RATP : le service public est incompatible avec la pratique du ramadan.

Publié le 1 Octobre 2013

Une enquête réalisée en Algérie en 2007 au lendemain du ramadan montre que pendant cette période les accidents de la route, les arrêts maladie, les accidents du travail, les conflits, les délits… sont en nette augmentation. Les premiers chiffres de la RATP, dont nous disposons, dévoilent, au moins pour les maladies et accidents du travail, cette même tendance dans des centres où il y a une forte présence musulmane.

Par Maud Orcel  Pour Riposte-Laïque

Comme je l’expliquais déjà dans un précédent article, le métier de machiniste demande une hygiène de vie particulièrement rigoureuse. Normal, puisque nous conduisons des poids lourds et que, de surcroît, nous transportons des êtres humains et non pas une cargaison de bananes ou de matériels informatiques. Mais cela, il semblerait que la direction, les syndicats et certains machinistes l’aient oublié. En plus des conditions de travail des machinistes déjà difficiles, viennent se greffer des injonctions divines (le ramadan) privatives des besoins vitaux nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme HUMAIN, auxquelles nous sommes tous soumis et dont certains n’ont d’ailleurs pas su résister (voir les chiffres de l’absentéisme).  Parmi les absents il y a aussi des nés musulmans qui ne veulent pas être surpris à manger ou à boire par les jeûneurs et qui ont préféré disparaitre quelques jours. La France ressemble de plus en plus à la Tunisie où les non jeûneurs sont surveillés, traqués et punis pour non-respect de la pratique du ramadan. Les seuls agents musulmans que j’ai vu boire ou manger étaient des femmes, ce qui indiquait qu’elles avaient leurs menstruations.

Depuis plusieurs années, les machinistes sont embauchés  non plus pour leurs qualités professionnelles mais sur la base de critères d’origines ethniques et sociales (discrimination positive). les recrutements se font auprès des associations de réinsertion ou des missions locales dans les communes de banlieue, certaines recrues sont extra-européennes. Ces agents  « nouvelle génération » sont de plus en plus nombreux et dans certains centres bus, le vivier « non musulman » s’amenuise et rend de moins en moins possible en cas de nécessité le remplacement de ces agents défaillants et peu assidus de par leurs priorités religieuses.

La direction et les syndicats ne se soucient plus de l’avenir de la RATP, de la sécurité routière, du bien être de ses agents et du respect de la laïcité. La mission de service public n’est plus une priorité, leur souci c’est d’honorer leurs contrats de recrutement avec leurs nouveaux partenaires et le maintien de la « paix sociale ».

Le guide de la laïcité édité par la direction de la RATP mentionne que la seule question à se poser est  » la demande, la revendication, le comportement de l’agent est-il(elle) conforme à la bonne exécution de son contrat de travail et au respect des conditions de sécurité« ? Donc dans le cas du ramadan, étant donné les risques et les dérives, la direction devrait imposer aux machinistes qui souhaitent pratiquer le ramadan, de rester chez eux en prenant leurs congés d’été ou un congé sans solde durant cette période, ou se défaire purement et simplement des agents récalcitrants, comme elle le ferait pour tout autre agent qui remettrait en cause son contrat de travail ou les conditions de sécurité.

Compte tenu des dérives multiples et variées relatives au communautarisme religieux musulman, elle devrait recruter les futurs agents pour leurs qualités professionnelles, leurs savoir-faire et leur dévouement au service public et non plus par discrimination positive.

Sans quoi, nos dirigeants, nos instances représentatives et les usagers prennent le risque d’une désorganisation importante du service public (celle-ci peut conduire à la fermeture temporaire du site comme cela existe déjà dans certaines agences postales en période de ramadan) et des multiplications d’accidents plus ou moins graves qui menacent les usagers de la route et l’image de la RATP.

Maud Orcel

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

mika 02/10/2013 11:51



C'est inéluctable, dans quelques années, comme l’entreprise du Métro d’Alger, la RATP aménagera ses horaires de service durant le mois de Ramadhan.



http://www.algerie360.com/algerie/metro-et-tramway-dalger-nouveaux-horaires-de-service-durant-le-mois-de-ramadhan/