Recherche médicale: des avancées importantes en Israël.

Publié le 16 Décembre 2011


given  Israël Valley Medecine.

Lorsque nous lisons ce genre d'article, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander ce qu'apporte la science palestinienne hormis celle islamique du Hamas et du Hetzbollah, dont l'utilité pour l'humanité laisse sérieusement à désirer!

Bien avoir en mémoire que le mot savant signifie pour tous les peuples d'Occident comme pour ceux de Chine, du Japon et de l'Hinde, la recherche scientifique! Celle qui dérape parfois, mais souvent celle qui guérit l'humanité de maladies et autres défaillances de la nature.

Rien à voir avec ces prétendues savants de l'islam lobotomisés et shootés au Coran fabriquant de crétins et de malades de dieu à la chaine! 

Gérard Brazon

************

 

Une nouvelle génération de thérapies est en train de se dessiner pour tuer les cellules cancéreuses de façon ciblée et sélective, réduisant les effets secondaires sur les tissus non cancéreux. Une étude menée dans le laboratoire du Pr. Roy Bar-Ziv du Département des Matériaux et Interfaces de l’Institut Weizmann, par le Dr. Lior Nissim, a permis de synthétiser un minuscule détecteur génétique qui identifie les cellules cancéreuses et les détruit.

Ce dispositif, un circuit ADN à trois gènes appelé " intégrateur bi-promoteur ", ou DPI, peut même évaluer le degré de malignité, faisant la différence entre les cellules pré-malignes et les cellules cancéreuses en pleine évolution.

Yeda, l’organisme de transfert de technologie de l’Institut Weizmann, a breveté ce nano-dispositif. Bar-Ziv dit : " Nous avons une longue route devant nous avant que ce détecteur génétique puisse être essayé sur des patients. Notre espoir est qu’il serve un jour de " nano-chirurgien indépendant " qui prendrait ses propres décisions, patrouillant à travers les tissus de l’organisme, et entrant pour détruire les cellules cancéreuses sur place". Ce détecteur pourrait, dans le futur, être adapté au traitement d’autres maladies que le cancer ou pour des tâches telles que le triage des différentes cellules souches.

Source: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68502.htm

 

LUTTE CONTRE L'ALZHEIMER, PARKINSON, EPILEPSIE... 

Par Vardina Trigano (Adit)

Un grande partie des dégâts causés par les attaques et traumatismes crâniens, est provoquée par une surproduction, dans le cerveau, d’une substance appelée glutamate, qui tue les cellules. Dès 2003 le Pr. Vivian I. Teichberg du Département de neurobiologie de l’Institut Weizmann a pensé que plutôt que d’introduire des médicaments dans le cerveau, on pouvait déplacer le glutamate du cerveau vers le sang. Il avait pensé que l’enzyme appelée transaminase glutamique oxaloacétique (ou TGO) pourrait " balayer " le glutamate du sang, cette diminution créant ainsi un appel du glutamate du cerveau vers le sang.

En 2007, il mit en évidence la très forte neuroprotection du cerveau par l’oxaloacétate (composé chimique similaire au TGO) sur des rats exposés à des traumatismes crâniens. Deux nouvelles études (conduites par Francisco Campos du laboratoire du Pr. José Castillo à l’Université Santiago de Compostelle en Espagne) ont démontré les résultats du Pr Teichberg.

La maladie d’Alzheimer, Parkinson, la sclérose en plaques, l’épilepsie, le glaucome, certaines tumeurs cérébrales et la sclérose amyotrophique latérale pourraient ainsi voir un jour leurs symptômes soulagés par des traitements issus de ces recherches. Yeda, l’organisme de transfert de technologies de l’Institut Weizmann, détient un brevet pour cette méthode.

**********

Pour toute personne ayant parvenu à vaincre un cancer, le risque d’une récidive est le pire scénario possible. Ce cauchemar pourrait, d’ici six ans, devenir qu’un mauvais souvenir. Une équipe de chercheurs israéliens de l’entreprise Vaxil BioTherapeutics, basée à Ness Ziona mais qui conduit ses expériences au sein de l’Université hébraïque de Jérusalem, est en effet en train de mettre au point un vaccin qui éviterait tout risque de récidive pour 90% des cancers connus.

A l’inverse des vaccins classiques qui ont pour but de protéger d’une maladie, celui-ci aidera non-seulement à la combattre mais en plus à éviter qu’elle ne réaffecte le patient. Le produit est actuellement testé sur un cancer du sang mais pourrait également s’adapter au traitement du cancer de la prostate, du sein et de multiples tumeurs.

La technique du vaccin est la suivante : le produit, appelé ImMucin, repère les cellules en charge du système immunitaire du corps humain, appelées cellules-T et vient à leur secours pour les renforcer en leur donnant de nouvelles capacités.

Grâce au traitement, les cellules-T localisent une molécule appelée MUC1 et qui a la particularité d’être présente dans l’organisme dans 90% des cancers. Cette molécule se fixe sur certaines cellules provoquant leur disfonctionnement et leur classification en « cellules cancéreuses ».

Avec le vaccin, les cellules-T parviennent à localiser ces cellules cancéreuses et à les détruire sans s’attaquer aux cellules saines.

Les chercheurs à l’origine de cette découverte soulignent qu’au-delà de cette incroyable spécificité, le vaccin n’a pas d’effets secondaires lourds comme ceux de la chimiothérapie. A noter cependant qu’en cas de cancer à un stade avancé, une thérapie classique comme une chirurgie ou une chimio sera tout de même nécessaire.

Le vaccin ne concernera que les patients dont la taille du cancer reste encore maitrisée ou qui l’ont déjà vaincu.

Source: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68497.htm

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Epicure 16/12/2011 10:42


Les palestiniens et Arabes engénéral n'ont besoin d'aucune science et le thé à la menthe guérit tout!


Comme les Nazis ne voulaient ni des transfusins sanguines de Landsteiner ou de la théorie einsteinienne et du reste, pénicilline, Streptomycine et autres vaccins ou chimie-pharmacie organique
parce que sciences juives...Sic


(voir les Nobel juifs des années 1902- 1945..et par exemple l'Aspirine découverte d'un Juif (Hoffman) dépossédé de sa découverte et de ses biens et enfin déporté....)


La sottise et le mal afférent semblent inexpugnables jusqu'à leur déroute lamentable...


Hé bien les "Palos" et leurs amis, recevront un jour une Bombe Atomique symbolique qui leur remettra les idées en place, comme ce fut le cas pour le meilleur Allié d'Israël,
l'Allemagne...