RSS L'appartement à sept millions d'euros de Thomas Fabius...

Publié le 30 Avril 2013

EXCLUSIF- Le Point.fr. Le fils du ministre des Affaires étrangères a acheté l'an passé un bien immobilier dans d'étranges conditions. La justice s'y intéresse.

Thomas Fabius, fils de l'ancien Premier ministre Laurent Fabius, arrive le 1er juin 2011 au tribunal de grande instance de Paris pour comparaître pour abus de confiance dans le cadre d'une procédure de "plaider-coupable" (CRPC) à la suite de plaintes de chefs d'entreprise.
Thomas Fabius, fils de l'ancien Premier ministre Laurent Fabius, arrive le 1er juin 2011 au tribunal de grande instance de Paris pour comparaître pour abus de confiance dans le cadre d'une procédure de "plaider-coupable" (CRPC) à la suite de plaintes de chefs d'entreprise. © Bertrand Guay / AFP

C'est l'histoire d'un enfant terrible qui a le chic pour mettre papa dans l'embarras. Déjà condamné en 2011 pour une affaire d'"abus de confiance" dans laquelle il avait opté pour une procédure de "plaider-coupable", Thomas Fabius est de nouveau dans le collimateur de la justice.

Cette fois, le parquet de Paris s'intéresse aux conditions d'achat d'un somptueux pied-à-terre acquis l'an passé pour sept millions d'euros. En juin 2012, le fils de Laurent Fabius, tout juste âgé de 31 ans, s'offre l'ancien appartement du réalisateur Claude Zidi. Un 280 mètres carrés situé au 199 bis d'une des artères les plus huppées de la capitale. Thomas Fabius a expliqué au Point avoir financé son achat par un emprunt bancaire assorti d'une mystérieuse garantie. D'autres sources impliquées dans la vente évoquent des gains de jeu...

 

Sept millions alors qu'il ne paie pas d'impôt !

Comment le fils du numéro deux du gouvernement, qui ne paie pas d'impôt sur le revenu alors qu'il est résident fiscal en France, a-t-il pu acquérir un bien de sept millions d'euros sans que les services de Bercy cherchent à en savoir plus ?

À notre connaissance, Thomas Fabius n'a fait l'objet d'aucune enquête fiscale. Et cela, malgré un signalement de Tracfin, le service chargé de repérer les circuits financiers clandestins.

"Suivant que vous soyez puissant ou misérable" est certainement la réponse...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DURADUPIF 01/05/2013 16:27


Louis XIV revient, ils n'en n'ont pas assez !!! France dans le gouffre, le pas en avant a été fait.

island girl 01/05/2013 14:07


C'est une mafia de bobos pleins aux as et qui se disent socialistes ...ce sont des rats et Marine Le pen va encore grimper dans les sondages ,bonus time pour elle !

Dorothee13 01/05/2013 09:56


A GAULOIS - transférer l'article à vos connaissances car c'est une honte - Je suis de plus en plus écoeuré de ces politichiens de m..... et leur clic

A GAULOISE 01/05/2013 08:29


Entièrement d accord avec Dorothée . Rappellons nous :  papa auteur de l impot sur la fortune ( sauf pour les antiquaires et pour cause le pere de laurent est antiquaire ....! ) souvenons
nous du sang contamine  ? ? ?  Et maintenant le fils .....ce qui me met le plus en rage c 'est que ce monsieur , fils à papa , ne paie pas d impots . Alors là    , si les
français ne sont pas ecoeurés , c' est à desesperer....

Dorothee13 01/05/2013 06:49


Le bon vieux proverbe : TEL PERE TEL FILS !