Quick hallal pas assez hallal par Jean-Patrick Grumberg de Drzz-Info

Publié le 9 Septembre 2010

             Les consommateurs Hallal se font rouler dans la farine par Quick (et probablement par la quasi totalité des entreprises françaises qui produisent de la nourriture Hallal) (1). Supprimer le porc et la viande non Hallal des hamburgers, alors que le pain, la moutarde, l’huile, ont probablement des graisses de saindoux comme c’est la règle dans l’industrie alimentaire, quel beau tours de passe passe. D’un coté, Quick, entreprise privée (dont l’actionnaire est le citoyen français au travers de la Caisse des Dépôts depuis 2006), en principe libre de sa politique commerciale, décide que la clientèle musulmane représente un potentiel important (et elle ne se trompe pas, puisque le chiffre d’affaire de ses restaurants Hallal a progressé de 50% malgré leur boycott des nombreux français irrités). De l’autre, le Cheikh Al Sid Cheikh, assistant du recteur de la moquée de Paris, dénonce : « la viande Quick est certifiée Hallal, mais pas le reste du hamburger : cela n’a aucun sens, ce n’est pas du Hallal ». (2). Vous noterez que le Cheikh s'en prend à Quick, mais qu'il ne met pas en cause les très nombreuses boucheries Hallal tenues par des commerçants musulmans, et qui ne respectent pas plus les règles Hallal que Quick.

 

Dans un environnement normal, ce durcissement de la part de la Mosquée serait parfaitement cohérent et acceptable. Lorsque le Consistoire Juif de France retire le certificat Cachère à un restaurant qui n’est pas assez Cachère, après tout, cela ne concerne que le restaurateur et ses clients, car les juifs religieux s’inscrivent depuis toujours et naturellement dans le respect du processus Républicain dont ils partagent intégralement les valeurs. L’environnement musulman d’Europe n’est pas comparable. Les règles du Coran ne cohabitent pas avec la démocratie et la société moderne. Seule une adaptation, que personne n’a encore osé, dans le monde islamique, mettre en marche, peut permettre cette soumission de l’islam aux règles occidentales que l’héritage juif et chrétien ont forgées. Mais l’islam ne veut pas se soumettre aux règles des pays européens où il s’incruste : il est là, au contraire, pour les soumettre, peu à peu, en utilisant les mêmes moyens qui prévalent dans les dictatures islamistes : la violence, la peur, la censure de toute critique de l’islam (les caricatures, Salman Rusdhie) et la prise de possession du terrain (prières dans les rues de Paris de musulmans, qui pour certains ont des mosquées plus près de chez eux. Burqa dans les rues, Quick Hallal…)

 

Les français, de plus en plus de français, prennent conscience que l’islam est en train de transformer l’Europe, que les gouvernements sont complices de cette conquête, ou trop faibles pour y résister, que les élites ont été recrutés comme idiots utiles, et que rien ni personne ne protège les traditions qui ont façonnée leur culture et construit leur nation. Au passage, une fois transformée, l’islam aura peut être gagné un continent de plus, mais vu l’état de délabrement et de pauvreté des pays qu’il a conquis, il aura vite fait de délabrer aussi l’Europe.

 

 

Beau tableau de chasse de relations publiques, en tous cas, de la part des restaurants rapide Quick : en bénéficiant du bruit autour de l’ouverture de leurs huit restaurants tout Hallal, ils ont doublé leur chiffre d’affaire…sans être hallal !

 

 

Ah si les manifestants contre le communautarisme exacerbé par ces choix marketing avaient su ! Au lieu de hurler contre la croissance exponentielle et irrésistible de l’islam dans leurs paysage familier (croissance contre laquelle ils n’ont toujours pas décidé d’entrer en résistance en faisant eux même de nombreux enfants), ils auraient agité des banderoles : « Quick vous ment, ce n’est pas hallal ! ». Quelle joyeuse cacophonie, les musulmans y auraient perdu leur latin.

 

 

Jean-Patrick Grumberg

 

(1) selon Fateh Kimouche, du site Al-Kanz.org, en France, 90% de la viande marquée Hallal n'est pas du tout Hallal.

(2) Dépêche AP

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Amateur de 911 09/09/2010 11:10



Bonjour


Vous croyez quoi les politico republicain droito! Le business is the business....


C'est pourquoi je soouhaiterai que Mr Brazon, que je respecte par son franc parler, certaines de ses idees, m'explique comment être de droite, anti businees Ha l'ail! défendre l'UMP sans tomber
dans le facisme.


Je suis un peu desapointée de notre France en ce moment et je sens bien que le gouvernement n'écouta pas, dur! (la gauche non plus n'arrive à rien en ce moment, rassurrez vous, enfin je ne sais
pas si c'est tellement rassurant!). Au moins Mr Brazon touche, pique , "chatouille" nos idées conformistes!


Cordialement



Geneviève HALET ou Bichette 83400 ou 09/09/2010 10:00



C'est le foutoir, comme toujours !