Représailles politiques de Delanoë contre la « manif pour tous »

Publié le 19 Janvier 2013

PARIS (NOVOpress) – Bertrand Delanoë exige 100 000 euros de dédommagements pour cause de pelouse piétinée au Champ-de-Mars, lors de la « manif pour tous » de dimanche dernier. Une somme que le maire de Paris entend réclamer avant la fin de la semaine au ministère de l’Intérieur, qui pourra ensuite se retourner contre les organisateurs. Vaste site parisien, le Champ-de-Mars permettait d’accueillir par vagues successives le million de manifestants qui ont défilé le 13 janvier contre l’adoption et le mariage homosexuels.

Une manifestation monstre, sans aucun débordement, à la différence des descentes de la gauche dans la rue ou des exactions de la racaille lors de la Fête de la Musique ou du rassemblement post-baccalauréat en 2008 au même endroit.  L’initiative du dirigeant socialiste prend donc des allures de représailles politiques contre ces opposants, alors que  le maire de Paris avait prêté le Champ-de-Mars et offert une subvention de 230 000 € pour un concert organisé par SOS Racisme, en juillet 2011… Une nouvelle décision qui creusera encore plus le fossé entre l’Etat socialiste et une majorité de Français, exaspérés par une politique qui met de l’huile sur le feu au lieu de rassembler.

Crédit photo : Christophe BECKER, via Flickr, (cc).

[cc] Novopress.info, 2013.[http://fr.novopress.info/]

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

H.R. 20/01/2013 10:58


IL n'y a qu'à demander à chaque participant d'envoyer un chèque de 10 centimes à la mairie de Paris, et Delanoé arrétera ces  conneries le temps qu'il les compte.Personnellement je n'était
pas à Paris pour cause professionnelle, mais je suis prêt à lui faire ce cadeau. En plus il pourra compter le nombre de participantd un par un.


 


 

Polux 20/01/2013 09:56


Et la gay-pride, combien çà coûte ???

aziliz 19/01/2013 20:59


Que ce Fot-en-cul retourne en Tunisie avec ses gandins".


Et que les 100 000 € il se les carre où je pense, Avec lui, tout doit passer à cet endroit là, sauf que là, ce sera du vent.


Enore un proctocéphale.


Je deviens une connophobe irritable.

Loly 19/01/2013 14:13


Chouette, on va pouvoir lui réclamer une partie de nos impots locaux! les rues de Paris n'ont jamais été aussi sales!!!