Israël menace de fragiliser le prestige de l’UE et le succès du Projet « Horizon 2020 ».

Publié le 21 Juillet 2013

Israël  fourbit ses armes. Face à l’arrogance, l’incohérence et l’incompétence criante de l’UE, la science, le savoir et la technologie sont des atouts majeurs pour Israël. Une question d’éthique se pose aussi : l’Europe revient à ses vieux démons antisémites et choisit le camp de la haine, de la dhimmitude et du déshonneur. 

Israël ne peut continuer à faire route avec un tel partenaire.

 En réponse à la directive européenne qui contrevient aux revendications légitimes et aux droits souverains d’Israël sur sa propre terre, le gouvernement a pris ses premières mesures de rétorsion. [EU directive that attacked Israel’s sovereign rights and claims over the land of Israel]

Selon un rapport de Ma’ariv, Israël a menacé de se retirer de l’important projet européen de science et technologie, le projet  « Horizon 2020 ».

Israël est le seul partenaire non-européen à part entière dans ce projet et est supposé y investir 600 millions d’Euros sur 7 ans.

Outre l’impact financier négatif que ce retrait générerait, c’est aussi un coup sérieux donné au prestige du programme et à ses chances de succès. Israël est un partenaire central des projets entrepris par Horizon 2020, et leurs réussites reposent en partie sur la qualité des ressources humaines et celle des chercheurs israéliens.

En promulguant sa directive anti-israélienne, l’UE a cru tenir Israël sous sa gâchette, mais les européens ont surestimé leur puissance, d’autant qu’Israël ne manque pas de moyens de rétorsion.[Israel clearly has plenty of powerful ammunition it can fire back in return].

Par: Jewish Press News Briefs - 18 juillet, 2013
Traduction Nancy Verdier 
© Copyright Europe Israël

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

FRANHENJAC 22/07/2013 01:05


Ce ne doit pas être seulement une menace...j´espère qu´Israel va tenir bon...Ce serait un vrai bras d´honneur pour cette Europe de merde !