Retour sur Depardieu qui a quitté la France... Préface Gérard Brazon

Publié le 25 Février 2013

Gérard 52ans     J'ignore qui a écrit ce texte, mais il a mis en plein dans le mille! Rien à retirer, tout est dit!  

Voilà le début d'un texte qui circule sur le net. De transfert en transfert, il va d'un lecteur à un autre et dénote ô combien, le malaise grandissant de notre société est dû à l'inconscience de nos élites.

Comme tous les messages il y a à boire et à manger. Il est un état des lieux du malaise et non un état comptable. C'est ce qui rend ce genre de texte bien plus dangereux pour l'équilibre de notre société.

Le verbe est souvent le pouvoir! La désespérance peut transformer les mots en autant d'allumettes. La réponse n'est pas d'interdire les allumettes, elle est d'être attentif à ce que ces allumettes n'enflamment pas le tissu social de notre pays. Or, ceux qui ont en charge le politique ont perdu le sens de la réalité.

Désormais, nous nous approchons de plus en plus de cette citation apocryphe de Marie Antoinette, "Ils veulent du pain? Donnez-leur de la brioche!" ou cette autre, "C'est une émeute ? Non sire, une Révolution".

Comment ne pas être rendu furieux lorsque l'on annonce que les retraités vont devoir se passer d'une augmentation de leur retraite calculée sur l'inénarrable indice du coût de la vie qui est véritablement une vaste plaisanterie qui ne fait plus rire personne!

Pourquoi? Parce qu'ils gagnent plus que les actifs! La belle affaire. La solution serait d'augmenter les salaires! Que nenni, tout le monde au même niveau et ce sont les journalistes, ces nantis fiscaux qui sonnent l'hallali du retraité trop aisé!

Oui pour le coup, c'est minable. Car au fond qui aide aujourd'hui les enfants voire les petits enfants? Qui consomme tant bien que mal? Haro sur le vieux, la vieille! Vous gagnez trop vous dis-je... Vous vivez trop longtemps, vous nuisez aux caisses de retraites! On veut bien que vous touchiez un peu mais pas trop longtemps! A mort les vieillards... Vive le Soleil vert! Ah la belle époque. Au nom de la socia-lie.

Notre personnel politique ne comprend pas qu'il est en train de se transformer en aristocrate aux yeux des Français.

Personne ne souhaite revoir le temps des échafauds et des vengeances et autres abus de citoyens au nom du peuple!  Nous savons tous, pour ceux qui ont étudié les causes et les effets d'une révolution, que ce ne sont pas les plus riches, les plus nantis, les plus "responsables" qui paient la note finale.  Eux feront comme autrefois les immigrés de 1789 !

Il est temps que ces politiques de droite comme de gauche passent la main à d'autres,  avant que la situation leur échappe.

Gérard Brazon

****

Quand on vit de la naissance à la mort avec de l'argent public, comme MM. Hollande, Ayrault, Sapin et quelques milliers d'autres, qu'on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu'on bénéficie d'un système de retraite réservé à sa seule catégorie, d'un système de placement financier défiscalisé, et qu'on n'a jamais investi un euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires, on doit à minima avoir l'honnêteté de ne jamais prononcer le mot Egalité, ni d'exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu'on ne s'en impose à soi-même”    

38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent à nos frais, n’est-ce pas cela qui est vraiment minable? Demander aux contribuables de payer plus d’impôts pour financer 4 personnes au service de la concubine de Hollande, n’est-ce pas minable? Duflot et Filippetti qui bradent des Légions d’Honneur à tous leurs copains, n’est-ce pas minable? Un premier ministre qui veut un nouvel aéroport plus grand à sa gloire, alors que personne ne prend l’avion à Nantes grâce au TGV. Des ministres sans aucune exemplarité dont certains ont été condamnés ou devraient l’être... Un gouvernement incompétent et non coordonné qui gesticule au gré du vent, n’est-ce pas minable?

Insulter un homme qui a choisi de s’expatrier, alors que nous sommes censés être libres de nos mouvements dans ce pays, n’est-ce pas minable? Sachant que Depardieu a rapporté à la France des millions d’euros, directement et indirectement ! Combien coûtent ces donneurs de leçon du gouvernement et du PS, qui passent leur temps à nous culpabiliser mais ne veulent surtout pas réduire leur train de dépenses, alors qu’ils détruisent la France, ses emplois et ses valeurs?  N’est-ce pas minable?

Un 1er ministre qui sort de son devoir de réserve et sans aucune dignité, insulte un citoyen illustre, talentueux et créateur d’emplois, n’est-ce pas minable ?

Que veut dire l’expression "la citoyenneté française est un honneur" quand une personne veut acquérir la citoyenneté belge ? Que la citoyenneté belge est une honte?

A-t-on oublié les accords d’Helsinki qui permettent à toute personne de franchir les frontières ?

A-t-on oublié le principe européen du droit de s’installer là où l’on veut en Europe ?

A-t-on oublié l’existence de la citoyenneté européenne ? Le Gouvernement veut-il créer un incident diplomatique avec la Belgique ?

Comment la ministre de la culture (ou plutôt de l’inculture) ose-t-elle faire un procès d’antipatriotisme à Depardieu, elle a oublié semble-t-il que pendant la campagne, elle parlait de la France "rassie et moisie", déclarant en même temps son amour aux immigrés à qui elle attribuait la libération et la construction de la France ! C’est sûr que côté patriotisme, elle en connait un rayon!

Comment osent-ils parler de patriotisme alors qu’ils ne rêvent que de brader la nationalité française en la donnant contre un bulletin de vote? Ce "président" et ses "ministres" sont la honte de la France. Ce pays qu’ils sont en train de détruire est devenu la risée du monde entier.

Bravo Depardieu, d’avoir quitté la France et d’avoir créé un débat sur la fiscalité confiscatoire.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Polux 26/02/2013 19:08


Mme FILIPETTI n'aime que les émigrés qui entrent et pas ceux qui sortent...!!!

Lapinar 26/02/2013 09:26


Il est vrai que la plupart de nos élus, de gauche comme de droite se goinfrent allègrement du fruit du travail du secteur privé. Ceci ne veut pas dire que tous les fonctionnaires font partie de
cette caste, heureusement ils ont leur nécessité et l'administration française a de nombreuses fois été citée en exemple, mais c'était autrefois, particulièrement au temps du colonialisme
(monsieur Hollande et madame Taubira ! )


En ce qui concerne les membres du gouvernement actuel qui se gavent et qui gavent leur électorat en subventionnant toutes sortes d'associations qui ne leur servent que de creusets électoraux, je
dirai de façon grossière qu'à force de se faire bénéficier et de faire bénéficier de prébendes ces associaions, ils ne font pas du tout "bander" les français.


Donc, une fois encore : "COR AUX MONTS" !!!


 

LA GAULOSE 26/02/2013 08:32


L'e xpression : " se goinfrent à nos frais "  me plait beaucoup , tant elle est juste et honteuse , à l 'image de ce gouvernement.