Récit de Patrick Binder Conseiller municipal à Mulhouse sur la violence dans cette ville!

Publié le 29 Août 2012

22 août - Nuit de tension à Bourtzwiller et aux Coteaux…. Ça continue !!!! Les quartiers sont tenus par les bandes….  

Les évènements criminels de guérilla urbaine se succèdent à Mulhouse depuis le 30 juillet. Après les incendies de véhicules, les jets de cocktail molotov, les dégradations de biens publics,….la violence grimpe à nouveau d’un cran dans les quartiers.  

 

La presse continue de parler de « jeunes très hostiles » !!! Arrêtons de prendre les Mulhousiens pour des c…. Il ne s’agit pas de jeunes mais de « français de papiers d’origine étrangère », plus exactement d’immigrés. La loi interdisant de parler de race, d’origine,… les médias, les politiques et la justice par complicité et lâcheté mettent tout en œuvre pour cacher la vérité aux Mulhousiens.

A Bourtzwiller rue du 15 Août – rue de l’Armistice se concentrent depuis des mois ces individus qui dorment le jour et sévissent la nuit. Aux Coteaux, là aussi les habitants subissent la loi des bandes locales qui squattent les 4 coins du quartier.

 

Nous assistons à un phénomène des bandes ethniques composées en majorité d’individus d’origine immigrée. Ils ont la particularité d’instaurer une violence tribale ne donnant lieu à aucune concession », avec un « rejet violent et total des institutions » et un « total détachement quant à la gravité de l’acte commis » : la barbarie à l’état pur…

 

Ces évènements gravent condamnent toutes les analyses faites par le passé tant par Jean-Marie Bockel, Freyburger que celles aujourd’hui de Rottner. Le plus écœurant est le silence complet du tandem Hillmeyer-Grosskost, 2 députés qui ne servent vraiment à RIEN !!!

 

La situation mulhousienne révèle le malaise des jeunes générations d’immigrés qui haïssent la France, sa culture, son histoire, ses traditions. Si ces populations étaient de confession chrétienne, nous n’aurions pas ces problèmes. L’incarcération de ces individus ne sert à RIEN !!!

Seule la déchéance de la nationalité française et l’expulsion définitive de ces individus et de tous les membres de leur famille portera des fruits après saisie de tous leurs biens pour paiement intégral des dégâts. Les élus en place du clan de l’UMPS ayant permis une telle situation doivent être tenus pour coresponsable et donc eux-aussi condamnés financièrement.

Patrick BINDER (Conseiller Municipal)

Notre site www.fn-alsace.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pagès 31/08/2012 16:52


"Tant qu'ils ne seront pas chrétiens, ils ne seront jamais français." (Lettre de Charles de Foucault à René Bazin, 29.07.1916) Tant que la France reniera le don de Dieu, elle ne cessera de
s'enfoncer dans le malheur.

23bixente23 30/08/2012 02:12


bravo M. BINDER !

L'EN SAIGNANT 29/08/2012 18:28


Ça c'est  bon .! À distribuer dans les boîtes aux lettres de tous les députés dont très peu servent à quelque chose, dans ce domaine là du moins .!