RATP : La direction reconnait la justesse de la vidéo de Guy Sauvage… pour mieux noyer le poisson

Publié le 20 Avril 2013

La Direction Générale de la RATP a confié dans un article du Figaro «Les conclusions de l’enquête interne » (diligentée suite à la mise en ligne de la vidéo de Guy Sauvage) « ont confirmé l’existence de faits communautaristes mais de manière circonscrite et non structurée.»

Par Ghislaine Dumesnil pour Riposte-Laïque

Maud Orcel s’est déjà exprimé sur le sujet, j’ai moi-même profité de la tribune de Riposte Laïque pour rendre ma carte à l’incompétente CGT et parlé de la situation dégradante des femmes de la RATP. Les derniers communiqués de mon entreprise qui font la promo du « guide de la laïcité et de la neutralité» m’obligent à les commenter.

D’abord, c’est une gifle pour tous ceux qui ont nié les faits, ceux qui nous ont accusées de diffamation, ceux qui nous ont insultées de crasseuses, de chiennes et bien sûr de racistes, ceux qui nous ont menacées, ceux qui ne nous ont pas soutenues et ceux qui se sont efforcés de nous enfoncer; ils se reconnaîtront.

Ensuite, ce n’est que justice pour les femmes et les hommes de la RATP, témoins dans la vidéo, qui n’ont pas cédé aux menaces et aux pressions hiérarchiques, syndicales et communautaires; pour tous ceux qui, comme Riposte Laïque, leurs contributeurs ou leurs lecteurs nous ont soutenus; pour tous les agents RATP qui, avant de penser à leur carrière, ont confirmé ce que nous dénoncions depuis des mois.

Néanmoins, la direction cherche à minimiser les faits en parlant  « de faits circonscrits » et « non-structurés ». En disant cela, elle prouve qu’elle n’a toujours pas pris la mesure du « problème ».

Les femmes employées de la RATP seront ravies d’apprendre que leurs souffrances, dues aux mépris de leurs collègues religieux, ne sont que limitées puisque venant de  »faits circonscrits ». Lorsque des femmes de la RATP (environ 8% de la population machiniste), sont confrontées à l’application de la loi musulmane (la charia) de la part de certains collègues de plus en plus nombreux et dont les comportements sont de plus en plus agressifs, a-t-on le droit de parler de « faits circonscrits » ?

En ce qui concerne les faits que la direction appelle « non-structurés » . Si les adeptes de la charia importunent, s’ils humilient, s’ils choquent par leurs comportements… ils s’en foutent royalement;  ce qui compte pour eux c’est de pratiquer en tous lieux et en toutes circonstances, c’est de montrer qu’ils sont musulmans.

Ce qui compte, pour eux, c’est de protéger leur communauté coûte que coûte et crier à la diffamation, au racisme et/ou à l’islamophobie, dès qu’ils sont contestés. Comme ils ont le soutien des défenseurs des droits de l’homme ou des antiracistes, ils peuvent insulter et menacer à souhait, ils seront toujours excusés de leurs méfaits, car toujours considérés comme étant des victimes.

Dans tous les dépôts de la RATP qui sont confrontés à ces faits vous y trouverez des sections syndicales à forte concentration musulmane tel que SUD à Nanterre ou Force Ouvrière à Charlebourg (rebaptisée « Force Orientale » par les autres organisations syndicales) toujours prêt à défendre l’indéfendable omniprésence de la religion musulmane sous toutes ses formes; régulièrement, ces organisations syndicales réclament des sandwichs halal dans les distributeurs, des douchettes dans les toilettes (« Force Orientale » les ayant obtenues, pendant un temps, à Charlebourg) ou autres revendications communautaires pour satisfaire  leurs adhérents.  

Certains délégués du personnel de ces syndicats ayant déclaré devant tous les représentants syndicaux et la hiérarchie, faire leur prière sur leur lieu de travail.

Peut-on, au regard de ces pratiques, encore parler de « faits non-structurés » ?

Un syndicat n’est-il pas une structure ?

Les associations droit de l’hommistes ne sont-elles pas des structures ?

Une hiérarchie locale qui ferme les yeux  en négligeant ainsi ses agents féminins et en favorisant le développement de faits communautaristes ne devient-elle pas structure  ?

La direction générale de la RATP se trompe en laissant ses employées faire face, seules, au mépris des religieux car en faisant cela elle méprise ses employées elle-même. Mais, qu’elle se le dise, il n’y aura plus de paix sociale tant qu’elle laissera une partie de ses agents continuer à maltraiter, au nom de leur religion, les femmes de la RATP.

Ghislaine Dumesnil

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

FRANHENJAC 21/04/2013 02:56


Une fois encore, bravo pour votre courage Madame Dumesnil.


De l´étranger, je suis votre combat, et,  j´espère que les francais pourront un jour punir ces lâches de la RATP, je vois même,(vu la situation politique actuelle de la France) mon espoir
prendre forme de jour en jour.


Et surtout,  que ces saloperies n´essaient pas de se réfugier à l´étranger. Là, ON les attend, ON vous les renverra !

Marie-claire Muller 20/04/2013 21:52


Accusé d’islamophobie, le dentiste de Béziers se défend


20 avril 2013 | Classé dans: Faits de société | Posté par: Gaïa



 
in Share


 


Le Dr Schweizer fait l’objet d’une plainte déposée par une patiente de confession musulmane qui assure que le chirurgien-dentiste a refusé de la soigner. Lui, abasourdi, explique qu’il n’a fait
que lui expliquer les règles qui régissent les opérations au sein de la clinique.


Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les
nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Le docteur Philippe Schweizer réfute l’accusation d’islamophobe dont il fait l’objet depuis le 28 mars. « Jamais, je n’ai proféré de tels propos. » Pour se défendre de toute intention
raciste, il affiche volontiers son carnet de rendez-vous. Qui montre que, chez lui, tout le monde est accueilli sans difficulté.


Une plainte a pourtant été déposée contre lui auprès du commissariat de Béziers par Isil Beklaouz. Elle lui reproche de lui avoir dit qu’il ne soignait pas les femmes voilées. « Il m’a dit
qu’il ne me toucherait pas tant que je porte le voile car il est catholique laïque », a-t-elle assuré auprès des enquêteurs.


Le mari de cette dernière serait alors monté au créneau, fou de rage. Il a ensuite contacté l’antenne biterroise du collectif contre l’islamophobie en France qui lui aurait conseillé de déposer
une plainte contre ce praticien. Le mari précise : « J’ai été contacté par un représentant du centre culturel turc. Il a fait pression sur moi et mon épouse pour que nous retirions notre
plainte. » Il a été impossible de vérifier ces propos.


« Des charlottes par mesure de précaution et d’hygiène »


Le praticien se défend : « C’est n’importe quoi. Cette cliente m’avait été adressée par un correspondant pour de la chirurgie. J’ai effectivement parlé du foulard parce que nous opérons nos
patients dans une clinique du Biterrois. Tous, hommes et femmes sans distinction, sont équipés de charlotte et de chaussons par mesure de précaution et d’hygiène. » Aucune opération n’est en
effet réalisée au cabinet de ce docteur.


« J’ai la chance d’avoir un plateau technique déclaré au conseil de l’ordre dans lequel nous avons mis en place un protocole d’hygiène performant et systématique. Cela rassure les patients
de voir qu’ils sont pris en charge de la sorte. Quand j’ai évoqué le foulard et l’hygiène auprès de cette patiente, il s’agissait d’expliquer qu’elle devait ôter son voile le temps de
l’intervention pour éviter toute contamination. Jamais il n’a été question de son hygiène corporelle comme l’a évoqué son mari. Je ne me serai jamais permis quoique ce soit sur ce sujet. Mais son
mari hurlait, je n’ai pas pu lui expliquer la façon dont je travaille », explique Philippe Schweizer.


Il dit être navré d’en être arrivé à ce point d’incompréhension, à ce déchaînement de propos violents. Néanmoins, il ouvre son cabinet au couple de plaignants, afin qu’il puisse comprendre
comment il travaille depuis des années afin de lever tous les doutes.


http://www.midilibre.fr/2013/04/12/accuse-d-islamophobie-le-dentiste-se-defend%2c677418.php


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Mascara83 20/04/2013 11:58


Le seul titre de la vidéo se suffit à elle seule...  Si la Direction cherche à minimiser les faits, c'est que devant l'implosion de plus en plus grande du peuple
Français de souche, elle craint, tout comme les syndicats gauchos et pro islam, pour leur avenir, car, le peuple commence de plus en plus à gronder et
contester... ce qui n'est pas de bonne augure pour ces dhimmis!  "la gastro est en route pour cette racaille!".

Epicure 20/04/2013 10:44


Mais qu'est-ce depuis 65 ans que la RATP?


Sinon un rammassis de fonctionnaires débiles hiérarchiques soumis aux Traditions syndicales Totalitraires Communistes CGT FO...?


Et que défendent les communistes depusi le petit Père des peuplmes sinon un antisémitisme de débiles sociaux et an antisionisme paravant anti impérialiste de mes Deux.?


Quel est donc cette surprise qui vous pique tous, tout d'un coup....?