Recrudescence de la polygamie en Angleterre! La France va suivre...

Publié le 15 Mars 2012

 

Le Conseil Islamique de la Sharia (Islamic Sharia Council) rapporte pour la seconde année consécutive recevoir de plus en plus de demandes de célébration de nikah polygames. Une autre tendance semble aussi se dessiner, l’accroissement du nombre de femmes occupant des postes clés souhaitant s’engager dans une union polygame.

Une nouvelle tendance émerge

En 2011, l’Islamic Sharia Council indiquait que le nombre de nikah polygames chez les nouvelles générations de musulmans était en recrudescence. Cette évolution semble se confirmer pour 2012 tout en laissant apparaître une nouvelle tendance. Des femmes célibataires occupants des postes clés souvent à responsabilités sont de plus en plus nombreuses à solliciter l’Islamic Sharia Council afin de s’engager dans une union polygame.

Une partie d’entre elles indique ne pas avoir trouvé le mari correspondant à leur attentes, le temps passe et elles restent célibataires préférant se tourner vers une union polygame plutôt que rester seule. D’autres font aussi le choix de se consacrer quasi exclusivement à leur carrière laissant très peu de temps à un époux à « temps plein », elles sollicitent donc le Conseil Islamique de la Sharia afin de s’engager dans une union polygame.

Mizan Raja qui organise des mariages a indiqué au Sunday Times avoir reçu au cours des six derniers mois des centaines d’appels de femmes souhaitant devenir la seconde épouse d’une union polygame. Elle ajoute que la demande pour ce type de relations provient de femmes, et non d’hommes, des femmes instruites, insérées sur le plan professionnel et souvent entrepreneurs.

Source musulmane

 

Sachant que l'Angleterre à quelques années d'avance sur nous, on peut sans crainte affirmer que le tour de la France n'est pas loin si l'on ne met pas un coup de pied au fond de la piscine

 

*******

Selon une récente universitaire, les musulmans du Royaume-Uni seraient très engagés dans la pratique de leur religion et ils s’investiraient activement dans sa transmission à la nouvelle génération.

Les enfants suivent leurs parents

L’étude réalisée par l’université de Cardiff  située au Pays de Galles met en évidence le fait que 98% des enfants musulmans britanniques pratiquent la religion de leur parents. Ce chiffre baisse chez les enfants issues de familles chrétiennes, 62 % d’entre eux continueraient à pratiquer la religion de leur ascendants contre 89 % pour les autres religions (hindouisme, judaïsme…).

L’étude fait par ailleurs état d’un engagement plus fort des jeunes musulmans dans les organisations religieuses. Elle indique aussi que l’enseignement coranique en langue arabe en enseignement complémentaire est très répandu.

Un autre chiffre révélateur est mentionné dans ce rapport : 77% des adultes musulmans en Grande-Bretagne pratiquent activement la foi, contre 29% pour les Chrétiens, et 65% pour le total des autres cultes.

Étudiant le rôle de la religion dans la vie des communautés minoritaires, la recherche menée par l’Ecole de Sciences sociales de Cardiff et le Centre d’Etude de l’Islam au Royaume-Uni, amène au postulat suivant : les musulmans pratiquent leur foi à un degré bien plus élevé que les autres religions. Par ailleurs, la transmission intergénérationnelle de la religion des parents est plus forte chez les musulmans que pour les autres confessions religieuses. Les enfants suivent leurs parents, qui sont déjà bien pratiquants.

L’attachement des musulmans à leur foi

Il y aurait en Grande-Bretagne près de 2,5 millions de musulmans.

De la même source

 

Pour conclure : ces mauvaines nouvelles de l'islamisation de l'Angleterre ne sont pour les biens pensants qu'une vue étroite de fascistes si ce n'est d'islamophobes voire d'islamoparanoïaques !

*********

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le nombre de musulmans britanniques de deuxième/troisième génération pratiquant la polygamie est en croissance notoire en Grande Bretagne. C’est en tout cas ce qu’il ressort d’un rapport de la BBC Asian Network se basant sur les chiffres de l’Islamic Sharia Council.

Une hausse notoire mais difficile à quantifier

Il est aujourd’hui difficile de savoir exactement combien de familles britanniques seraient fondées sur un mariage polygame puisque la polygamie ou plus précisément le fait de se marier officiellement avec plusieurs épouses est interdit en Grande Bretagne, l’état ne dispose donc pas de réelles statistiques. Néanmoins, l’Islamic Sharia Council témoigne de la recrudescence du nombre de nikah polygames chez les nouvelles générations de musulmans ceux nées et ayant grandi à l’école de Queen Elisabeth. Autre marqueur qui vient confirmer cette augmentation, l’Islamic Sharia Council de Londres indique que sur 700 demandes de divorces enregistrées en 2010, 43 étaient liées à la polygamie.

La polygamie a ses raisons

Mlle Khola Hassan conférencière et conseillère auprès de l’Islamic Sharia Council rapporte que les chercheurs font état de trois principales raisons expliquant l’augmentation de la polygamie. La première est le retour croissant de la jeunesse musulmane au texte coranique et à la sunna du Prophète (salalahou ‘aleyhi wa salam). Ces musulmans nées et ayant grandi en Europe renouent avec une pratique plus orthodoxe de l’islam, on fait le même constat en France. La deuxième raison évoquée est l’échec d’un premier mariage. Plutôt que de divorcer et de se séparer des enfants ou encore de se lancer dans une relation extra conjugale, des hommes font le choix avec l’accord de leur épouse d’épouser une autre femme. Enfin,  la troisième raison évoquée est celle du retour au pays de certains hommes dont les parents ne vivent pas en Grande Bretagne, ils ont une famille en Grande Bretagne et une famille dans leur pays d’origine.

Source musulmane

C'est d'autant plus confortable si la femme qui reste en Angleterre ou France continue à percevoir l'ensemble des allocations familiales!  

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Polux 18/03/2012 09:41


Arrétez de vous plaindre, puisque Mr. Hollande a dit qu'il nous fabriquaient " l'avenir de la France " et que l'immigration ne nous coûtait rien, mais qu'au contraire elle nous rapportait ! Tout
va très bien dans le meilleur des monde...!!! Ha ! J'oubliai, si vous éprouvez une certaine gêne au niveau du fondement, ce ne sont pas des hémorroïdes... !!!

DERIENDEVANT 15/03/2012 18:04


D'hérésie en hérésies,  jusqu'à quand allons-nous supporter ces délires ?

se 15/03/2012 16:45


supprimer le sociale,celui qui fait des gosses les nourris, il retrousse ses manches,et les cons de Français payent de plus en plus de taxe et d'impots ,en remerciement ils veulent nous
imposer leur mode de vie,car pour moi ce n'est pas une culture,et nous crache à la figure.