Religion: le Coran brûlé en place publique. La réponse du berger à la bergère?

Publié le 9 Septembre 2010

            Vous vous souvenez des caricatures de Mahomet qui défrayèrent la chronique mondiale et justifièrent les assassinats de chrétiens, de juifs et autorisèrent les malades de dieu à orginer le pillage d'églises et de temples. De Floride vient la réponse du berger à la bergère.

             Un Pasteur souhaite brûler des exemplaires du Coran. Bien entendu, je commence à entendre de ci, de là, les bonnes âmes se poser des questions sur ces extrémistes chrétiens qui, oh sacrilège, organisent des feux de Coran histoire d'envoyer au diable tous les versets coraniques à moins que ce ne soit pour les purifier comme le faisaient autrefois les anciens fanatiques chrétiens sur des bûchers.

              J'ignore si il y a un dieu ou un diable mais je sais une chose, c'est que nos bien-pensants de France ne se sont pas alarmés autant dès qu'il s'est agit de venir au secours de Redeker, Ayan Hirsi Ali et de tant d'autres y compris l'auteur des caricatures.

             De même, les églises brûlées et les chrétiens et juifs assassinés n'ont pas réveillé le reste de conscience journalistique de nos médias en passe d'être entièrement dhimmisé.

             Il m'a suffit d'entendre ce matin Jean Jacques Bourdin qui, dans un lapsus révélateur de sa gène parlait de "punition" rectifié dans la foulée "en notoirement la lapidation "de Sakineh en Iran peu de temps avant de recevoir le recteur de la mosquée de Paris Boubakeur à RMC. Un recteur qui, je dois le dire, s'est prononcé contre la lapidation en y voyant surtout qu'un problème d'interprétation de textes par les Mollahs alors qu'en Arabie Saoudite, chez les sunnites, c'est la même application. Mais l'un est sunnite et les autres sont chiïtes. Leur détestation réciproque est plus forte que leur religion et pourtant, ils appliquent tous deux la charia cette loi coranique venu d'un autre âge. Et puis surtout, nous commencons à comprendre ce qu'est la taqiya la dissimulation (*).

               Tous les livres sont sacrés pour moi. Je n'aime pas les autodafés mais si c'était Mein Kamf, que dirait nos bonnes âmes aujourd'hui?

               Tous les livres qui amènent à la libération de l'homme, tous les livres qui apportent la critique et entrainent l'émancipation sont sacrés. Même et surtout ceux de Voltaire qui sont actuellemnt revisités pour expurger des passages qui déplaisent aux mahométans.

              Alors le Coran sera-t'il brûlé le 11 septembre en Floride? Je ne sais pas si cela se fera !

              Je sais seulement qu'un 11 septembre 2001, les Tours Towers et 3000 personnes innocentes ont brûlé au nom du Coran.

              Je sais qu'au nom du Coran, on souhaite édifier une mosquée de 13 étages à deux pas du lieu de ce drame du 11 septembre 2001. Et l'on voudrait que rien ne se passe?

              Tous les chrétiens ne sont pas de gentils européens voire des veaux français qui machouillent chaque jour leur petit discours bisounours sur la fraternité et l'amitié entre les peuples pendant qu'on les égorge à petit feux.


          Oui mais, en Floride,  ce sont des évangélistes, des protestants nous disent les pontes catholiques. C'est vrai, c'est les mêmes qui en Algérie et en Afrique convertissent des musulmans. Des femmes et des hommes qui se retrouvent "libérés" disent-ils. Pendant ce temps, nos prêtres cathos s'interrogent sur les Roms et font des rapprochements plus que douteux avec la Shoa !

              Il y a des chrétiens qui n'ont pas oublié qu'ils avaient un rôle premier : celui d'apporter la bonne parole ! Les évangélistes me paraissent bien plus sympathiques que les pontes de  l'Eglise catholique en ce moment.

 

              Alors quoi, forcément il y aura des réactions, forcèment il y a des gens, pas tous chrétiens d'ailleurs, qui ne supportent plus ce discours lénifiant de cette gauche et de cette droite molle devenues adeptes des bobos bien-pensants. Forcèment certains vont "péter" les plombs! En Amérique et ailleurs! Mais posons-nous la question : A qui la faute ? Surement pas aux chrétiens et aux juifs assassinés ni du fait que des églises et temples sont détruits en ce moment par des musulmans "en colère". Ben voyons... Esprit de Munich tu es bien encore là.

Gérard Brazon

 

                 *  Sous sa forme la plus connue, la taqiya est une pratique qui consiste à dissimuler son appartenance à un groupe religieux et à pratiquer en secret sa religion dans le but spécifique d'échapper à des persécutions. La dissimulation peut être passive (en se cachant), ou aller jusqu'au stade actif (allant jusqu'à feindre les us et coutumes religieuses des adversaires) car le Coran signale que ceux qui auront été contraints à l'apostasie seront pardonnés:

« Celui qui renie Dieu après avoir cru, —non pas celui qui subit une contrainte et dont le cœur reste paisible dans la foi— celui qui, délibérément, ouvre son cœur à l'incrédulité : la colère de Dieu est sur lui et un terrible châtiment l'atteindra. »

— Coran XVI:106, Les Abeilles

 

Indonésie : Manifestations contre le projet d'une église de Floride de brûler le coran

Je n'ai aucune sympathie pour l'église de Floride qui organise une journée "brûler le coran", ni pour son pasteur qui semble plutôt crackpot. Mais je n'ai pas plus de sympathie pour les radicaux indonésiens, qui, selon le rapport résumé ici, "ont eu recours à la violence et à l’intimidation pour faire fermer de force au moins neuf églises et 12 mosquées Ahmadiyya", dans l'indifférence de la communauté internationale. 

Voilà que les radicaux goûtent à leur propre médecine.

Indo-rally-550x345

___________________________

Des milliers de musulmans indonésiens manifestent devant l'ambassade américaine à Jakarta pour dénoncer le projet d'une église de Floride de brûler des exemplaires du coran le 11 septembre.

Le Dove World Outreach Center à Gainesville, en Floride, a annoncé qu’il allait brûler le livre saint islamique le jour du 9e anniversaire des attentats terroristes. Les autorités locales ont refusé d'accorder à l’église le permis demandé pour faire un feu de joie sur son terrain. Mais l’église, qui a fait les manchettes l'an dernier en distribuant des T-shirts portant l’inscription : «l'islam est diabolique», a l’intention d’aller de l’avant avec son projet.

Quelque 3.000 membres d'un groupe islamique radical ont marché samedi jusqu’à l'ambassade américaine au centre-ville de Jakarta en brandissant des banderoles et des affiches condamnant le projet. Le groupe a organisé des rassemblements similaires dans cinq autres villes à travers l'Indonésie, le plus grand pays musulman du monde

Source : Indonesian Muslims Protest Plans to Burn Quran, WSJ, 4 septembre 2010

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DD 18/09/2010 08:36


Qu'est ce que quelques livres brûlés (même si cela ne peut qu’aggraver les choses) par rapport aux milliers victimes innocentes tué par les musulmans fondamentalistes qui appliquent à la lettres
certaines sourates haineuses et racistes du coran écrit par un prophète guerrier sanguinaire pédophile ! (rappelons en effet que Mahomet s’est en effet marié avec l’une de ses femmes qui avait 7
ans...). Drôle de mentor…. « Pas bien ».


Francorital 10/09/2010 22:43



Nous devons cesser de nous "voiler" la face. Depuis des années, l'islam a bel et bien déclaré la guerre à l'occident. Bien sûr, il ne s'agit pas d'une déclaration de guerre officielle. L'islam
favorise la guerre sournoise, celle des lâches, celle des attentats et des assassinats.


Tôt ou tard nous devrons nous battre contre ces barbares venus d'un autre âge. Alors si ce pasteur américain pouvait provoquer l'étincelle qui contraindrait enfin les occidentaux à réagir face à
l'agression islamiste, qu'il n'hésite plus à brûler ce livre.



Johanny 10/09/2010 15:34



Hélas, Gérard, depuis le 11/09/2001 j'ai remarqué une recrudescence de violence verbale, en France même, de la part de tout un monde arabo-musulman issu de l'immigration, à l'encontre de ceux
qu'ils appellent volontiers les "souchiens" (ce terme m'indiffère personnellement), de fut comme un déclenchement d'une offensive généralisée de tous les "paumés" auxquels une gauche plutôt
gauche d'ailleurs, a fini par faire croire que nous leur devions tout.


 


A titre personnel, je n'ai pas fait de recherche, mais je crois savoir que mes très proches ancêtres étaient d'horizons différents, pays d'Oc, Lyonnais, branches du nord et flamande, d'un autre
côté plutôt Alsacienne et nordique, bref on s'y perd rapidement... Et c'est le cas d'une immense majorité de français "dits" de souche, ce qui me prête à sourire chaque fois que j'entends cette
expression .


 


Quant à l'islam, il existe tellement de courants différents qui partagent un même coran en définissant à l'infini quelles sont les sourates fortes et les sourates faibles, qu'ils ne s'y
retrouvent même pas eux-même sans l'imam du coin, coran qui fut réécrit cent ans après la mort du "prophète" par décision d'un calife qui fit aussitôt brûler toutes les précédentes "éditions" ...


 


http://coranix.org/sommaire.htm


 


Je crois que les rivalités politiciennes et médiatiques n'ont rien arrangé depuis ....


 


Bien cordialement 



Johanny 10/09/2010 08:28



Bonjour Gérard,


 


Je suis tout à fait de votre avis, j'allais ajouter "une fois de plus".


 


Que ce pasteur fasse son geste symbolique pour le 11 septembre s'est rien à comparer des spectacles d'hystérie collective dans les pays arabes au lendemain du 11 septembre 2001.



Gérard Brazon 10/09/2010 15:04



J'aurai toujours le souvenir des you you et des cris de joie dans les citées de France rapidement censurés par la suite et les cris de victoire partout
dans le monde musulman.


Mais il paraît qu'il ne faut pas discriminer ni stigmatiser les musulmans en rappelant ces vérités.


J’attends toujours les prises de paroles et les manifestations des musulmans pour soutenir les chrétiens d'Orient qui se font massacrer en Irak, en Iran et
ailleurs.