagerie des Israéliens perdurera encore dans nos JT du soir…


Par Roger Astier – JSSNews


http://jssnews.com/2014/07/03/sauvagerie-palestinienne-le-palestinien-de-16-a-probablement-ete-tue-en-israel-par-sa-famille-cetait-un-pede/