RATP et STIB deux sociétés de transport en commun minées par les islamistes..

Publié le 5 Octobre 2013

Nous avions pu apprendre par des conductrices femmes que les conditions d'égalité à la RATP (Régie Autonome de Transport Parisien) n'étaient pas respectées par leurs collègues hommes de confession musulmane. certains se disaient gênaient par l'odeur des femmes lorqu'ils les remplaçaient lors des changements de services. La plupart refusaient de leur serrer la main, d'autres faisaient descendre les voyageurs pour faire leurs prières, etc. Ce retour de plusieurs siècles en arrière dans les mentalités de ces hommes, de profonds débiles religieux, n'est pas l'apanage uniquement de la RATP. 

Nous disions que cette volonté de se diversifié pour répondre à une charte ne pouvait que provoquer ce type d'effet. "Ressembler à celui que vous transportez" était le mot d'ordre. Demain, les voyageurs seront-ils obligés de faire ce que leur conducteur fait ? La prière par exemple....

En Belgique, il y a les mêmes tarés de dieu. 

Plaintes à la STIB: des chauffeurs stoppent leur service pour prier

En moyenne, une dizaine de plaintes est déposée chaque année auprès de la STIB par des usagers choqués de voir leur chauffeur s’arrêter de travailler pour faire sa prière rituelle en dehors ou parfois même dans le bus. "C’est un chiffre qui est assez récurrent d’année en année", a confirmé Françoise Ledune dans La Capitale ce samedi.

"Il s’agit que quelque chose de l’ordre de la sphère privée. En aucun cas, un agent est autorisé à prier à bord de son bus ou sur son temps de travail", explique-t-elle. Voilà pourquoi les informations des plaignants doivent être précises: date, heure et ligne en cause. Le chauffeur est alors convoqué par sa hiérarchie. "C’est arrivé quelques fois. Surtout durant le mois de ramadan", admet Christian Ecker, permanent syndical CGSLB. Il explique que les récidivistes obtiennent une sanction plus lourde que ceux qui se font interpeller une première fois, mais qu’aucun n’a été renvoyé. "Cela peut aller jusqu’à plusieurs jours de mise à pied."

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

Polux 06/10/2013 15:22


Ce qui serait marrant c'est qu'un jour un titulaire du TC prenne le volant pendant que l'autre est en train de prier et ramène le bus au dépôt...!!!

Pivoine 06/10/2013 12:28


A quand les conducteurs de train issus de la "diversité" ?


On va bien rigoler quand ils devront s'arrêter, et provoquer des retards... !