Richard Millet face à la meute des BoBos sourds et aveugles

Publié le 1 Septembre 2012

Eloge littéraire d’Anders Breivik : Faut-il bannir Richard Millet ?

L’écrivain Richard Millet publie Eloge littéraire d’Anders Breivikle tueur d’Utoya... et subit les foudres de l’intelligentsia, comme Robert Ménard avant lui, avec son petit opuscule Vive Le Pen. Dans les deux cas, personne ou presque n’a lu l’ouvrage, mais c’est le titre qui choque et vaut à l’écrivain un début de lynchage. On réclame son exclusion de la maison Gallimard.

 

Richard Millet est reconnu comme l’un des plus grands écrivains français actuels, il est éditeur de renom, et face à des journalistes de i>Télé (qui ne sont pas sans rappeler la parodie de Yann et Ophélie sur Télé Bien), le décalage est flagrant entre un penseur solitaire qui essaie de dire quelque chose de difficile, et deux inquisiteurs, qui ne cessent de rappeler leur grande bonté à lui DONNER LA PAROLE, et dont la fonction de pensée a été remplacée par celle de l’indignation. L’indignation permanente, ou le meilleur moyen jamais inventé pour conformer les esprits.

 

Richard Millet condamne évidemment la tuerie d’Oslo, qualifie Breivik de monstrueux et de peu intéressant, mais se dit fasciné par l’acte, maléfique et parfait, qu’il a exécuté, de la même manière qu’on pouvait trouver une beauté noire dans la destruction des Twin Towers le 11 septembre 2001. Ce qu’il a à dire est peut-être dérangeant, et alors ? Va-t-on demain ne laisser la parole qu’à Winnie l’ourson, Maya l’abeille, Dora l’exploratrice, Mimi Cracra, et, bien sûr, les Bisounours ? Millet s’étonne du changement de population dans le métro parisien... Faut-il le brûler vif pour cela ?

 

Dans la famille des Indignés permanents, je demande : Tahar Ben Jelloun, au micro de la merveilleusePascale Clark...

 

... et Laure Adler.

 

C’est ce qu’on appelle le totalitarisme des bons sentiments. Avec des bons sentiments, on ne pense pas, on acquiesce - à tout.

Gérard Belin // Agora Vox

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

mika 03/09/2012 19:25



Breivik : la faute à Marine Le Pen et à Charlie Hebdo ?


http://www.causeur.fr/breivik-la-faute-a-marine-le-pen-et-a-charlie-hebdo,17054

Aaron 03/09/2012 19:05


Je partage votre point de vue, Marco.


certes, il est écrit : "Tu ne tueras pas", mais je me permets un parrallèle entre les éliminations de tueurs "palestiniens" par l'Etat d'Israël et ce qu'à fait ce jeune homme, car pour lui ces
"militants" comme leurs prédecesseurs étatient et sont prêts à accueillir dans lur pays une idéologie totalitariste, négation même des droits humains dont la clique socialiste-en France et en
Europe- ne cesse de nous abreuver presque quotidiennement.


Il s'agit d'un geste de désespoir poussé à l'extrême, mais compréhensible.

marco 03/09/2012 14:31


Je ne critiquerai pas ici les écrits de Richard Millet,Breivik a tuer des gens dont il était persuadé qu'il n'était rien d'autre que des collabos(probablement)c'était peut-être sa façon de
défendre son pays contre l'envahisseur islamique et ses dhimmis.Il a été incompris,un patriote qui tue des collabos est un assassins,et des politiques qui favorisent l'envahisseur,c'est quoi?
?-Bien sûr qu'il y aura d'autres Breijik en France ,voir ailleurs en Europe,ce n'est sans doute pas la meilleure façon de chasser l'envahisseur,mais faut bien commencer quelques part.

mika 02/09/2012 11:08


http://www.actualitte.com/les-maisons/je-n-ai-pas-a-me-justifier-tant-la-critique-a-ete-stupide-et-infondee-millet-36401.htm

mika 01/09/2012 22:27



Richard MILLET - La dépossession


http://www.youtube.com/watch?v=y841x1LEEKM&feature=related