Religion: Les Chrétiens sont persécutés et personne ne dit rien en France et en Europe.

Publié le 11 Octobre 2009

Dans un précédent billet, je soulignais le courage des Kabyles dans leur volonté de vivre leur foi ancienne, de part l’Histoire des peuples berbères d’avant la colonisation arabe, et ce renouveau de la foi chrétienne d’aujourd’hui! En effet, beaucoup d’entre eux se convertissent au Christianisme revenant donc de ce fait aux origines de leurs croyances.

Ce convertir n’est pas aussi anodin qu’ile le serait en France. Dans notre pays laïc, changer de religion n’intéresse pas les autorités politiques. Par contre, pour d’autres, il est l’objet de poursuites judiciaires au mieux, d’emprisonnement voire d’atteinte physique au nom de la religion dominante. Sur ce sujet, dans une émission, Tariq Ramadan admettait le droit à toute personne d’épouser la religion de son choix. Est-il sincère ? Pour ma part je reste sceptique.

La situation des apostats ne s’arrange pas dans les pays musulmans. En France, des bonnes âmes nous expliquent, à longueur de colonnes dans les journaux, combien l’Islam est une religion de paix et d’amour. Mais il ne s’agit pas de la religion ! Mais bien des interprétations religieuses. Je connais un certain nombre de Musulmans qui pratiquent et ne sont pas des extrémistes loin de là! Ils sont parfaitement à l’aise et souhaitent vivre en paix. Mais toujours, ils  font la grimace devant l’apostasie !

Ce choix de la religion est quelque chose qui n’a pas encore pénétré les esprits de la majorité des musulmans de France et encore moins d'ailleurs. Cela reste un tabou !
Alors qu’en Kabylie c’est une certitude ! La foi chrétienne et particulièrement protestante gagne du terrain. Cette religion autorise la liberté de choix, elle permet le pardon, ouvre à l'espérance disent-ils! Ces conversions ne sont pas comprise par le pouvoir qui a souvent la main lourde. Ailleurs, c’est la peine de mort !

En France, nos associations ne réagissent pas ! Là aussi c’est un tabou.

La défense des droits de l’Homme oui mais la liberté de culte et du religieux c’est plus délicat disent-ils !

Déjà que beaucoup d’entres-elles, ont des défenses des droits de l’homme  a géométrie variable en fonction de la couleur, de la religion, du sexe et des origines alors, la religion ! C’est trop compliqué.

La France en fait trop, pas assez, devons-nous culpabiliser en permanence alors que nous offrons les meilleures garanties de paix intercultuels ? Pour ma part, je suis pour la liberté de culte, de tous les cultes.

C'est une réponse préventive que je fais à ceux qui parlent d'islamophobie dès lors que l'on critique ou mets en exergue des faits religieux.
J'en connais même un qui ne pourrait certainement pas se vanter de ses préférences sexuelles sans risquer de pendre au bout d'une grue!
Il n'y a pas si loin entre la posture et l'imposture.
Gérard Brazon 


Pour mieux vous éclairer, voici un extrait d’un billet parut sur Post.fr avec le lien.  

 

Les chrétiens d'origine musulmane sont de plus en plus pourchassés dans les pays islamiques. C'est ce que montre, l'indice de persécution 2009 une liste des 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés en raison de leur foi. Ce document, essentiel pour suivre l'évolution de la persécution des chrétiens dans le monde, est publié tous les ans par la mission Portes Ouvertes.

 

Pour Michel Varton, directeur de Portes Ouvertes France, « Nous chrétiens, savons que ce qui se passe dans le monde réel résulte de ce qui se passe dans le monde spirituel. Alors persévérons dans la prière. Je suis persuadé que si de nombreux habitants des pays islamiques se tournent vers Christ, c'est parce que beaucoup ont prié, notamment lors de notre grande campagne de prière dans les années 90 ».

Cette année, l'évolution de la persécution des chrétiens dans le monde se caractérise par trois grandes tendances :

1) Une augmentation de la pression mise sur les chrétiens d'origine musulmane contraints de se cacher pour survivre

En Iran (3e position dans la liste) l'année 2008 a été une des pires que les chrétiens aient connue depuis la révolution islamique de 1979. Le Régime a intensifié sa politique de destruction d'églises de maison en emprisonnant des dizaines de chrétiens dans le but de les faire renoncer à leur foi. La plupart sont relâchés au bout de plusieurs jours ou de plusieurs semaines, avec de fortes amendes et après avoir subi des mauvais traitements. *Les églises de maison sont des églises ou communautés officieuses qui se réunissent dans des appartements ou des maisons à l'insu des autorités.

L'Afghanistan est devenu le 4e pays où les chrétiens sont le plus persécutés dans le monde (l'année dernière le pays était en position 7). En 2008, les talibans ont accentué leur pression sur la société. Quand ils trouvent un chrétien d'origine musulmane, celui-ci sera tué sans ménagement si sa famille n'intervient pas.

Parmi les 7 premiers pays où les chrétiens sont le plus persécutés, on trouve 6 pays musulmans : Arabie Saoudite, Iran, Afghanistan, Somalie, Maldives et Yémen. Dans ces Etats, il est interdit pour un musulman de quitter l'islam. Ceux qui le font s'exposent au rejet familial et sont frappés d'ostracisme. Ils risquent aussi la prison, et même la mort s'ils ne reviennent pas à l'islam.

Lire la suite sur Post.fr

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article