Racisme : qui en est victime? La commission en dessous de son devoir...

Publié le 23 Mars 2013

Racisme : juifs, musulmans, même combat (?) En mélant l'antisémitisme et le sentiment anti islam, la commission fait un amalgame qui arrange l'islam.

Or, nous savons que l'anti sémitisme d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec celui d'avant guerre. Ce ne sont pas des blonds aux yeux bleus, des franchouillards buveurs de vins et de bières, des racistes blancs qui pratiquent comme ils respirent l'antisémitisme. Aujourd'hui, l'antisémitisme est dans les banlieues, il est brun et se cache dans le prétexte des "palestiniens", sous le discours des nazislamistes! Il est sous le vocable de l'antisionisme cher à la gauche, à l'extrême gauche c'est nouveaux fascistes rouges. 

Faire cet amalgame ce n'est pas rendre service à la France. C'est de la trahison envers des Français qui sont bien moins antisémites que les tenants d'une religion qui obéissent aux lois religieuses appelant à tuer les chrétiens et les juifs! Il suffit de constater ce qui se passe dans le monde pour s'en convaincre aisément! 

Quid du racisme anti blanc dont personne n'ose parler? 

Gérard Brazon

******

Le Point.fr - Publié le 21/03/2013

      

La Commission nationale consultative des droits de l'homme pointe du doigt la hausse du sentiment anti-musulman, ainsi que l'augmentation des actes antisémites.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. © Maxppp

Le sentiment anti-musulman progresse fortement en France, et la hausse des "indicateurs de racisme" est "préoccupante", s'alarme jeudi la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) dans son rapport annuel, "Racisme, antisémitisme et xénophobie en France". "Pour la troisième année consécutive", la CNCDH constate que "les indicateurs de racisme sont en hausse, que l'intolérance augmente. Le phénomène s'ancre dans la durée, et cette évolution est particulièrement préoccupante", écrit la commission, en se basant sur un sondage CSA réalisé fin 2012 auprès de 1 029 personnes.

Le rapport souligne une "augmentation toujours plus marquée de la méfiance à l'égard des musulmans" et "un rejet croissant des étrangers, perçus de plus en plus comme des parasites, voire comme une menace". En effet, 55 % des personnes interrogées estiment que les musulmans forment un groupe à part dans la société (+ 4 points par rapport à 2011 et + 11 points par rapport à 2009), et 69 % des personnes déclarent qu'"il y a trop d'immigrés aujourd'hui en France", soit + 10 points par rapport à 2011 et + 22 points par rapport à 2009.

"Mauvaise perception de la religion musulmane"

"Il y a une mauvaise perception de la religion musulmane qui menacerait un modèle social en difficulté et la laïcité comme élément de l'identité française", analyse Emmanuel Rivière, directeur d'opinion de TNS Sofres, qui a réalisé une enquête approfondie auprès de 38 personnes pour ce rapport. Dans "un contexte de hausse du chômage et de fermetures d'usines", la commission souligne "une dangereuse banalisation des propos racistes". Et, selon elle, "Internet contribue grandement à cette banalisation". Mais, précise la Commission, "elle s'alimente également de l'instrumentalisation dans le discours politique de certaines thématiques (immigration, religion-laïcité), ainsi que de certains dérapages et des polémiques qui ont suivi".

Cette poussée de l'intolérance se manifeste par "une forte augmentation" (+ 23 %) en 2012 "des actes et menaces à caractère raciste et antisémite", rappelle la commission : 1 539 actes et menaces ont été dénombrés par les services de police et de gendarmerie l'an passé. Mais la CNCDH distingue le "racisme", en "relative stabilité" (+ 2 %) du "racisme anti-musulman" (+ 30 %) et de l'"antisémitisme" (+ 58 %). "Cette vraisemblable hausse des actes antisémites restera à confirmer en 2013", a souligné lors d'une conférence de presse Christine Lazerges, présidente de la CNCDH, faisant état d'"indicateurs insatisfaisants". 

Affaire Merah

S'agissant de l'antisémitisme et du racisme anti-musulman, la CNCDH constate néanmoins "l'existence de pics" entre mars et avril, dans la foulée de l'affaire Merah. "Face à une situation économique et sociale extrêmement tendue, ce sont bien les Noirs, les Arabes, les Juifs, les femmes et les homosexuels, qui deviennent les premières victimes de la conjoncture", a réagi SOS Racisme dans un communiqué. 

Dans ses propositions, la commission appelle les pouvoirs publics "à trouver les moyens pour lutter contre les préjugés", et ce, "dès la crèche et l'école maternelle". La CNCDH est une institution nationale indépendante de promotion et de protection des droits de l'homme qui assure un rôle de conseil et de proposition auprès du gouvernement. Elle rend chaque année son rapport à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre le racisme, le 21 mars.

Click here to find out more!

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Pivoine 23/03/2013 18:51


et 69 % des personnes déclarent qu'"il y a trop d'immigrés aujourd'hui en France", soit + 10 points par rapport à 2011 et + 22 points par rapport à
2009.


Et dire que quelques mois avant les présidentielles, TV5 Monde et France Inter affirmaient que l'immigration ne préoccupait que 10 % des Français...


Mais il ne sert à rien de ronchonner ! Cette juste exaxpération doit se traduire dans les urnes !

jacky 23/03/2013 17:17


Pourquoi ne pas organiser la signature d'une pétition pour informer cette commission imbécile, hypocrite ou aveugle de son incompétence. Mais je crois que c'est du foutage de gueule organisé avec
l'aide des politicards.

Claude Germain V 23/03/2013 17:10


Attention lors d'envoie d'un message , d'un coup de telephone , ou d'un courrier , de ne pas tomber justement sur l'ennemi de l'ennemi ....


 


Nous voyons là encore un veritable scandale , des gens etrangers a la France , que l'on accueille chez nous parce que dans le desert ils se nourrissaient d'excrement de dromadaires , de scarabées
et autres scorpions et qui viennent pleurer en France , pour culpabiliser les français , se mettre dans la poche des politicards verreux et collabos ,et en devenir les patrons ..... on croit
rever ...le monde a l'envers .

Claude Germain V 23/03/2013 17:05



 


http://www.cncdh.fr




Comment contacter le service ?




Adresse


CNCDH


35, rue Saint-Dominique
75007 Paris



Afficher le plan
d'accès



Contacts




Téléphone :


+33 1 42 75 77 13




Téléphone :


+33 1 42 75 77 09




Télécopie :


+33 1 42 75 77 14






Qui est responsable ?




Présidente


Christine LAZERGES



Téléphone :


+33 1 42 75 76 62


PrésidenteCommission nationale consultative des droits
de l'Homme ( Premier ministre )  
35  rue Saint-Dominique75007Paris


Secrétaire général


Michel FORST



Téléphone :


+33 1 42 75 71 91




Télécopie :


+33 1 42 75 77 14




Courriel :


michel.forst [ à ] cncdh.pm.gouv.fr




L'EN SAIGNANT 23/03/2013 16:59


S. V. P. - Prière de diffuser les coordonnées de cette commission, le nom et l'adresse de son président .


Merci

L'EN SAIGNANT 23/03/2013 16:56


Qui, de sensé et responsable écrira à cette commission pour lui dire qu'elle parle hélas de ce qu'elle ne connaît pas et qu'avant de lancer ses sentences ineptes elle oblige ses membres à étudier
ce qu'est réellement (en théorie et en application dans les pays dits "musulmans") le système politico-religieux totalitaire dont il s'agit. Lancez une souscription pour faire un énorme procès
aux politicards en place qui par totale ignorance du sujet nous livrent à la pire des barbaries moyenâgeuse .!