Sida : le 1er décembre nous avons tous eu une petite pensée pour Yasser Arafat

Publié le 2 Décembre 2012

C’est rare, je l’admet bien volontiers. Mais c’est aussi très sincère.

Chaque premier décembre depuis quelques années, j’ai appris à penser à ces personnes contaminées par le virus du SIDA.

Cela a commencé au lycée, lors d’une journée de sensibilisation. Et ça continu aujourd’hui.

A l’époque on nous avait dit « le mieux, c’est de penser à quelqu’un qui est séropositif. Dans la mesure ou le SIDA est une tragédie nationale, il n’est malheureusement pas difficile de penser à la vie de quelqu’un que l’on connaît, même de loin, et qui est touché par ce fléau. »

Mais aujourd’hui, je me rend à l’évidence et il ne me semble pas connaître une victime de ce virus assassin. Alors je pense à la premier personne qui me vient à l’esprit, personnalité connue, qui en est morte. Alors je pense à Yasser Arafat.

Arafat, contrairement aux patients atteint à cause de la drogue, aurait été contaminé lors de relations sexuelles homosexuelles. Ainsi, le chef des renseignement de République Tchèque n’écrivait-il pas dans ses mémoires qu’Arafat et son garde du corps « rugissaient comme des hyènes au lit. »

En voyant la façon terrible dont le terroriste palestinien à quitté la vie, et en voyant la manière dont sa famille tente de sauver la face, on ne peut qu’être consterné par le fait que le SIDA, même à titre posthume, reste « une honte » au visage des populations arabes. Il est temps que les palestiniens se réveillent et acceptent la triste réalité.

Au lieu de nier, le gouvernement de Mahmoud Abbas devrait créer un grand centre de dépistage du SIDA au nom de Yasser Arafat.

Mieux encore: au lieu de criminaliser l’homosexualité, Abbas devrait penser à créer un grand centre d’accueil et de secours pour tous les homosexuels palestiniens. Cela devrait permettre à ces gens là d’arrêter de fuir vers Israël ou ils sont, chaque année, des milliers à demander l’asile pour pouvoir rester en vie.

ELinor Cohen-Aouat – JSSNews 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 03/12/2012 10:46


 Citation: "Cela devrait permettre à ces gens là (tous les homosexuels palestiniens) 
d’arrêter de fuir vers Israël ou ils sont, chaque année, des milliers à demander l’asile pour pouvoir rester en vie".


Et y rester tout simplement pour ensuite , avec la meilleure des bonnes volontés reconnaissante islamiste:  y
servir de 5 ème colonne TERRORISTE. ?