Religions: On parle de la Mosquée de Puteaux dans la blogosphère!

Publié le 3 Décembre 2009

Un billet de l'observatoire de l'islamisation parue en Juillet 2009 au sujet de la construction de la Mosquée à Puteaux. (Précisons qu'il n' y a pas de minaret prévu) Je vous laisse lire ce billet et en tirer les conclusions que vous voulez. Pour ma part, je me suis déjà exprimé sur ce sujet !
 
(...) La mosquée (de Puteaux) comportera comme d'habitude des salles de classes, une médiathèque, ainsi qu'une salle des professeurs...qu'en pense le ministère de l'Education nationale ? L'enseignement sunnite dispensé lorgnerait vers le wahhabisme séoudien et l'intransigeance de l'université d'Al-Azhar, étant donné les fonctions
des "Savants" invités à donner des conférences Le Cheikh Saad Elbrik de la chaîne islamiste séoudienne IQRA (Récites en français), ou encore le Cheikh Khaled Al-Joundi (invité en janvier 2008) docteur égyptien de l'université d'Al-Azhar dont nous avions analysé l'enseignement radical, également intervenant sur la même télévision wahhabitte.

Un article de l' institut de recherche MEMRI nous renseigne sur l'orientation de la chaîne IQRA :

" Le penseur libéral égyptien Khaled Mountasser estime que la chaîne Iqraa devrait désormais se faire appeler « Ikrah » (même prononciation, orthographe différente en arabe), qui signifie « haine ». Selon lui, on apprend à la regarder que l’extrémisme dans le monde arabe ne naît pas du néant, mais est encouragé par les institutions et les chaînes qui incitent les enfants et les jeunes gens à la haine d’autrui. Ainsi, une fois qu’ils auront atteint l’âge adulte, ces enfants penseront que tous ceux qui n’appartiennent pas à leur proche entourage ou à leur religion sont des mécréants qu’il faut tuer, commente Mountasser.  

  Mountassar se dit surpris qu’au lieu de demander à la toute petite fille: « quelle sorte de Pampers tu portes ? » ou « as-tu été vaccinée ? », on s’enquiert de son opinion des Juifs. Pour Mountassar, « sa famille, son école et la société qui diffuse des interviews empoisonnées de ce type » sont responsables du « mal que l’on a causé à cette fillette et à des millions d’autres enfants transformés en bombes humaines [potentielles] (…) »: http://www.elaph.com/ElaphWeb/ElaphWriter/2005/12/110548.


Dans le deuxième article, de la plume du penseur libéral Sami Al-Behiri, figure le lien vers le clip diffusé sur
www.memritv.org. Ce dernier se déclare également choqué par l’interview qui montre comment « à une époque où les peuples s’efforcent de coexister [pacifiquement], nous essayons de planter dans nos enfants encore en âge de téter [les graines de] la haine et du meurtre »: http://www.elaph.com/ElaphWeb/ElaphWriter/2005/12/110428.... 

Voir une sélection d'émissions de la chaîne IQRA -référence pour la mosquée de Puteaux- appelant au djihad anti-occidental et à la haine du Juif.


LIRE L'ARTICLE COMPLET
SUR OBSERVATOIRE de L'ISLAMISATION

 


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

bruno Sacco 04/12/2009 01:37



En France il n'y a pas de minarets, il n'y en aura jamais...


Avez vous vu sur un tableau du louvres un Minaret ?


Avez vous entendu dans une chanson de Michel Sardou parler de Minaret ?


Non, ça n'appartient pas a la culture Française alors arretez...


La france c'est les clochers pas les minarets...


 



Gérard Brazon 04/12/2009 10:14


A tous mes lecteurs.
Je ne suis pas du Front National, vous le savez même si certains se l'imagine dès lors que l'on parle de la France, de son identité, de sa gloire passée, de son histoire qu'il faut accepter de
regarder comme celle de la Grèce, de Rome et de bien d'autres empires qui faisaient la fierté des citoyens de cette époque!
Je ne suis pas Front National car je suis bien persuadé que le Front national n'a pas les solutions dans cette époque où toutes choses sont imbriquées: économie, arts, intérêts, etc. Pour
autant, même si la France, mon pays, ma patrie ou sont morts tant d'hommes pour la liberté a, pour moi, le droit d'être ce qu'elle est, d'avoir ses racines, son histoire sans avoir à se
mortifier, à se repentir! Elle a le droit d'être choquée de voir des français récents insulter d'autres français plus anciens si ce n'est de souche en se pavanant avec un drapeau étranger! Elle a
le droit d'être choquée lorsque l'on refuse en tant que français récents de chanter son hymne national! Elle a le droit d'être choquée lorsqu'on refuse de porter son drapeau comme certains employés
de services publiques  de transport. Elle a le droit de préserver son paysage de type "l'angélus de Millet". Elle a le droit d'être choquée qu'on lui dénie de parler de son identité nationale
lorsque dans le même temps l'on vante le nationalisme des anciennes colonie comme facteurs de progrès! Bref, je comprends le malaise qu'il y a dans cette France à qui l'on voudrait décapiter les
clochers en réponse au fait qu'elle refuse les minarets!
Encore une fois, je demande la réciprocité, le même engagement de part et d'autres! Si une Mosquée se construit à Rome plus importante que la Basilique Saint Pierre de Rome pourquoi refuse t'on la
construction d'une modeste église sur le territoire saoudien voire une Cathédrale à la Mecque? Pourquoi est-il interdit de pratiquer dans bons nombres de pays pratiquant l'Islam? Pourquoi les
chrétiens d'Orient sont-ils obligés de fuir leurs pays ou les chrétiens étaient majoritaires autrefois? Pourquoi condamne t'on des convertis chrétiens à la prison comme en Egypte ou en
Algérie? Pourquoi l'apostasie est-elle passible de mort dans d'autres pays musulmans! Avons-nous à rougir en permanence de nos libertés?
Il faudra que ces faits ne soient pas éternellement occultés sous prétexte que nous sommes la "terre d'asile", le "pays d'acceuil" de la misère du monde. Il faudra bien que l'on se pose la question
suivante: les français ont-ils encore le droit de s'exprimer? D'exprimer le malaise qui les habite? De s'exprimer sans que l'on cherche à les faire passer pour des abrutis, des demeurés
attardés!
Je suis pour une votation sur des sujets aussi important que l'identité nationale! Sinon je crains fort  qu'a force de mettre la tête dans le sable, le pire puisse arriver!
Rivarol disait qu'il fallait faire attention à ne pas remuer le fond d'une Nation! C'était un philosophe du 17 éme siècle et non un nazi du 20 éme comme l'on a tendance à le faire croire à
gauche!
Bien à vous tous pour vos commentaires qui enrichissent ce blog, cet espace de liberté!
Gérard Brazon


zebuloneuf 03/12/2009 17:48



Si ce qui compte vraiment pour un pieux musulman n’est uniquement
que sa piété, sa relation directe avec Allah, personne en France ne
l’empêche  de prier chez lui et alors nul besoin d’une mosquée.


Les musulmans sunnites archi-majoritaires en France n’ont pas
d’organisation hiérarchique comme les catholiques, pas de clergé
en tant qu’intermédiaires entre les croyants et leur dieu
(pas de prêtres, abbés, évêques et pape). Les imams autoproclamés
ou cooptés par les croyants n’ont aucune mission sacerdotale
comparable à celle d’un prêtre. Par conséquent une mosquée ne
ressemble en rien à une église et n’est pas cultuellement essentielle
en islam mais plutôt politiquement essentielle pour l’islam ce qui
 est bien sûr caché. Raison de plus de refuser cette nouvelle mosquée.
NON la mosquée n'est pas l'église ou la synagogue des musulmans.
Voici ce qu'en dit le musulman "modéré" turc Erdogan premier
ministre turc actuel:
"les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques,
les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats" pas très
 cultuelle cette déclaration, d'ailleurs wikipedia est d'accord avec nous 
sa définition de la mosquée signalant bien le rôle
politique qu'elle joue.
NON toutes les croyances n'ont pas à être respectées sinon ceux qui croient en la race aryenne devrait l'être.
NON toutes les religions ne se valent pas. La terre est à feu et à sang et ce n'est pas à cause des Hindous , des chrétiens, des zoroastriens ou des juifs.
Bien évidemment il existe beaucoup de braves gens de culture musulmane mais les cotoyer et les apprécier  ne doit en aucune façon nous dispenser d'aller lire les horreurs contenues dans
leurs textes sacrés surtout celles nous concernant nous les kouffars. Alors nous signalons à Madame la maire de Puteaux qu'un mot de la langue
française est tout désigné pour répondre aux musulmans: NON,
pas besoin de mosquée vous pouvez très bien prier chez vous.
Il faut appliquer le principe de précaution, donc, NON AUX MOSQUEES c'est trop risqué car l'islam est suprémaciste et ne s'en cache pas.



Florent 03/12/2009 17:06



Peu importe la question du minaret.

La pratique montre qu'en Europe, par respect pour le pays d'accueil, le minaret, quand il existe, ne sert pas à l'appel de la prière. Et j'espère que les musulmans ne le regrettent pas,
cela ne change rien à sa pratique de la religion et c'est une marque de respect certainement très appréciée par les plus sceptiques.

D'une manière générale, tous les signes ostentatoires (et plus ils le sont plus c'est vrai) peuvent se révéler gênant. Et ça n'a rien de bon. Ce qui fait l'acceptation d'une religion par les
autres, c'est un savant mélange entre discrétion et ouverture aux autres.

Et l'acceptabilité d'une religion ça paraît quand même bien préférable pour tout le monde... pour plus de convivialité entre nous tous. Je préfèrerais que ce soit cette voie que l'on
choisisse plutôt que l'autre qui consiste à dire "je fais ce que je veux et tant pis (ou tant mieux) si ça choque".

Quand je lis qu'une médiathèque est prévue dans la consturction de la mosquée de Puteaux, je dis très bien. Quand je lis qu'on y fera des cours de religion je dis pourquoi pas, mais quand on me
dit qu'il y a un risque que ces cours viennent à remplacer les cours offerts par la République, là j'ai des craintes et je ne pense pas être le seul...

Quand on évoque la possibilité que ces cours ne soient ouverts qu'aux musulmans et dispensent une éducation rigorsite... là, j'espère vraiment que c'est faux. Ca me ressemble pas mais j'en
viendrais presque à prier pour que ça soit faux.



Paul M-H 03/12/2009 16:38


Il était temps car la gène occasionnée par la prière dans la rue Saulnier, sincèrement ça bloque tout le quartier, aussi bien pour les habitants que pour les commerçants.. La question du moment est
donc : "avec ou sans minaret ?" Paul