Si on libérait tous les détenus pour avoir des prisons moins remplies?

Publié le 24 Octobre 2012

Des nouvelles de l'ancienne indépendantiste, radicale de gauche puis Ministre de la Justice, Madame Taubira!  Et si on libérait tous les détenus pour avoir des prisons moins remplies?

La garde des sceaux, Christiane Taubira, a annoncé mardi que le nombre de places en semi-liberté et peines aménagées, qu'elle considère comme une "excellente" modalité d'exécution de peine, serait plus que doublé en trois ans"Dans le cadre du budget triennal, la garde des sceaux a décidé d'inscrire la création de 803 places nettes dans les quartiers pour peines aménagées [semi-liberté et autres mesures d'aménagement]", a indiqué la chancellerie dans un communiqué.

 

Cette création de postes ira même un peu au-delà d'une multiplication par deux puisque dans un avis rendu mardi le contrôleur général des prisonsJean-Marie Delarue, recensait 768 places dans 11 centres de semi-liberté et sept quartiers de semi-liberté pour 1 857 personnes se trouvant sous ce régime au 1er janvier, soit un taux d'occupation de 241 %.

 

C'est pour améliorer les conditions d'exécution de ces semi-libertés que Christiane Taubira souhaite augmenter le nombre de places, car "tantôt trop isolés ou surpeuplés, les quartiers et les centres de semi-libertés peinent à remplir leur vraie fonction de réinsertion""La plupart des créations vont se faire en centre-ville ou en périphérie de ville, et, pour les autres, il est prévu de relier les établissements au réseau des transports en commun de l'agglomération", précise le communiqué, qui rappelle que des "travaux de rénovation" des locaux vétustes sont aussi en cours.

 

La garde des sceaux dit "partager la conviction" du contrôleur des lieux de privation de liberté sur l'intérêt de la semi-liberté, jugeant elle-même que c'est une "excellente mesure qui permet d'exécuter une peine tout en maintenant l'insertion sociale". La circulaire depolitique pénale diffusée en septembre encourage la mise en œuvre des aménagements des peines, dont fait partie la semi-liberté.

 

Source Le Monde

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

banro 24/10/2012 23:17


" Et si on libérait tous les détenus pour avoir des prisons moins remplies?"


Excellente idée Madame la garde des Sots, il suffit de les renvoyer dans leur pays d'origine après les avoir déchus de la nationalité française, cela ferait près de
70% de places en plus dans les prisons ! 

DURADUPIF 24/10/2012 17:22


Les semi libertés ne tardant pas évidemment à récidiver...retour à la case prison, et là patatra elle est occupée par un autre du même acabit. Réusltat les prisons RESTENT pleines. Compte tenu
que notre Pays est ruiné, le budget de la Justice est épuisé et on tente des mesures couets car, on ne PEUT PLUS CONSTRUIRE DE PRISONS. Les prisons sont pleines, nos caisses sont vides. On estime
entre 70 et 90 milliards le coùt de nos diversités visibles et invisibles.

Claude Germain V 24/10/2012 16:04


PS : Et attention suivant les questions posées a l'epoque à la "Stigmatisée " cela concerne le debut du 21 ieme siecle .A chacun selon ses croyances ou sans croyances .....

jp 24/10/2012 16:03


moi je suis d'accord et comme je suis gentil,je les renvoient dans leur pays d'origine,ou il fait bon vivre,ils seront content de retrouver la liberté, et nous d'être débarrassé de cette
racaille.

Claude Germain V 24/10/2012 16:02


Je suis du type St Thomas ,mais là ,ça fait fort : TOUT Y EST ..........posez une question ,ON y trouve une réponse ..........


 


http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm#La_crise_r%C3%A9volutionnaire_en_Europe


 


" Le grand réveil de l’époque assoupie ne va pas tarder à lancer son premier éclat, le commencement d’une marche
victorieuse qui mettra à mort le peuple de celle qui n’a plus d’espoir de se relever, sinon le jour où celui qui est appelé son Sauveur, mettra le pied sur le Trône assigné par le Ciel. La grande
révolution universelle, le commencement en sortira d’abord en France : c’est elle qui, la première, marchera à l’abîme et aussi à la résurrection. "


" Première crise en France. Il y a quelque temps, le Seigneur a marqué trois mois de fatals et terribles châtiments. Il
abrégera beaucoup. Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire durera quatre semaines, mais l’étendue en sera immense. Le nombre de ceux appelés " meurtriers du peuple " sera d’une immensité
inconcevable.


Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal
événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes !


Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il
n’y aura plus de captifs retenus pour crimes. " 9 mai 1882


" Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Coeur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre
civile. " " Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment
qu’il faudra fuir Paris. " 27 avril 1877


" Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. C’est pendant cette période troublée, que
seront promulguées des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition,
coupant tout lien hiérarchique avec Rome. Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive des opposants, de surveillance, de
dénonciations, etc. ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffisantes et des calamités. (Tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux). Des pluies torrentielles
entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution. " " J’avertirai Mes amis par des signes de la nature. Je les préviendrai. " " La guerre civile
et les épidémies feront beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes. " " Les ennemis se battront entre eux ! "


" Cette loi infâme sortira avec un grand nombre d’autres. Personne ne pourra s’y soustraire, ou bien la mort au fond des prisons. Cette loi marchera sur tout ce
qui est le plus sacré. " 20 avril 1882


" À mesure qu’elle s’étendra en France, la persécution recevra beaucoup d’aide de la part des puissances qui l’environnent, de tous ceux qui ressemblent à ceux
qui, en France, livrent tout, sans pitié, au feu et au sang. " 9 mai 1882


Un repos fort court suivra cette grande entrée dans le mal qui sera complet, surtout au Centre (Paris) et dans les environs. Le 24 mai, il se passera entre les
hommes qui se disent vainqueurs et élevés en science, un éclat qui ébranlera cette Grande Ville où le sang a.......................

dorothee13 24/10/2012 15:33


D'accord, mais alors on baisse nos impôts, on se muni d'un sac à main de la marque "bazouka" et là on fera le ménage (asceptisation garantie).