Rappel: Un Parti Musulman? Pas qu'en Espagne! Mais chut....

Publié le 10 Mars 2011

              En Espagne, on nous annonce qu'un Parti Musulman existe. Cela fit l'ouverture des journaux télévisés. Quand j'ai dénoncé l'annonce d'un Parti musulman français sur mon blog en juillet 2010 dernier puis en octobre 2010, aucun écho dans la presse. Certes, je ne demandais pas que mon blog soit à la "une" mais, je parlais de l'information. Un parti musulman en Espagne c'est amusants! Pauvres espagnols. Un Parti Musulman en France, c'est chauds! Il ne faut pas affoler le citoyen! Déjà qu'il est "chaud-bouillant" le bougre de citoyen et il se met en plus, à regarder les beaux cheveux blond de Marine, il vaut mieux ne rien dire se disent les vecteurs d'opinions correctes. Et pourtant, encore une fois, la France se distingue. Il y a un Parti Islamiste en France qui revendique la charia. Pourquoi donc les journaux télévisés taisent cette réalité ? Pourquoi nos médias font-ils le silence. C'est pathétique! Cette France n'est décidément pas la mienne !

Gérard Brazon

Voici ce que j'écrivais le 07 Avril 2010. 

           Discours pour le lancement officiel de la Nouvelle Union Française (NUFR). 

La NUFR se décrit comme mouvement politique qui a pour vocation d’intervenir dans le débat public et d’être force de proposition dans tous les thèmes de la société française et internationale en s’appuyant sur la morale musulmane. 

          Tout y passe dans la vidéo de lancement voir la vidéo

 

de ce nouveau parti politique communautariste.


           Est-il légal ? Très honnêtement, je n’en sais rien. Nous sommes dans une république laïque et de référer aux valeurs musulmanes peut sans doute poser un problème. Quoique qu’il existe des partis politiques qui se réfèrent à des valeurs chrétiennes. Certes, la France fût la fille ainée de l’église catholique autrefois. Ils existent également des Chrétien-Démocrates partout en Europe mais aucun d’entre eux ne songe à appliquer les volontés du Dieu chrétien ni d’appliquer sa loi écrite.

Est-ce qu’il pourrait y avoir des Musulman-Démocrate ? Il faut reconnaître que cela n’existe nulle part. Partout ou l’islam est majoritaire il n’y a pas de démocratie telle que nous la connaissons en France et en Europe. L’islam fait débat dans nos sociétés car nous somme un certain nombre à considérer que l’islam n’est pas compatible avec nos valeurs d’égalité, de liberté et de respect de la laïcité.

Peut-on interdire un parti politique d’essence musulmane ? Parfaitement si ce parti politique devait promouvoir un programme liberticide. Contre les femmes notamment. Si ce programme cherchait à légaliser des textes issus de la Charia qui autorise la lapidation, la mort pour les homosexuels et interdiraient toutes formes de critiques d’une religion quel qu’elle soit comme l’islam par exemple en permettant de mettre fin à la liberté d’expression, à l’égalité des sexes, au droits de la femme en tant que citoyenne.

Je doute fort que les créateurs de ce parti inscrivent cela dans leur programme. Au même titre qu’Hitler n’a pas expliqué comment il allait éradiquer les juifs d’Europe même si un livre (Saint pour les uns) pouvaient mettre la puce à l’oreille de nos gentils pacifistes !

Alors on verra certainement, dans ce futur programme, des choses toutes simples voire lénifiantes qui seront de toutes façons inacceptables dans une république laïque. Car, que peut-il y avoir d’autres que des références islamiques, des demandes religieuses, des lignes à déplacer dans la laïcité ? Il est évident que c’est le début d’une offensive politique. Sur le terrain du politique, contre tous les partis politiques. L’avantage c’est que ces gens qui avançaient masqués pour ne pas dire voilés devront le faire à visages découverts. Bien sûr, comme pour l’extrême gauche, on ne saura pas qui tire les ficelles. La marionnette Olivier Besancenot comme autrefois celle d’Arlette Laguiller n’a pas d’espace ni même de poids. Cette marionnette applaudira ce nouveau venu au nom des libertés camarade ! Pas celle des femmes bien sûr.

Voilà comme il se présente : Ce nouveau parti politique, La Nouvelle Union Française, a pour mission d’intervenir dans tous les domaines de la société française comme : la famille, (on est très famille en terre d’islam) sur l’éducation, (Création d’écoles coraniques ?) l’économie,(Les banques islamiques comme en Angleterre) de lutter contre les discriminations dont sont victimes les couches populaires de la communauté musulmane (communautarisme et différenciation de traitement du fait de la religion). De défendre également le droit de nos concitoyennes musulmanes à porter le voile en toute liberté. (La liberté à toutes les sauces y compris celle d’être emmurée dans une prison de tissus). C’est à dire le droit pour ces femmes musulmanes à vivre librement leur foi sans restriction notamment dans la vie politique. (Qui interdit aux femmes musulmanes d’être candidates et même ministres. Nous en avons au gouvernement aujourd’hui mais, il est vrai qu’elles ne sont pas voilées. Nous sommes des laïcs dans ce pays)

On voit, à cette lecture que ce n’est pas des Français musulmans dont il s’agit mais bien des Musulmans de France. La France n’étant qu’un territoire ou la religion musulmane prendrait toute la place à terme. A aucun moment, il faut le noter, ce parti politique ne parle de la prépondérance de la laïcité. Ce qui tout simplement veut faire comprendre que la laïcité n’est pas pour eux un avantage, ni un inconvénient, la laïcité n’existe pas ! Tout simplement. En fait, tout est révélé par cette lacune. Ce parti politique sera la vitrine devant expliquer, démontrer, affirmer, exiger et... obtenir si j’en juge par la fragilité des convictions républicaines et surtout laïques de nos politiciens accrochés au pouvoir de l’instant. Ils voudront à chaque fois obtenir plus car, c’est dans les gènes de cette idéologie que d’être la seule religion d’un territoire qu’elle occupe peu à peu. Il suffit de regarder une carte du monde. Celle du monde musulman pour s’en convaincre.

Il se trouvera toujours des bonnes âmes pour appeler à la bonne entente, aux dialogues, à l’échange comme les Curés et les Abbés de France qui appellent à l’écoute de l’âme musulmane et constatent effaré les dégâts dans les églises occupées. Ils devraient écouter les Abbés et les Curés des chrétiens d’Orient qui leurs expliqueraient, à ces bonnes âmes, combien il est vain d’écouter une religion qui ne souhaitent pas vous parler.

Les Chrétiens d’Orient connaissent eux, le prix à payer pour continuer à vivre en « terre d’islam » comme si l’islam avait été là avant eux. La petite dernière a fait le ménage. Elle continuera à le faire dès qu’elle le pourra en France et en Europe demain avec nos fils et nos compagnes.

Cette religion ne se pose pas de questions sur le devenir des hommes (les femmes comptent si peu) ! Il lui suffit à celle-ci d’avoir des hommes soumis, serviles attendant la mort pour aller tout droit au paradis d’Allah.

Sans doute suis-je excessif ! J’en doute vraiment. Il me suffit de consulter la liste des prix Nobel de religion musulmane ! Ce n’est pas bien long. Ils sont trois. Et ce n’est pas sur les matières ayant trait à la science.

Il me suffit de constater l’état de déliquescence des pays sous la loi musulmane. Que seraient-ils aujourd’hui sans la présence des occidentaux aux manettes des usines et des puits de pétrole. Ou celle des asiatiques qui s’installent en Afrique du Nord mais aussi en Afrique et ailleurs dans ces pays ?

Ce n’est pas être injurieux de constater que ce n’est pas cette religion qui a apporté le bonheur, la richesse, le confort, la santé, à ces pays pétrolier. Ce n’est pas cette religion qui apporte ces biens terrestres là où ces croyants meurent de faim ou de maladie.

Au lieu de dire Inch’allah, sans doute faudrait-il relever les manches. On ne peut pas simplement s’assoir sur des cailloux dans un désert sans vérifier si l’eau n’est pas en dessous. Allah a bon dos pour ses religieux du néant ! Là ou il y avait un désert, les savants israéliens ont fait de la vigne.

Je crois sincèrement que cette religion est profondément mortifère et faîtes d’interdits permanents qui rendent folles les populations subissant ce lavage de cerveaux.

Cette religion n’est en fait qu’une idéologie qui porte atteinte aux libertés fondamentales, aux droits de l’homme en tant qu’être humain libre de lui-même. Le dire en France est possible. Le dire en Iran et dans n’importe quels pays musulmans me vaudrait une lourde condamnation. Et c’est ce parti politique musulman que me parle de liberté ? J’ai envie de lui dire d’aller donner ses conseils à d’autres mais pas aux Français qui ont largement donner en matière religieuse et qu’ils n’ont aucunement envie de revenir 400 ans, si ce n’est plus, en arrière.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 11/03/2011 07:12



petite remarque hors propos our Island petit caillou mais cousu d'or!!!!!



island girl 10/03/2011 21:24



Ni dieu,ni maitre ,simplement trouver son petit paradis sur terre...pitit pays je t'aime beaucoup avec tes jolies églises tou patou...saint martin..pitit caillou ou moi va rester toujou si dieu
le veut!


 



Loly 10/03/2011 12:04



Bonjour Mr Brazon,


Comme toujours entièrement d'accord avec votre commentaire, mais je suis également "d'accord" avec ce représentant d'un nouveau "parti" sur sa dernière phrase : moi aussi, je souhaite enfin vivre
en paix dans Mon pays la France, mais seulement avec tous, celles et ceux qui ne voudront pas m'imposer leur charia et qui pensent qu'ici ils n'ont que des droits mais jamais de devoirs.


 


 


 


 



Jean Valette (Johanny) 10/03/2011 09:18



Bonjour Gérard.


 


Il serait intéressant d'établir un état de la réalité du " multiculturisme " si cher à la gauche, mais dans les pays musulmans, ou si l'on veut être plus précis, dans ce qu'ils appellent
sans vergogne: " terre d'islam "... Je n'ose imaginer le tollé, chez les bienpensants si quiconque en France déclarait la France : "Terre chrétienne " ...