Raymond Couderc-Georges Frèche-La politique: ne pas abdiquer ses idées! Respecter les citoyens!

Publié le 2 Décembre 2009


Ce matin à 8h30, je manque de m’étrangler en buvant mon café
 !
J’écoute RMC et j’entends Raymond Couderc Sénateur-Maire de Béziers faire une critique en règle de George Frèche Président de la région Languedoc-Roussillon!

L’anti Frèche de Raymond Couderc sent véritablement le renfermé !
Son discours était d’une outrance lamentable. Un vrai discours digne de la gauche bien pensante et politiquement correct !

En effet, doit-on pour gagner des élections se rabaisser à faire du politiquement correct que l’on dénonce par ailleurs ?

Doit-on s’interdire d’être soi-même pour mieux contrer son adversaire politique quitte à se renier totalement ? Bref, ce que fait George Frèche dans le parti socialiste ! Il est vrai que cette région est particulière à plus d’un titre !

George Frèche est un homme d’autorité, ancien trotskyste, il a acheté pour une fortune une statue de Lénine avec l’ambition de l’installer à Montpellier (après les régionales ?).
Chef incontesté  des socialistes de sa région, il a critiqué la composition de l’équipe de France de foot (il ne fût pas le seul mais c’est interdit par le politiquement correct) et fût pour ce fait, l’objet d’une suspension de son parti politique. Ce qui lui a fait ni chaud ni froid tant il est incontournable. Il a traité les harkis de sous-hommes ce qui est tout simplement dégueulassee par rapport à des hommes qui avaient fait le choix de la France et furent hélas trahis par celle-ci par la suite ! Pour moi, ils sont français par le sang versé. Point barre. Je regrette, encore aujourd'hui, qu'ils aient été moins bien traités que les immigrés économiques en son temps.

Il est à noter que cet homme est encore dans les rangs des socialistes. Ces donneurs de leçons.

Voilà en gros ce que nous dit Raymond Couderc sur Georges Frèche : il est autoritaire, exerce un pouvoir personnel, décide de tout, fait ce qu’il veut, ne demande l’avis de personne!
Mais est-il le seul ?

Raymond Couderc axe sa campagne électorale sur ces thèmes ! Personne ne peut lui dire à cet homme que s’il regardait autour de lui voire chez lui dans le Languedoc-Roussillon, il s’apercevrait que George Frèche n’a rien à envier à certains potentats locaux de droite comme de gauche.

Raymond Couderc devrait se rappeler que les électeurs ne sont pas totalement stupides surtout à l’heure d’internet et des blogs indépendants ou de libre expression.
Les électeurs savent parfaitement que, dès lors qu’une femme ou un homme politique prend le pourvoir, son premier réflexe n’est pas de le partager ! Cela se saurait y compris dans le Poitou Charente ou en Île de France.

En tant qu’UMP, Raymond Couderc me pose un vrai problème ! Son discours de ce matin sur RMC me sort par les yeux ! Je ne supporte plus ce discours lénifiant ou l’on prend les mouettes pour des canards sauvages !
Le Président Nicolas Sarkozy nous a libéré la parole alors, ce n’est pas pour retomber dans le politiquement correct dès la première campagne électorale. Ce n’est pas pour chausser les croquenots des socialistes !

L’axe de la bataille qui s’annonce peut sans doute se faire sur le trop de pouvoir personnel mais d'abord et surtout sur les impôts et les projets ! Pourquoi ?

Parce qu’il est vraiment trop facile de retourner les arguments de Raymond Couderc sur le pouvoir personnel et sur la dictature locale d’un potentat de droite. Bien sûr, cela existe aussi ! Le nier serait stupide et malhonnête, le passer sous silence hypocrite, faire comme si à droite ce n’est pas possible serait prendre les électeurs pour des idiots et se retournerait immanquablement contre tous les politiques !
Les faux-semblants et les sainte-ni-touches sont les raisons, parmi d’autres, de la montée des extrêmes dans ce pays !


Par exemple et pour ma part, j’espère voir comment seront composé les listes des régionales dans toutes les régions et constater que le pouvoir personnel, l’autoritarisme, le choix sans avis ne seront pas également la norme à l’UMP comme ailleurs.  (A noter: les Verts n’ont pas entériné Marie Bové fille de papa José Bové comme tête de liste malgré l’aimable pression du très démocrate et donneur de leçon Noël Mamère).

Je verrai, nous verrons si, dans la composition de ces listes il y aura des femmes ou des hommes véritablement représentatifs de leurs villes, quartiers ou villages. Et là, je pense particulièrement à ma ville de Puteaux qui devrait avoir plus de deux représentants sur la liste départementale aux régionales acteurs connus et reconnus par les Putéoliens et non issus de nulle part, sortis d’une boîte magique, venant des salons diverses et dorés d'une assemblée de notables et ayant surtout la particularité d'être très éloignés des citoyens. Et tout cela, pour faire plaisir à Papa ou aux amis politiques bien plaçés du moment. 
Et là, dernièrement, j’ai comme un doute que l’on m’enlèvera rapidement j’espère!


Mais revenons à Raymond Couderc qui se prononce pour les minarets ! Un comble pour ce représentant de l’UMP qui n’a pas dû comprendre la déclaration de Xavier Bertrand comme d'ailleurs de beaucoup de musulmans qui, en gros, estiment que les minarets ne sont pas nécessaires. Pourquoi cette mentalité d'être plus royaliste que le Roi ? 
Il semblerait donc que nous somme en présence d'une tête de liste UMP qui tient un discours socialiste pour contrer un socialiste qui lui tient un discours d’extrême droite !

Et l’on voudrait que l'image UMP ne soit pas brouillée
 ? On voudrait tenir un langage clair ? Comment les électeurs de l’UMP de cette région ne pourraient-ils pas être bousculés dans leurs idées politiques puisque ce matin, ils ne savent plus si l’UMP est à droite ou à gauche. 
RMC est écouté partout en France et ce n’est pas que les électeurs de cette région qui pourraient être troublés ! Prenons garde à ces déclarations que je juge tendancieuse sur le plan de la morale politique !


La politique mérite mieux que tous ces petits arrangements ou petits meurtres en famille sur le dos de l’espérance des électeurs. Ces électeurs qui finiront un jour ou l’autre par s’abstenir d’aller exprimer un choix dans l’urne.
Des électeurs qui pourraient exprimer, haut et fort, leur désarroi s’ils apercevaient véritablement qu’on les prend uniquement pour des cochons de payant avant d’être des citoyens responsable !

Dernière chose avant de conclure, le Président Nicolas Sarkozy nous dit qu’il faut renouveler le personnel politique ! Parfait et tant mieux ! Pour autant, il ne peut tenir un discours d’exclusion des seniors et exiger des entreprises privées une politique vers les seniors ! Je rappellerai ce vieil adage ! C’est dans les vieux pots que l’on fait la bonne soupe ! Ce qui signifie que l’on peut mettre des carottes nouvelles mais que l’on peut aussi garder ou inclure des vieux poireaux surtout s’ils sont appréciés pour leur goût par ceux qui mangent, in fine, cette soupe!

Gérard Brazon
Si vous souhaitez recevoir la Newsletters faites en la demande dans l'espace prévu en haut sur la colonne de droite! C'est gratuit.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

bruno sacco 03/12/2009 16:10



J'ai entendu à la radio qu'on critiquait André Valentin le courageux maire de cette commune du Nord. Je pense qu'il a raison et qu'il dit tout haut ce que beaucoup n'ont pas le courage de dire et
ce que nous pensons tout bas.


Il faudrait faire une pétition pour le soutenir !


Il ne faut pas que l'UMP le lâche, le combat est trop important !


Il faudrait que Madame Ceccaldi prenne contact avec lui et l'assure du soutien des putéoliens.


Pensez vous pouvoir faire ça Brazon ?



turlutut 02/12/2009 14:08


marre du politiquement correct
André Valentin, maire UMP de Gussainville (une commune voisine de 40 habitants, selon le dernier recensement). Interrogé sur l’opportunité d’organiser un débat sur l’identité nationale par France
2, l’élu le juge «indispensable».«Il est temps qu’on réagisse, parce qu’on va se faire bouffer». «Par qui?» lui demande-t-on. Petit rictus. «Y’en a déjà dix millions», «dix millions que l’on paye à
rien foutre», répond-il. A RTL, qui lui demande s’il pense qu’il «y a trop d’immigrés», il précise sa pensée : «sérieusement, je le crois».


Gérard Brazon 02/12/2009 16:33


Je pense que beaucoup de français qui ne sont pas plus raciste que xénophobe ou islamophobe commencent à ressentir la pesanteur de plus en plus lourde du
politiquement correct! Ils n'osent encore rien dire et sans doute s'exprimeront-ils dans les urnes!
Ce n'est pas la bonne démarche à mon sens! La meilleur des démarche est de parler, de dire les choses, ne ne pas avoir de "pudeur" comme dit LIBEARATION au sujet de faits de société!
Il y a fort à parier que si l'on avait pu faire une "votation" en France ce n'est sans doute pas que 57,5% qui aurait exprimé son refus des minarets!
Mais lorsque l'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage! Lorsque l'on ne veut pas que les Français s'expriment on dit que c'est populiste!
Notre démocratie reste en retrait car les dirigeants n'ont toujours pas compris que c'est en donnant la parole au peuple qu'il finira par s'adapter aux conséquences de ses décisions! A devenir
adulte et sûrement à accepter finalement, l'impensable que l'on décide aujourd'hui en catimini!
Je le dis comme je le pense, Nicolas Sarkozy nous a libéré la parole mais il devrait désormais assouplir les règles du référendum d'origine populaire et couper
l'herbe sous les pieds de la bien-pensance!
Gérard Brazon