Rama Yade s'en va? Mais pour quelles raisons.

Publié le 15 Avril 2011

Mes tentatives d'explications:
Rama Yade et Jean-Louis Borloo, le 9 décembre 2010 à Paris
Rama Yade et Jean-Louis Borloo, le 9 décembre 2010 à Paris
Rama Yade et Jean-Louis Borloo, le 9 décembre 2010 à Paris Bertrand Langlois AFP/Archives

L'ex-secrétaire d'Etat Rama Yade a indiqué qu'elle quittait l'UMP avec Jean-Louis Borloo, soulignant que le président du Parti radical était "prêt et déterminé" pour 2012, où "il ne sera pas là pour faire de la figuration, ni servir de supplétif". (Il semble que, comme supplétif, Monsieur Borloo n'a pas été à plaindre ni même qu'il fût contraint à l'être. Il fût un Ministre qui ne fît pas d'étincelles tout au plus. Nous ne l'avons jamais vu monter aux créneaux mais plutôt approuvé les choix du gouvernements auquel il appartenait

"Je suis le chemin emprunté par Jean-Louis, et j'invite d'ailleurs tous ceux qui sont en quête du même chemin d'espérance à le faire. Je fais comme lui, je suis solidaire et déterminée comme lui", a déclaré Mme Yade sur RMC et BFM-TV.(Quelle tristesse d'entendre cette femme qui doit tout à son mentor Nicolas Sarkozy: un ministère, une place dans les sondages, des honneurs diverses et variées, des revenus confortables parlait de "chemin d'espérance". Elle démontre par là son manque de conviction. Elle était socialistes, elle est devenue UMP et désormais la voilà chez les radicaux. De ce curieux parcours d'intérêts personnels, elle en vient à nous parler de "chemin d'espérance". De quoi parle-t-elle?

Jean-Louis Borloo a annoncé son départ et celui de son parti de l'UMP, et fait un pas vers sa candidature à la présidentielle, ce qui pourrait compliquer la donne pour Nicolas Sarkozy. (sEst-ce une réalité ou n'est-ce pas pour assécher les écolo de gauche et garder ceux de droite? En clair, est-ce un coup politique?)

"De toutes façons, on n'était plus dans les organes exécutifs de l'UMP. Il n'y avait plus de liens organiques qui nous reliaient", a souligné l'ex-secrétaire d'Etat aux Sports qui a rejoint le parti radical en décembre dernier. (Là, elle se découvre un peu. J'ai rencontré cette femme lorsqu'elle était Ministre parmi les Ministres au Conseil National de l'UMP. Egalement lors des élections régionales où elle était sur l'estrade à Rueil Malmaison. "Une grande parmi les grands" de l'UMP avec Valérie Pécresse. Depuis, elle n'est plus ministre. Elle n'était plus dans les instances de l'UMP. D'où un manque. Le pouvoir est une drogue. Ainsi donc, le fait de ne plus être, justifie un départ. C'est ce que l'on appelle la fidélité militante à géométrie variable. A la place de Borloo, je me méfierai. Son soutien ne tenant qu'à sa représentation publique. Combien de militants anonymes dans les partis. Quel mépris pour ceux-ci. J'aimais bien Rama Yade. Quelle déception finalement.)

Jean-Louis Borloo "n'est pas là pour négocier quoi que ce soit, il est là pour aller au terme de sa démarche, ce n'est pas un candidat autorisé mais un candidat libre", a aussi affirmé Mme Yade. Selon elle, "la clarté de son propos est la preuve de sa détermination". Il "s'est exprimé en homme atypique mais en homme d'Etat".(Dans tous les cas, il est clair qu'elle est experte en lèche c'est une évidence. On comprend sans doute mieux pourquoi Nicolas Sarkozy a succombé à son discours d'approche.)

"Il est prêt et déterminé, je pense qu'il ne sera pas là pour faire de la figuration, ni servir de supplétif", a insisté l'élue au conseil régional d'Ile-de-France, également ambassadrice à l'Unesco. (Un poste d'ambassadeur avec de bons revenus qu'elle ne doit pas à Borloo. Mais elle a sans doute oublié.).

"C'est une page de l'histoire politique qui se tourne (...). L'UMP, auparavant, était une machine électorale qui savait gagner, rassembler aussi l'ensemble de ses sensibilités. On est arrivés à un moment où des sensibilités importantes ne se sont plus senties chez elles", a aussi affirmé Mme Yade. (Machine à gagner dit-elle. Là c'est un aveu clair. Cette machine a quelques soucis, elle tousse, se lève avec difficultés, claudique un peu, elle a vieilli, elle doit se régénérer en urgence. Alors Rama Yade se barre, elle déteste les vieilles machines, les vieux clous. Elle ne se voit pas en aide soignante ni infirmière. Ce qu'elle aime au fond c'est la machine qui la ferait gagner.)

"Les Radicaux et plus largement l'aile gauche de la majorité, qui englobe des gaullistes, des chrétiens-démocrates, des socio-démocrates, ont besoin d'être entendus, respectés, considérés". (Que représentent-ils? Pour ma part, je pense que l'UMP s'est perdue dans ses positionnements variables et multiples au gré du vent mais surtout en refusant dès le départ de ne plus être le parti de Nicolas Sarkozy. Parti de droite, ses députés élu sur un programme de droite, l'UMP se devait de maintenir son cap à l'époque. Par la volonté de Nicolas Sarkozy, elle s'est fourvoyée en fréquentant des femmes et des hommes qui l'ont entraînée à gauche comme Rama Yade, Bernard Kouchner ou le lamentable Eric Besson. Ce que l'UMP a perdu à Droite est bien plus important que ce qu'elle a gagné à gauche avec ce centrisme mou et déliquescent. C'est mon opinion. C'est celle que je tiens depuis plus de trois ans. C'est celle qui m'a valu bien des déboires à commencer par me faire traiter d'extrémiste ou de sous marin de Le Pen.)

Selon elle, "il y a eu une fracture idéologique sur deux points majeurs: d'abord notre rapport à l'identité républicaine" et "deuxièmement le rapport à la crise". Le Parti radical considère qu'"on est Français par volonté, par adhésion et pas en fonction des origines ou de la religion". Face à la crise, il veut établir "un projet de société fondé sur l'espérance, l'unité nationale et la cohésion sociale", a-t-elle expliqué. (Je suis près à entendre ce discours mais il ne tient pas compte de ces français qui ne souhaitent pas l'être. De ces français qui brûlent le drapeau, de ces français racistes qui insultent la France, les céfrans, les têtes de craie et qui sifflent la Marseillaise". Que fait-elle de ces français là? Si au moins elle disait qu'elle n'était plus pour le droit du sol, on pourrait trouver sa réflexion cohérente. Devenir français par choix nécessite une volonté, un désir et pourquoi pas un amour de la France. Est-ce le cas aujourd'hui ou est-ce plutôt les aides sociales qui motivent?) .

"On ne peut pas séparer les Français Canal historique et puis les autres", a aussi déclaré l'ex-secrétaire d'Etat issue de la diversité, indiquant qu'elle n'avait pas supporté la phrase du ministre de l'Intérieur Claude Guéant selon laquelle "les Français ne se sentent plus chez eux". Pourquoi feint-elle d'oublier que son origine est sénégalaise, qu'elle est issue d'une famille polygame et qu'à 18 ans, elle se voyait plutôt défendre le Sénégal que la France? Erreur de jeunesse? Sûrement et pourquoi pas! Il n'en reste pas moins que les français "canal historique" se sentent humiliés, se sentent trahis et c'est là que c'est grave. Ce n'est pas cette France multi-couleurs qui pose un souci, c'est cette France multiculturelle, inter communautaires où les français "canal historique" que d'autres appellent "souchiens" se sentent comme les "dindons" d'une énorme farce aujourd’hui. Dindons d'une farce qui ne les fait plus rire depuis qu'ils sortent peu à peu de 35 ans d'anesthésie. Ce n'est pas la couleur de Rama Yade qui me gêne, c'est les "français d'origines" qui détestent la France, haïssent les Français et maudissent cette terre judéo-chrétienne au passé millénaire. C'est ceux qui nous expliquent combien la France est une poubelle au passé nauséabond qui devrait avoir honte d'elle pour demain et à jamais.

Est ce que vous pouvez le comprendre Madame rama Yade? J'en doute et c'est bien là tout ce qui nous sépare! Allez donc rejoindre vos radicaux socialistes et sûrement un peu plus tard, en fonction des résulats de 2012, les socialistes.

Gérard Brazon

     Sur ce blog, tous mes textes sont libres d’accès. Ils ne sont pas protégés par copyright. Le combat des idées nécessite cette liberté de copier et de diffusion. Pour autant, par simple respect, il vous est demandé de citer l’auteur des articles et de mettre en liens le site. Merci d’avance. Gérard Brazon / http://puteaux-libre.over-blog.com

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

richa83 17/04/2011 00:15



Cette XXXX quitte l'UMP, bof !


Mais aura t elle la correction de laisser aussi son poste d'embassadeur aupès de je ne sais plus quel organisme onusien ??


j'en doute! ces gens là c'est comme les pitt bull quand ça mort, ça ne lache plus  !! (


je m'arr^te là avant de devenir grossier...)



E.W 16/04/2011 12:49



 


Bonjour Gérard, Bonjour à tous et toutes


J'aime beaucoup ce qu'écrivent Marie-Claire et Nancy. On sent la volonté d'agir. Comme Marine. Comme Wafa. Comme Christine. Comme toutes ces femmes, finalement.


Bravo ! On ne peut que s'en réjouir.


Mais ou sont les hommes ? Ou sont les penseurs ? Ou sont les Tocqueville, je cite, "la dictature du nombre" ; Constant "la majorité a le droit de contraindre la minorité à respecter l'ordre
mais tout ce qui est intérieur ne saurait être légitimement soumis à l'ordre social ; Voltaire et le chevalier de La Barre ainsi que La Boétie "Celui qui vous maîtrise n'a que deux
mains et deux yeux : vous pouvez vous en délivrer si vous essayez, non pas de le faire, mais seulement de le vouloir faire" ?


C'est assez clair, non ? Ces hommes qui ont vécu à des époques différentes disent plus ou moins la même chose et je résume : entre la sphère privée et la sphère publique il y a une
frontière. Et dès lors que celle-ci est franchie, on est dans le mélange des genres, la cacophonie, le désordre. La révolte alors est légitime.


Le temps des paroles est passé, il s'agit d'agir à présent. Il faut organiser la résistance à l'oppression, à l'archaïsme, à l'anarchie. Pacifiquement, cela va sans dire mais fermement. Dans la
vie de tous les jours, avec des mots choisis et une volonté indéfectible.


 Merci Gérard de nous laisser la parole. Vivela France et sa culture.


E W



muller marie-claire 15/04/2011 17:12



Que faire contre cette nuée de sauterelles qui veulent profiter de nos biens, de notre héritage et nous bouter hors de France? sinon de ne pas attendre et nous unir pour empêcher ce qui se passe
dans toute l'UE et en Belgique notamment où les barbus demande aux belges qui ne supportent plus cette situation de se "casser"


ARTICLE 35 DE LA DECLARATION DES DROITS DE L HOMME ET DU CITOYEN:


"QUAND LE GOUVERNEMENT VIOLE LES DROITS DU PEUPLE L INSURRECTION EST POUR LE PEUPLE ET POUR CHAQUE PORTION DU PEUPLE LE PLUS SACRE DES DROITS ET LE PLUS INDISPENSABLE DES DEVOIRS"


Il ne reste plus que s'allier au parti qui a été calomnié, sali,diabolisé par ceux là même qui vendent notre Pays! si la gauche passe en 2012  la cocotte explosera!!! WAIT AND SEE mais pas
trop longtemps car le temps nous est compté!!!!!!



Loly 15/04/2011 16:38



Pour ma part, j'ai toujours considéré qu'il était anormal qu'un représentant du gouvernement puisse avoir la double nationalité, il y forcément conflit d'intérêt (Rachida Dati veut favoriser le
Maroc, fFadela Amara l'Algérie quant à Rama Yade, elle a carrément déclaré "l'Afrique, mon pays"???????? pas mon pays de coeur ou d'origine, mais Mon pays Quid de celui qu'elle est censée
représenter. Les paroles de Guéant lui font peur, moi non. Lors de la remise des diplômes de fin d'année dans l'école de mon fils elle était fière de leur dire :" Bravo, pour votre réussite à ces
épreuves, mais il n'y a plus de travail en France....il va falloir partir à l'étranger!!!!!". Conclusion : le nouveau peuple est là et nous les franco-français, ceux de souches nous pouvons aller
nous faire voir ailleurs.



Claude Germain V 15/04/2011 15:28



La reconnaissance du ventre n’est pas l’apanage d’une certaine classe politique ,nous pourrions dire plutôt QUE TOUTE LA CLASSE POLITIQUE CONFONDUE n’a pas la reconnaissance du ventre ,même pire
et plus grave ,reconnaissance du ventre de COHORTES de maq….ux de la république ,profiteurs de tous poils , parasites de tous les étages et j’en passe , profitant en définitive et vivant comme
des rémoras sur le dos du peuple français .


Je me méfie des pseudos défections, rien qu’en prenant le sieur Juppé, notre roi de la  crds et fraudeur de surcroit ancien repris de justice, transfuge français au Canada et
qui revient par la grande porte déclarer la guerre à la Cote d’Ivoire et à la Lybie  ,parce que là ….la facture il faudra la payer ……les musulmans ennemies entre eux
aujourd’hui et demain copains comme larron en foire .


Et demain lorsqu’ils seront copains ; pas compliqué ils nous passeront la note .D’ailleurs ils sont déjà en train de se venger par anticipation en nous envoyant leurs régiments de gueux .


Notre Président homme à deux facettes « je vous ai compris !!!, referendum pour l’Europe » et des que le micro est éteint referendum à la poubelle et on  fait passer
l’Europe par un vote à l’Assemblée .Ce qui ce traduit par « Français !!!! je vous aime » et là notre Président se retournant pour éternuer, en fermant les yeux dans son mouchoir
« bande de C… !!!! »


Le bilan c’est que CONFIANCE a été remplacé par le mot gogo ,mais je pense qu’une majorité de Français ne retomberont plus dans le piège .


Il ne reste plus qu’une solution pour la France ou le peuple dans la rue avec blocage de tous les fuyards à Varennes ,ce qui n’arrivera pas ou Marine le Pen qui si elle est sincère à 100% a
intérêt à se faire protéger  d’ici les élections car les rues sont pleine de détraqués …..enfin ….il parait ??.


Le bilan de notre Président c’est qu’il a tenu TOUTES SES PROMESSES, mais à 10000000% à l’envers, il est fort le Monsieur. Et cela dans tous les domaines, mais record battu pour livrer la France
à l’Islam. Là se trouve  le plus gros mystère  du comportement Sarkozien , pire que le mystère de L’immaculée conception …….cherchez l’erreur .