Le Grand Mufti d'Arabie Saoudite: Pas de photos sur les C.I. des femmes.Traduction Nancy Verdier

Publié le 9 Octobre 2012

headshotPar Raymond Ibrahim  •  photo 5281BTraduction Nancy Verdier (de Puteaux-Libre)

Jihad Watch 

Selon le Grand Mufti d’Arabie Saoudite, il faut remplacer les photos sur les cartes d’identité des femmes par leurs empreintes digitales

Selon un rapport de Masrawy du 27 Septembre (Masrawy report), parce que le visage et les yeux (and eyes)  d'une femme constituent   une grande tentation pour les hommes musulmans – et que du moins d’après un religieux égyptien ils méritent d’être couverts au même titre que le vagin d'une femme,  (Egyptian cleric) - le Grand Mufti d’Arabie Saoudite, le cheikh Abdul Aziz bin Abdullah Al-Cheikh, a récemment appelé à remplacer les photos personnelles des étudiantes universitaires de sexe féminin qui figurent sur leurs cartes d'identité - par leurs empreintes digitales, ce qui "serait le mieux."

240.jpg
Le Grand Mufti saoudien : Pas de représentation féminine

Des  journaux arabes ont cité le Grand Mufti, lors d’une interview avec des étudiantes saoudiennes de l’université  Taibah de Médine. Entre autres, il mettait également en garde les étudiantes sur le «vocabulaire» qu'elles utilisent en plaisantant et leur a déconseillé de regarder des films 'chauds'.

Il a également souligné que «les femmes musulmanes ont un grand impact sur la communauté», citant un certain nombre de versets coraniques et des hadiths.

Le rapport ne précise pas de quels hadiths il s’agit mais il est bien connu que plusieurs hadiths attribués au prophète de l’islam Mahomet insistent sur le fait que les  femmes ont un impact sur la société – mais un impact essentiellement  négatif -  notamment par la comparaison des femmes aux chiens et aux ânes. 
Selon les paroles d’Aïcha, une des épouses de Mahomet. :"
Les choses qui annulent les prières ont été rapportées devant moi".  Ils ont dit: «La prière est annulée par un chien, un âne et une femme (s'ils passent devant des gens en train de prier)." J'ai dit: «Tu nous as faites chiennes (nous les femmes). Je voyais le Prophète prier alors que j’avais coutume de rester allongée dans mon lit entre lui et la Qibla (direction de la Mecque). Chaque fois que j'avais un besoin quelconque, je m’éclipsais, car je détestais l’affronter. "- Sahih Boukhari 1.9.490

 Toute reproduction est libre de droit et même conseillée avec toutefois le signalement de l'auteur, Raymond Ibrahim, de la traductrice Nancy Verdier et du site www.gerard-brazon.com/ Merci d'avance 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Claude Germain V 09/10/2012 17:17


L'oeil torve ,les dents pourries ,on va pas lui donner le prix nobel de la beauté au pasbeau... il represente bien ce qu'il represente ......

Louvois 09/10/2012 16:38


Avoir la trogne de certains musulmans, je regrette que le port de la burka ne soit pas obligatoire pour les mâles !


Quant à la photo sur les C.I. : Idem

DURADUPIF 09/10/2012 16:24


C'est fou ce que la coranerie fait avancer la connerie. Peut mieux faire...Le jour ou cette peste brune sera érradiquée !!! Il faudra faire plus que les croissants viennois...