Réforme du droit des étrangers : les pyromanes appliquent leur programme.

Publié le 25 Juillet 2014

  Par Gabriel Robin pour Bd Voltaire

Nous sommes mauvaises langues d’accuser François Hollande de ne pas tenir ses promesses de campagne. La France est toujours en récession, la République n’est pas plus « apaisée »qu’exemplaire mais le planning des réformes « sociétales » est respecté avec la plus grande fermeté.

La mariage homosexuel a été voté, nulle manifestation n’aurait pu s’y opposer ; le « gender » est en chantier et tout est fait pour que cette théorie s’impose dans les écoles ; quant à la réforme de la justice voulue par Christiane Taubira, elle s’appliquera à tous sauf à Anne-Sophie Leclère. Bref, Terra Nova et la fondation Jean-Jaurès sont satisfaites, le calendrier est tenu. La libéralisation s’impose tant dans les mœurs que dans le champ économique, avec l’annonce de la reprise des mesures préconisées par Jacques Attali dans son « Rapport pour la libération de la vie économique ».

Pour faire suite à ces grands travaux de destruction de la France historique, et après le fameux « Rapport sur l’intégration » ou le CV anonyme, vient maintenant la réforme du droit des étrangers.

Parmi les mesures envisagées figure la création d’un « titre de séjour pluriannuel » afin de « faciliter la vie des étrangers et faciliter leur intégration en leur évitant des passages à répétition à la préfecture pour le renouvellement de leur titre de séjour. Un système gagnant-gagnant qui permet aussi le désengorgement des préfectures, qui enregistrent chaque année cinq millions de passages devant leurs guichets », selon les mots de la journaliste de 20 Minutes Anissa Boumediene. Je crois que le gouvernement n’en fait pas assez : le mieux serait de donner à tout étranger de passage la nationalité française, un système « gagnant-gagnant » qui nous ferait gagner du temps.

Autre mesure phare, la restauration du système du droit d’asile, « à bout de souffle », selon l’aboyeur en chef Manuel Valls. Maîtrisant à la perfection l’art du comique involontaire, Anissa Boumediene écrit : « Lenteurs dans l’instruction des demandes, manque de moyens ou encore problèmes d’hébergement, le système d’asile français est complètement engorgé et peine à absorber des demandes en constante augmentation. En 2013, la France a enregistré plus de 66.000 demandes d’asile, contre 35.500 en 2007. » Jamais elle ne se pose la question de savoir si cette augmentation des demandes d’asile de 53 % depuis 2008 en France, à cumuler aux autres chiffres et à l’immigration de masse des 40 dernières années, n’est pas un problème grave au regard des difficultés d’intégration de certaines populations. Mais ne la blâmons pas, le gouvernement fait de même.

Une autre solution envisagée par cette réforme serait de répartir les demandeurs d’asile sur l’ensemble du territoire, sans leur laisser le choix de la région de résidence. De la novlangue pour signifier « saupoudrage pour occulter la situation ». Qui peut croire un instant que le système marchera mieux lorsque des villes moyennes accueilleront demain des dizaines ou des centaines de demandeurs ?

Aujourd’hui, la France est perçue comme un pays extrêmement attractif pour qui souhaite bénéficier d’aides sociales. Merci au gouvernement d’avoir adressé un énième signal encourageant l’immigration illégale…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Polux 29/07/2014 14:25


Bonjour Lombard !


En ce qui concerne les médecins, effectivement il y a un pb puisque nous en manquons ( de chez nous ) et nous récupérons des étrangers qui seraient plus utiles chez eux ( surtout pour les pays
africains ), et ce qui est paradoxale c'est qu'il existe des organismes comme "médecins du monde" ou "médecins sans frontières" qui vont dans ces pays dont nous héritons des praticiens. Curieux
non !?


Maintenant, il faut dire que ce qui joue en leur faveur c'est que lorsque un médecin étranger reprend le cabinet d'un retraité dans une petite localité, personne ne trouve à redire, bien au
contraire. Les commentaires sont même positifs. Ben oui ! Car, pour certains, ils ne sont pas moins bons que les notres, mais surtout ils ont l'avantage d'être là.


 


 

lombard 29/07/2014 11:22


bonjour 


pourtant mr polux ,le numerus closus enpechant nos enfants a la formation de medecin est toujours en application et nous peuple européen ,devons accepter d'etre soigné par des medecins immigré
qui par ce numerus justifie leur présence !!et la on ne parle plus de compétence !!nivellement par le bas avec un clivage sociale a venir ,medecine pour les riche et pour les pauvre !!!!par ce
biais on justifie egalement l'imigration de masse qui va bientot affluer car en septembre le nouveau protocole de l'absence de controle immigrationnel va débuter merci et bravo a l UMPS POUR LA
DERNIERE ETAPE !!DESTRUCTION DE LA NATION......

Polux 27/07/2014 16:58


Bonjour !


Dans les mesures prévues il y a, me semble-t-il, une espèce d'immigration choisie puisque des immigrants d'un certain niveau et de certaines professions pourront, à leur demnde, avoir la
nationalité française plus rapidement.


Les gouvernements de droite précédent qui avaient émis cette idée avient vu une levée de boucliers s'élever devant eux de la part de la gauche !


Pour moi l'immigration choisie n'est pas une bonne solution, dans le sens ou, ces " cerveaux " ne serviront à rien dans leurs pays d'origine déjà pauvres et intellectuellemnt bas, qui seront de
plus en plus des proies faciles pour l'intégrisme.


 

LOMBARD 26/07/2014 15:32


bonjour 


Vous etes trop gentil!! lorsqu ils se promenent en djelaba et voile ,c'est une statégie de conquete ,ILS VOUS IMPOSENT LEURS TENUE DE COMBAT AINSI QUE LEURS MOSQUEE DES CASERNES!!


pour info sachez que meme dans les petites villes ,ces militants religieux vont chez les anciens d'afrique du nord, retraités maintenant venus seuls et respectueux de nos loi les harceler afin qu
ils "s'habillent "et aillent a la mosquée.......

aupied 26/07/2014 13:52


Il reste quand même des Français , mais ils non pas le courage de leurs opinions , quand aux étrangers , le gouvernement a tort de croires , a leurs intégrations , vous n'avez quà voir comment
ils déambules dans Paris ( avec leurs robes pour les " hommes") ils seraient bien mieux dans leurs bleds  c'est la leurs place , vous en déplaisent messieurs hollande et votre clique , si
vous voulez les étrangers ( je l'ai déjà dis ) inviter les chez vous , a vos frais évidemment , et vous verrez comment ils se comporterons chez des gens CIVILISES , surtout que la majorités qui
viens en FRANCE ne parlent ni ne lisent le Francais , alors honnêtement que cherchez vous avec ces gens là ?? bien sur ils ne sont pas tous a mettres dans le même panier , mais il n'y en a pas
beaucoup 

lombard 26/07/2014 11:37


bonjour 


et français ??!! en reste t il seulement !! vous laissez aussi faire cela .....


il ne vous reste plus qu'a apprendre une langue africaine ou l'arabe pour


l'integration ,avec en final lecture du coran pour vos cinq prieres.......