Egypte : Un combattant de la démocratie face à la violence des Frères Musulmans. Par VV&D

Publié le 14 Décembre 2012

Valeurs Vérité et Démocratie

Nous parlons souvent de la situation en France, des menaces que nous font courrir les organisations musulmanes propagatrices de charia. Nous tentons en effet de montrer du doigt les dangers émergeants, ceux qui dans un futur pas forcément très lointain vont devenir les problématiques qui feront dire à tous :

"Mais comment en est-on arrivé là ?"

Mais aujourd'hui nous voudrions vous présenter un regard venu d'ailleurs. D'un pays qui est aujourd'hui au coeur de l'actualité pour les exactes raisons qui nous font tirer le signal d'alarme ici même, et ce pays est l'Egypte.

Le pays de la subversion triomphante

L'Egypte est un pays qui est l'exemple même d'une subversion réussie par les activistes de la charia. Les Frères Musulmans, puisque ce sont eux les acteurs principaux de cette subversion, ont réussi là bas à s'emparer du pouvoir grâce à un lent mais opiniâtre travail d'infiltration de la société égyptienne. Travail de prise de contrôle sociétale, de clientélisme social, politique et religieux, de dissimulation et de mensonge, d'intimidation et de violence mais surtout de prosélytisme et d'endoctrinement.

L'exemple égyptien est l'illustration parfaite de ce qui arrive à une société qui se montre incapable d'enrayer les activités subversives d'organisations qui ne sont guère, quelques soient leurs étiquette auto-proclamées, que des activistes politiques fondamentalement hostiles à la Démocratie.

Mohamed Shaeen

Le regard d'aujourd'hui est celui de Mohamed Shaheen, président du Parti de la Vie des Egyptiens qui compte aujourd'hui environ 100 000 membres. M. Shaheen est un démocrate, de confession musulmane, qui affiche clairement ses positions anti-Frères Musulmans, anti-Salafistes et anti-charia.

M. Shaheen s'est vu refuser par la commission électorale aux mains de l'armée et des Frères Musulmans la possibilité de participer aux dernières élections présidentielles au prétexte qu'il lui manquait quelques jours pour avoir quarante ans.

Mais il continue le combat pour la Démoctatie et a la ferme intention de se présenter aux prochaines élections contre l'actuel président Morsi.

Si tant est que des élections libres existent encore dans l'Egypte des années qui viennent...

Interview du président du Parti de la Vie des Egyptiens 

    

 

Il est utile de préciser que l'influence des Frères Musulmans est présente en France au travers d'organisations comme l'UOIF. L'UOIF est un interlocuteur tout à fait reconnu sur la scène politique et sociale française et est un acteur très actif dans de nombreux projets "éducatifs et culturels" bénéficiant d'autorisations et parfois même de subventions venant de tous les bords politiques.

Regardez autour de vous et souvenez-vous de ce qui se passe aujourd'hui même. Vous pourrez ainsi répondre dans quelques années à ceux qui poseront la question "Mais comment en est-on arrivé là?"

M. Shaheen est aujourdhui' hui à l'hopital suite à une agression des Frères Musulmans.

Les défenseurs de la Démocratie se battent avec courage mais dans une indifférence totale du monde occidental qui, pendant ce temps là, continue à financer un gouvernement qui torture, assassine et marche d'un pas résolu vers l'instauration d'un régime dictatorial obéissant à la charia.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

DURADUPIF 14/12/2012 15:40


Ils agissent chez eux avec des opposants. Il va falloir agir chez nous vite contre eux et leurs chauds partisans.

Dorothee13 14/12/2012 10:53


Je doute que l'Egypte s'en sorte, ou alors avec beaucoup de conflit :



Morsi fait intervenir 3000 djihadistes étrangers pour mater l'opposition