Radicalisation de jeunes musulmans en France. Que faisons-nous ?

Publié le 5 Octobre 2013

Une jeune musulmane propose des cibles pour commettre des attentats. Quand serat-il lorsque des jeunes musulmans radicalisé en Syrie reviendront en France face à une population désarmée, une armée démantelée pour cause de budget, une police désarmée par des lois la mettant sous surveillance, une justice qui regarde ailleurs ?

L'avenir s'annonce sombre...

Elle a été remise en liberté sous contrôle judiciaire. Sur les sites et forums islamiques, plusieurs commentateurs dénonçaient cette arrestation comme "arbitraire et islamophobe".

Gérard Brazon

******

Âgée de 21 ans, elle aurait proposé des cibles d'attentats à Paris à Al Qaïda... sans réponse.

La-Burqa.jpg  Une jeune Parisienne de 21 ans a été mise en examen jeudi soir pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme, d'après les informations d'Europe 1. Son tort ? Avoir tenté de prendre contact avec Aqpa, la branche d'Al Qaïda dans la péninsule arabique, en 2012 via Internet. Elle a été remise en liberté sous contrôle judiciaire.

Elle propose des cibles d'attentats... en vain. Sara habite chez ses parents dans le quartier de Belleville, à Paris. Elle est issue d'une famille musulmane ordinaire, même si sa mère porte le niqab. En garde à vue, la jeune femme a déclaré avoir proposé des cibles d'attentats à Paris, sans jamais n'avoir reçu la moindre réponse de la part de la nébuleuse islamiste. Décrite comme une "musulmane radicalisée", elle s'est présentée comme étudiante mais passait de nombreuses heures à consulter des forums jihadistes.

Déjà arrêtée en février. Ce n'est pas la première fois que la jeune femme est arrêtée. En février, elle avait déjà été interrogée car elle fréquentait des islamistes soupçonnés d'être impliqués dans une filière de recrutement de djihadistes pour l'Indonésie. Elle avait été remise en liberté car les enquêteurs n'avaient rien à lui reprocher à l'époque. 
C'est d'ailleurs cette "consultation permanente" qui avait permis à la police de la repérer. Une enquête préliminaire avait été ouverte en mars 2013. Mais cette fois, lors d'une perquisition au domicile familial, les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) ont trouvé une clé USB prouvant qu'elle avait téléchargé un logiciel et des clés de cryptage permettant d'entrer sur des sites islamistes. La jeune femme était également une lectrice de la revue islamiste Inspire


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

mika 05/10/2013 11:33


Décidemment, même les parodies sont terrorisantes



https://www.youtube.com/watch?v=IyLtr4bhXAk

Respectvaleurs 05/10/2013 11:21


Le pire est à venir et me donne parfois des insomnies  : les "autorités" le savent, elles croient acheter la paix en construisant de nouvelles mosquées (erreur fatale). Un petit témoignage :
avant, les écoles maternelles et primaires avaient des grilles ajourées, aujourd'hui dans ma petite commune, on met des façades aveugles autour... Glaçant et inquiétant, mais "tout va bien Madame
La Marquise!".

Epicure 05/10/2013 11:17


islamiste et demi et cinglée  double, elle a même été repérée comme telle par ses semblables un peu plus dans le réel....(?!)


Ellle n'est dangereuse que pour emlle-mêrme diront les psychiatres mais ils ne savent pas quand  exactement le sujet devient dangereux pour autrui ? Sauf justement quand il y a un délire
Organisé de ce type là...Que font donc les psychologues de la Justice?