Ramadan: Ses méfaits, ces non dits, cette aberration économique et sanitaire! /6

Publié le 7 Août 2011

Je continue la série sur le ramadan, car cette "fête religieuse" est tellement stupide qu'il faut être biens pensants, idiots, inconscients ou présentateurs à la télé ou à la radio pour ne pas trouver, y compris et surtout, dans les pays musulmans de quoi se poser et poser les bonnes questions, plutôt que de se pâmer devant cette période coûteuse pour tous les pays qui pratiquent ou laisent pratiquer cette coutume.

Ainsi, si l'on vous dit que le ramadan c'est bien, ça ouvre l'esprit, ça rapproche les coeurs et les âmes, vous savez quoi répondre! Cela assassine également, cela viole, cela provoque des désordres dans les familles, détruit des équilbres, pertube les organisations, mets les entreprises en difficulté et coûte très cher à la Sécurité Sociale et donc à l'ensemble de la société. Bien entendu, vous pouvez faire suivre l'ensemble de cette série et mes commentaires. 

Gérard Brazon

 

En direct d'Algérie. El Watan.

Le mois du jeûne a de tout temps été particulièrement sujet à un accroissement inquiétant de vols et de violences.

Comme chaque année, le nombre des victimes d’agressions et de coups et blessures volontaires connaît une nette augmentation malgré les dispositifs de sécurité déployés par les services concernés. Durant les deux premiers jours de ce mois, une centaine de personnes ont été blessées par armes blanches dans des agressions suivies de vol ou dans des disputes, entre voisins, dans les marchés et dans les bus. La plupart des personnes admises ont été victimes d’agression suivie de vol.

La majorité des ces victimes ont été admises au niveau du service des urgences médico-chirurgicales du centre hospitalo-universitaire d’Oran. Certaines parmi elles ont nécessité des interventions chirurgicales. Les bilans sont lourds, la ville d’Oran vit un changement brutal. En effet, en quelque 48 heures de service, le personnel de la médecine légale du CHU d’Oran et celui de l’établissement hospitalo-universitaire de l’USTO ont recensé près d’une centaine de personnes victimes d’agressions à l’arme blanche.

Dégradation des valeurs sociales

Rien que pour ces deux journées, au moins une soixantaine de jeunes se sont présentés auprès de ces services aux fins de se faire délivrer les documents leur permettant de passer aux dépôts de plaintes contre leurs assaillants. Même si, en dehors du mois de Ramadan, Oran ne vit pas à l’abri des agressions et autres formes de délinquance et de violence, le mois du jeûne a de tout temps été particulièrement sujet à un accroissement inquiétant de vols et de violences. Là encore, les raisons avancées sont, semble-t-il, d’ordre social. La dégradation des valeurs sociales, la misère et la pauvreté sont à leur comble.

La plupart des victimes ont été agressées dans les quartiers chauds de la ville à l’exemple de M’dina J’dida, Haï Nasr (ex-Derb) et Haï Yaghmoracen (ex-St Pierre). Les agresseurs activent avant la rupture du jeûne, lorsque les rues sont presque vides et la circulation au ralenti. Les marchés, les lieux isolés, peu lumineux et moins sécurisés, constituent les lieux de regroupements des gangs qui sèment la terreur.                            

Cherifa K.

ElWatan

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Nancy VERDIER 07/08/2011 09:04



L'Algérie est une dictature militaro-religieuse de gauche. C'est un pays riche en ressources et pauvre d'esprit. Tout ce qu'ils ont fait a été de nous envoyer des populations de migrants,
chaleureusement accueillies en France... C'est un pays sale, fermé au tourisme.  Des pans entiers de l'économie sont freinés par cette Fête ridicule dans tout le monde musulman, et
bientôt chez nous en France...
Je crains fort que pour venir à bout de l'Islam et de ses pratiques ridicules, en France, il nous faille une dictature ou un nouvel Atta Turk. Mais pour l'instant, l'Islam s'installe chez nous
avec ses coutumes archaïques aux conséquences dangereuses et destructrices.