Roubaix : une nouvelle mosquée pour 2014

Publié le 31 Janvier 2012

Roubaix une nouvelle mosquée pour 2014,  à la grande satisfaction de son maire René Vandierendonck qui prétend de cette manière respecter la "laïcité". 

Depuis quand être laïque signifie construire des mosquées ? De surcroît aux frais des contribuables ?  Comment peut-on admettre que le principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat soit à ce point bafoué ? Ne voient-ils pas, ces "élus",  que l'islam bien plus qu'une religion, est avant tout un système politico-juridique qui va enfermer notre pays dans une nouvelle loi, terrible, la Charia? Comment peut-on à ce point être sourd, aveugle, et traître à l'histoire de notre pays et au peuple français? 

Certes, Roubaix progressivement sera une ville musulmane, vue le poids démographique. La ville de Roubaix compte déjà six mosquées.

Ces élus pourront alors "aller se rhabiller" et céder leurs sièges à des élus musulmans français ou musulmans bi-nationaux.... 

Nancy Verdier

***********

source La Voix du Nord

Nouvelle mosquée Abou Bakr à Roubaix : première pierre et appel aux dons

 Les partenaires réunis lors de la pose de la première pierre.Les partenaires réunis lors de la pose de la première pierre.

|  CULTE |

La ville de Roubaix compte six mosquées, dont quatre sont actuellement ...

 

engagées dans des projets de relocalisation ou de rénovation plus ou moins avancés. La mosquée Abou Bakr est, en termes de fréquentation, la plus importante d'entre elles, capable de rassembler plusieurs milliers de fidèles lors des fêtes traditionnelles du culte musulman.

Un succès toutefois limité par des contingences matérielles : malgré de nombreux aménagements depuis son ouverture, en 1979, le site de l'actuelle mosquée n'est plus aux normes. La décision de construire un nouveau lieu de culte a été prise il y a plusieurs années, mais il a encore fallu du temps pour que l'association cultuelle et la mairie de Roubaix trouvent le terrain idoine.

Désormais, le projet existe, au coeur du quartier du Pile, adossé à la Condition publique. La future mosquée Abou Bakr s'inscrira dans un vaste complexe permettant d'accueillir jusqu'à 2 500 personnes et comprenant, outre les deux salles de prière, six salles de classe pour les quelque 600 personnes inscrites aux cours d'arabe et de religion, ainsi que des commerces et services dont la vocation sera d'assurer la viabilité financière de l'ensemble du projet.

Hier, lors de la pose de la première pierre de la future mosquée, l'ensemble des partenaires ont rappelé la qualité du dialogue entre la ville et les représentants des cultes. « La République ne subventionne aucun culte, ce qui ne veut pas dire qu'elle s'en désintéresse », a précisé René Vandierendonck, le maire. Les membres de l'association de la mosquée Abou Bakr ont, de leur côté, rappelé que c'est la générosité des fidèles et des partenaires qui permettra de mener à bien le projet. Une issue favorable espérée d'ici trois ans. • O. H.

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Sébastien Dekerle 01/02/2012 00:23


Quand l'obsession du "vivre ensemble" et du multiculturalisme fait perdre tout bon sens. Ces bien-pensants sont totalement aveuglés par leur idéologie. Ou alors c'est un problème de QI...

23bixente23 31/01/2012 23:56


oui, encore un à tondre...!


 


la moralité ("Ces élus pourront alors "aller se rhabiller" et céder leurs sièges à des élus musulmans français ou musulmans bi-nationaux....
")  au moins est saufe, et ce sera le seul point positif si un jour l'islam
gagne la guerre en France: voir la gueule que feront tous ces connards qui vendent voire donnent le pays, en pensant comme des blaireaux que çàa va les fixer au pouvoir ad vitam eternam...

Francis Claude 31/01/2012 19:49


encore un a tondre