Révélations de Ziad Takieddine : Sarkozy corrompu par le Qatar

Publié le 15 Avril 2013

Ziad Takieddine : « Sarkozy a été acheté de toutes pièces par le Qatar »

Ziad Takieddine

Mis en examen dans l’enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, Ziad Takieddine réitère ses accusations contre l’ex-président. 

Soupçonné d’avoir joué un rôle-clé dans l’affaire Karachi, le richissime homme d’affaires franco-libanais est mis en examen depuis 2011 pour complicité et recel d’abus de biens sociaux, faux témoignages et depuis 2012 pour blanchiment de fonds.

Des accusations farouchement réfutées par l’intéressé qui n’a de cesse de clamer son innocence et a juré de se venger. Ses cibles : Jacques Chirac et désormais Nicolas Sarkozy. Bien qu’il assure détenir les preuves de la culpabilité des anciens présidents dans plusieurs affaires de corruption, aucun document n’a, à ce jour, été dévoilé.

Quelques jours avant la perquisition menée à son domicile parisien, Ziad Takieddine s’était entretenu en exclusivité avec FRANCE 24. Il réitère ses accusations faites à plusieurs reprises, accusant le président sortant d’avoir perçu des financements occultes du Qatar et de la Libye dans le cadre de la libération des infirmières bulgares.

 

  • L’affaire des infirmières bulgares

Juillet 2007. Après d’ultimes négociations à couteaux tirés, cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien détenus par le régime libyen de Kadhafi sont libérés et ramenés à Sofia par Cécilia Sarkozy, l’épouse à l’époque du président fraîchement élu, et par Claude Guéant, secrétaire général de l’Élysée. Une libération acclamée qui a pourtant bien failli capoter, selon Takieddine.

  »À la dernière minute, avant la libération qui a eu lieu à 4h30 du matin, vers 23h30, je reçois un coup de fil de Claude Guéant. Il me dit : ‘On a un problème, ils demandent 135 millions de dollars de garantie par la France sur les contrats à venir avec les sociétés françaises […] Il n’est pas question qu’on accepte.’ Puisque Guéant et Sarkozy avaient des relations avec le Qatar, je me suis permis de dire : ‘Utilisez vos relations, appelez l’émir du Qatar.’ »

 

  • Les financements occultes du Qatar

Ziad Takieddine affirme que le Qatar, plutôt qu’une garantie de 135 millions de dollars, aurait proposé de donner 300 millions de dollars à la Libye.

FRANCE 24 : Vous affirmez que le Qatar, au lieu de payer la Libye, a envoyé cet argent à travers la Suisse, mais à qui ? Claude Guéant et Nicolas Sarkozy ?

Ziad Takieddine : « Oui totalement. […] Les 300 millions n’ont pas été envoyés. Mais ils ont été payés autrement, par Lugano (importante place financière suisse, ndlr) et autres à travers le Qatar pour finir dans les poches de Guéant et Sarkozy. »

FRANCE 24 : Avez-vous des preuves ?

Ziad Takieddine : « Oui, j’ai tout ce qu’il faut. Pas personnellement sur moi mais j’ai vu… Je peux vous dire que le Qatar va avoir beaucoup de peine à prouver que les 300 millions ont été payés à la Libye […] Je sais très bien où se trouve tout ça et je connais très bien quand et comment cela va sortir. »

Selon Takieddine, si le Qatar intervient dans cette affaire, s’il investit en France, au travers du Paris-Saint-Germain, des prises de participations dans des entreprises ou des biens immobiliers de luxe, c’est qu’il poursuit un double objectif : faire de bonnes affaires et au passage, gagner de l’influence politique.

« Ces investissements par les dirigeants du Qatar sont faits pour acheter, acheter les dirigeants français. Et ça commence avec Nicolas Sarkozy qu’ils ont acheté de toutes pièces. » affirme-t-il.

 

  • Le financement de la campagne de 2007 par Kadhafi

Autres propos : les accusations selon lesquelles le colonel Mouammar Kadhafi lui-même aurait financé la campagne de Sarkozy en 2007. Elles sont lancées d’abord par Saif al-Islam, le sulfureux fils de Kadhafi lors d’une interview choc en mars 2011, juste avant la guerre en Libye. Puis un an plus tard par le site d’investigation Mediapart. Takieddine avait, à l’époque, nié ce financement libyen sur FRANCE 24 avant de revenir, aujourd’hui, sur ses déclarations.

Ziad Takieddine : « Oui monsieur Sarkozy a été financé par la Libye […] mais sous formes différentes : des contrats non réalisés, des prestations pas faites, des paiements à X, Y ou Z. Aujourd’hui, quand je dis que les montants ont dépassé 400 millions de dollars… » (grand sourire)

Il affirme savoir où se trouvent les preuves de ce financement mais refuse d’en dire plus. Il a abordé le sujet une fois avec le juge Van Ruymbeke fin 2011 et Takieddine refuse dorénavant de répondre au magistrat qui l’a mis en examen.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Claude Germain V 16/04/2013 12:44


Tout le monde le sait , et tout le monde politicard verreux de l'extreme gauche a gauche et a droite ( vous remarquerez que pour le moment pas de FN ) , est complice puique ce gouape colerique
nous a vendu , nous peuple de FRANCE SOUCHIEN , nous a vendu comme la Gauche au Qatar , pour transformer notre France en FRANCARABIA-MIXITIVE-DIVERSITIVE-POSITIVISTE-C.P.Fiste ,
en pensant que des cohortes de moelles-epinieres adulent ce destructeur qui hait la FRANCE mais pas le fric .


Ce personnage n'est qu'une continuité de URBA , des indemnités de la guerre du Golf et bien d'autres scandales caches ...SI UN JOUR SARKOZY 1er ETAIT INCARCERE , 90% DE TOUTE LA CLASSE POLITIQUE
FRANCAISE , EN PARTANT DU PLUS SIMPLE CONSEILLER MUNICIPAL DE FRANCE JUSQU'AU PSEUDO 1er CITOYEN DU PAYS , NOUS VERRIONS DEFILER DANS TOUS LE PAYS 200 KILOMETRES DE GOUAPES ET AUTRES LES CHAINES
AUX PIEDS ...


LA POLITIQUE DOIT DEVENIR UN SACERDOCE QUASIMENT PAS REMUNERE . CE JOUR LA PEU DE MONDE VA SE BOUSCULER AU PORTILLON...

Jost 15/04/2013 12:59


et le pauvre peuple dans tout ça!


 je pense que les suisses à travers monsieur Oscar  freysinger nous a montré le chemin..