REPENTANCE « ŒIL POUR ŒIL » - "TOUSSAINT ROUGE"

Publié le 5 Novembre 2011

"TOUSSAINT ROUGE" - 1er novembre 1954

NICE -  3  NOVEMBRE  2011 
 

Hier, les abords du Consulat d’Algérie ont été quelque peu égayés par la présence de nos amis niçois, en réponse à l’invitation faite par le consul de ce pays qui organisait « sa conférence » du 17 octobre dernier, pour rappeler aux Français, ce jour d'octobre 1961 et exiger reconnaissance de notre Etat.

La reconnaissance, toujours dans le même sens, ça commence à bien faire. Aussi, nos fidèles amis résistants ont eu grandement raison de rappeler, ce 3 novembre 2011, aux algériens les crimes commis, par eux, sur les Français et Harkis mais, pas pendant "un jour", non ! pendant plus de sept ans.

Ils n’étaient guère nombreux. Mais leurs mouvement et revendication valaient leur pesant d’or.

"Puisque les algériens réclament à cor et à cris « la repentance » de l’Etat français, nous demandons la repentance de l’Algérie pour ses crimes contre les Français européens et Harkis."

Bravo aux initiateurs de ce mouvement spontané. Souhaitons qu’il se renouvelle plus souvent et avec beaucoup plus de participants.

 

Compte-rendu de cette manifestation reçu  par courriel

Nous étions moins de 10 (j’espère que les absents n’ont pas eu peur des fellaghas ??) dans un quartier (bas FABRON) où flotte le drapeau FLN, et où nous n’avons croisé que quelques rares regards hostiles….

A 10 heures, à un jeune qui demandait l’emplacement du Consulat, j’ai indiqué : « tout droit, là où il y a le drapeau fellagha… ! »

Il n’a pas apprécié du tout, mais est resté courtois…

La seule pique que j’aie entendue de la part du conducteur d’une voiture, car nous bloquions la rue étroite, c’est : « salut les artistes ! »

Il faisait allusion, certainement,  à la belle banderole que notre ami a confectionnée…

Heureusement que Nice-Matin était là ! Philippe FIAMMETTI est toujours de parole lui, exemple à suivre….

Il a publié son article, malgré une actualité très chargée ; mais pour parler de la Toussaint Rouge, il ne fallait pas trop attendre.

Merci à ceux qui sont venus.

Petits Echo d'Oran

Article paru sur Nice-Matin du 4 novembre 2011

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Eric W 06/11/2011 11:40



Bonjour Gérard, ainsi qu'à tous et toutes,


Suivant le Droit des peuples à disposer
d'eux-mêmes, ils n'ont pas voulu d'une Algérie française. Ce Droit est valable pour les Français aussi.


Hé bien, nous ne voulons pas d'une France
algérienne.


Eric W.


 



Colbert 06/11/2011 09:56



Honneur à ces survivants!


Honte aux "jeunes" anesthésiés par les télé-réalités et autre poisons !



francis Claude 06/11/2011 05:44



bravo mille fois chers amis pieds-noir il vous reste votre dignité merci d'etre plus Français que les patos!!!mais si avec mes yeux deja vieux ne me trompent pas, je ne vois hélas pas sur la
photo du journal vos fils et petits fils!!!!