ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées. Retraite, immigration,

Publié le 6 Mars 2011

 

            Etant au croisement de pas mal d'informations relatives au scandale des systèmes de retraite dans notre pays, je vous fais profiter des toutes dernières informations que je viens de recevoir mais qui ne m'étonnent jamais vraiment car sur ce sujet comme sur bien d'autres, on voit bien trop souvent comment nous sommes grugés au nom d'intérêts dits "supérieurs" de la part de politiques qui nous tondent la laine en continu sur le dos et, ce, depuis la nuit des temps. Dans le même ordre d'idées, je reçois aussi pas mal d'infos sur ce sujet d'une Association qui fait un travail formidable dont je vous invite à vous rapprocher :

"Sauvegarde Retraites" 53, Rue Vivienne, 75105 Paris cedex 02 - >Tél.: 01.43.29.14.41 dont la Déléguée Générale s'appelle : Marie-Laure Dufrêche.

Danièle S

 Ci-dessous les coordonnées du site de Sauvegarde Retraites

www.sauvegarde-retraites.org           
**************************************

Monsieur André VESINET

Président du Conseil Général

201 av Pompignane

34000 MONTPELLIER

 

 

Objet : octroi de retraite non cotisées 

                                                                                                                         Le 6 février 2011,

                                               Monsieur le Président,

         Je suis un de vos nombreux administrés et souhaite vous faire part de ma stupéfaction et mon indignation à la lecture du document édité par le Gouvernement sur son site :

http://www.immigration.gouv.fr/IMG/pdf/livretaccueil.pdf 

On y apprend en page 54 et 55 que je vous livre en copie ci-jointe qu’un immigré n’ayant jamais travaillé en France peut percevoir une retraite appelée ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) s’un montant de 7.537€ en 2008, c’est à dire 628€/mois.

Conditions pour que cela soit un droit : revenu annuel inférieur à 7.635€ en 2007 – au moins 65 ans ou 60 ans si inapte au travail – autorisé à résider en France. 

Je viens d’apprendre dans le milieu (politique) que de nombreux politiciens de “gauche” ou de droite auraient très peur, entre autres, de ce que les Français pourraient découvrir quant aux retraites accordées à des étrangers qui arrivent en France pour “la retraite” afin de rejoindre les leurs qui ne repartiront jamais.

A partir de 60 ans s’ils ne “peuvent plus travailler”(?) et dans tous les cas à 65 ans, ils peuvent toucher l’ASPA soit 708 euros mois avec un simple permis de séjour, plus APL et AME que n’ont pas souvent les plus pauvres des Français et les chômeurs ! Et ce, sans jamais avoir travaillé en France ou ailleurs, et sans jamais avoir cotisé un centime. Que diraient par exemple des agricultrices ayant bossé toute leur vie, depuis l'âge de 15 ans, et qui touchent dans les 500 euros mois ! Que diraient les millions de gens qui ont défilé ?

                      Ce qui expliquerait en partie que seules 800 000 personnes handicapées touchent l’AAH de 710 euros mois sur les 12 millions qu’elles sont ! Et dont on ne sait pas ce qu’elles toucheront à la retraite puisque à 60 ans elles disparaissent du traitement administratif du handicap !                      

                      J’ai vérifié et constaté que c’était vrai ! Voir le lien ci dessous page 54 . Le document du gouvernement est toujours en ligne.

                     Ceci expliquerait peut être l’afflux d’immigrés en augmentation depuis le début de l’année quant au regroupement familial, normalement non admis pour les parents.

Christian Roger

Juvignac


 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

roy 07/03/2011 13:52



Il faut le faire savoir. Personne n'était au courant de cela. Mais de quand date cette loi ? Les retraites de français stagnent et sont de plus en plus réduites. Je comprends mieux pourquoi. Les
retraites sont si peu rémunérées. La France est pire qu'une vache à lait. Et je pense que dans le tas d'immigrés certains ont combattus la France en Algérie et peut être tué des Français.



island girl 07/03/2011 13:36



les émigrés  ...Une chance pour la france ...selon la Martine!


Des sangsues pour la france  ,voila la vérité!



henri 06/03/2011 18:20



ARCHI-DEGUEULASSE !


Des paysans qui ont TRAVAILLE et COTISE TOUTE LEUR VIE.


Sans vacances ni sorties ...(comme le chantait le poête)


Touchent à grand peine la moitié !!!


Une honte !!!


Quels sont les c* qui se mettent à genoux devant les envahisseurs ???



Nancy VERDIER 06/03/2011 17:34



Cette affaire de retraite est à dénoncer publiquement. Qui a mis ce système en place et depuis quand dure-t-il ??? C'est un scandale. On m'avait dit aussi que dans la Fonction Publique, dans les
années 1970, des gens étaient nommés à un poste d'enseignant (par exemple instituteur - je ne parle pas des syndicalistes de l'EN) et ne mettaient jamais les pieds dans une classe. J'espère qu'on
a mis bon ordre à cela depuis. Il y a certainement beaucoup de scandales et d'injustices à découvrir en France. On a un peu avancé : on connaît maintenant le salaire des Dockers (de Marseille) et
le pouvoir qu'ils ont. On avait découvert l'affaire de l'Union Minière. Les passe-droits pour les HLM aux fils d'élus. Mais il y a toujours le cumul des fonctions des élus et autres grands
commis. C'est quand même curieux cette hypocrisie dans un pays qui se réclame sans cesse des droits de l'homme et de l'égalité. Merci à ces Associations qui oeuvrent avec patience et
détermination dans l'ombre.



island girl 06/03/2011 16:10



 DECADENCE de la france dirigée par la meme caste depuis des lustres....


IL FAUT QUE CELA CHANGE ..



Charle Martel 06/03/2011 14:29



Hé bien,ces politiques ne se genent pas avec l'argent des cotisants,eux qui souvent sont en quete d'une pension décente.



bridet 06/03/2011 12:24



Honte à nos politiques ,je suis française j'ai cotisée4 abs je me suis arrêtéde travailler pour m'occuper de mes 5 enfants et ma retraite est de 160euros par mois .



Gérard Brazon 07/03/2011 10:31



Je ne vous ferais pas l'injure de vous expliquer en détail les indemnités de ceux que nous choisissons à chaque élection.