Ramadan: Ses méfaits, ces non dits, cette aberration sanitaire! /3

Publié le 5 Août 2011

Baisse de la productivité pendant le Ramadan au Maroc

Une productivité en baisse au sein du secteur public et privé au Maroc signifie une moindre production pendant le mois du Ramadan. Les salariés imputent cette baisse à la pratique du jeûne et au changement des habitudes quotidiennes.

Par Hassan Benmehdi pour Magharebia à Casablanca

[Hassan Benmehdi] Les changements dans les habitudes alimentaires et les horaires entraînent une baisse de la productivité pendant le Ramadan. Le manque de caféine et de nicotine auxquelles sont habitués tant de salariés rend la concentration difficile.

[Hassan Benmehdi] Les changements dans les habitudes alimentaires et les horaires entraînent une baisse de la productivité pendant le Ramadan. Le manque de caféine et de nicotine auxquelles sont habitués tant de salariés rend la concentration difficile.

La production est en baisse dans presque toutes les entreprises du Maroc pendant le mois du Ramadan, expliquent les analystes, malgré une hausse significative de la consommation.

Bien qu'aucune étude détaillée n'ait été menée pour chiffrer cette baisse, tous les secteurs d'activité, à l'exception de la distribution alimentaire, s'accordent à dire que l'activité économique est en repli.

Parmi les secteurs affectés par cette baisse de la productivité se trouvent "l’industrie, l’agriculture et les services", selon Amine Bouchara, analyste économique.

La durée de travail est plus courte durant le Ramadan, les salariés travaillant sept heures par jour au lieu des huit heures et demie habituelles. Certaines commerces n'ouvrent pas avant dix heures, et les emplois du temps scolaires sont modifiés pour respecter le calendrier du Ramadan.

"Cette baisse de la productivité serait le fait du bouleversement de l’horloge biologique", explique A. Hamdi, cadre dans une unité industrielle. "Il est difficile de s'habituer à la journée de travail."

Une autre raison qui pourrait expliquer cette baisse de la productivité durant le Ramadan, ajoute M. Hamdi, pourrait être l'impact qu'il a sur les habitudes des gens. Certains salariés, habitués à leur dose de caféine matinale et à griller cigarette sur cigarette, perdent une grande partie de leur capacité de concentration pendant le Ramadan, qui proscrit ce type d'habitude.

Bien que le gouvernement ait déjà ordonné une réduction des horaires de travail pendant le mois du Ramadan, certains quittent le travail encore plus tôt.

Outre les femmes qui rentrent rapidement chez elles pour préparer l'iftar, d'autres essaient d'éviter les bouchons qui se forment en général vers 16 heures, à la fin de la journée de travail normale.

Certaines entreprises innovantes tentent de résoudre ce problème de productivité en libérant leurs salariés durant la journée afin que ceux-ci reviennent après la rupture du jeûne, après avoir retrouvé leurs forces.

Ahmed, la trentaine, travaille dans une unité de textile et reconnaît que sa productivité baisse en ce mois de Ramadan.

Il explique que l'une des raisons pour lesquelles il est moins actif pendant le Ramadan tient au fait qu'il va se coucher chaque nuit peu avant l'aube. En conséquence, ajoute-t-il, "je suis obligé parfois de revenir après le f’tour pour travailler."

Conséquence de cette inefficience en matière de production, certaines manifestations politiques, économiques ou autres sont souvent reportées à la fin du Ramadan.

Ce contenu a été réalisé sous requête de Magharebia.com.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Nancy VERDIER 05/08/2011 22:43



IL semblerait qu'il y ait des Musulmans qui commencent à en avoir assez des sacrifices consentis par des familles pauvres pour pouvoir acheter le nécessaire pour le Ramadan. Essentiellement, ce
sont des bloggers marocains qui protestent....C'est bon signe. Trop, c'est trop et c'est bien inutile.
Et ce n'est pas la seule fête de l'année, puisqu'il y a aussi Laïd où il y a sacrifice d'un mouton (quelle horreur) et le mouton coûte cher aux familles. Certaines doivent vendre des objets
courants pour festoyer...snobisme ? religion ?? dignité ?? Vouloir absolument faire comme les autres mêm si on est pauvre???
Si j'ai bien compris, le Musulman qui ne fait pas le Ramadan est passible de poursuites ....
Ceux qui manifestent en Egypte, Tunisie, Syrie, et Lybie contre la dictature devraient s'organiser pour créer des Etats libérés de la religion. Or c'est le contraire qui risque de se
produire si les Islamistes arrivent au pouvoir ou contrôlent plus ou moins ces pays.  La situation des états arabo-musulmans risquent alors d'empirer....