Social : Plus réactionnaires que les socialistes il n'y a pas...

Publié le 17 Juillet 2012

Le Monde, journal bien-pensant de gauche comme les 73% de journalistes ayant voté pour François Hollande, est bien obligé de l'avouer. Son poulain devenu cheval de course par défaut à les genoux qui se touchent ! Le galop est un peu lourd et la distance est encore longue.

En à peine deux mois, il franchit difficilement les premiers mètres. Sa concubine (courtisane, maîtresse, compagne je ne sais...), son fils qui lui trouve intelligent de repasser les plats et les couverts et  j'en passe, n'arrange pas la sauce. Vous y ajoutez les plans sociaux, les heures supplémentaires et vous devinez que sa première année va être très dure, infernale voire impossible ! Aura-t-il le souffle?

Il est clair que la volonté de fiscaliser les heures supplémentaires est une grossière erreur. Combien d'entreprises embaucheront suite à la fiscalisation de ces heures supplémentaires? Aucune. Pire, les salariés qui avaient un peu plus de pouvoir d'achat vont la trouver saumâtre, leurs impôts risquent de décoller et leur pouvoir d'achat s'essouffler quand certains iront même jusqu'à franchir des seuils sociaux qui leur feront perdre des aides sociales de type APL par exemple! Cela dit, s'ils ont voté socialistes, je ne les plains pas, Hollande les avaient prévenus, ceux qui ne se sont pas déplacés non plus. Le droit de vote ce n'est pas fait pour les chiens!

Les entreprises de plus de 20 salariés, au prix du coût du travail, préféront réduire la voilure, fermer un peu plus tôt des services, ralentir la production pour ne pas avoir à embaucher. Car un salaire chargé pour eux, c'est le double de ce que gagne le salarié. C'est tout simplement la rentabilité qui est en jeu sans compter la difficulté pour licencier en cas de panne de commande!

Mais là où le gouvernement va passer pour une équipe de salauds, c'est s'il décide de mettre en place la rétroactivité de la fiscalité sur les heures supplémentaires! (Avoir bossé depuis le début de l'année sans savoir qu'on allait payer dessus ce qui n'était pas prévu du tout - Coup en vache est un faible mot) Pour le coup, il y a trahison des conditions initiales. Dans cette affaire, gageons que comme d'habitude lorsque la gauche est au pouvoir, on n'entendra pas trop les syndicats. Imaginons si la droite avait fait ce genre d'entourloupe? Le tollé aurait été immense, les gros titres dans la presse... 

En fait les socialistes ont un urgent besoin d'argent et au lieu de songer à économiser sur, par exemple et au hasard, les aides à l'immigration, l'Aide Médicale d'Etat (AME) pour les clandestins, la chasse aux polygames et aux triples foyers conjugaux dévoreurs d'appartements sociaux qui assèchent le logement social et offrent le spectacle de ghettos africains dans les banlieues où, comme à Mantes La Jolie, ce sont 80 familles musulmanes qui produisent 2000 enfants dans les écoles, (Mettez-vous à la place des profs). De même à la Couverture Médicale Universelle (CMU) sans contrôle (un étudiant étranger peut avoir la CMU sans condition de revenu, etc.), car il faut savoir que les bénéficiaires de CMU ne se privent pas de soins. Pas comme nos petits vieux aux petites retraites.

On pourrait aussi songer à fiscaliser tous les revenus sociaux car est-ce normal que ce ne soit que les salariés qui aient à payer l'impôt sur des revenus du travail. Même si cela devait se faire d'une manière symbolique. Pourquoi aussi ne pas limiter le nombre d'enfants bénéficiaires. Ce qui ferait sans doute baisser la natalité des étrangers en France! Ce sont des pistes qui pour le moment ne sont pas d'actualité. Des pistes qui seront jugées comme extrémistes j'imagine...

Faire des économies devrait être le mot d'ordre! Bien au contraire, nous augmentons les impôts pour... dépenser plus vers je ne sais quel tonneau des danaïdes! 

Gérard Brazon

****

Loquendi Libertatem Custodiamus - Gardons la liberté de parler

Cet article n'est pas protégé et peut-être diffusé comme tel ou par extrait à la condition d'en indiquer l'auteur et la provenance. http://www.gerard-brazon-com.

Le Journal Le Monde

 

François Hollande enregistre une baisse de 5 points de sa popularité en un mois, à 53 %, tandis que la cote de son premier ministre Jean-Marc Ayrault est inchangée à 56 %, selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur publié lundi 16 juillet (voir le PDF).

53 % des personnes interrogées affirment qu'elles ont une opinion positive de "François Hollande, en tant que président de la République", dont 11 % ont une opinion "très positive" et 42 % "assez positive". Elles sont 37 % a avoir une opinion négative du chef de l'Etat, soit 22 % "assez négative" et 15 % "très négative". 10 % ne se prononcent pas.

Si elles sont 56 % à avoir une image positive de Jean-Marc Ayrault (12 % très positive, 44 % assez positive), elles sont 29 % à avoir une image négative du premier ministre (20 % assez négative, 9 % très négative), et 15 % à ne pas se prononcer dans ce sondage réalisé les 12 et 13 juillet par téléphone, auprès d'un échantillon de 966 personnes, représentatif de la populationfrançaise âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

"UNE PREMIÈRE CHUTE DE POPULARITÉ"

"Alors que son prédécesseur avait connu un état de grâce estival à la suite de son entrée en fonction, François Hollande connaît dès à présent une première chute de popularité", souligneErwan Lestrohan, de l'institut LH2.

Cette baisse est "à relier aux fortes attentes des classes populaires notamment qui s'inquiètent de ne pouvoir trouver dans l'action présidentielle des bénéfices en matière de pouvoir d'achat et d'emploi", ajoute-t-il. Ces inquiétudes "ont pu être ravivées par les récents plans de licenciements au coeur de l'actualité", poursuit-il en faisant allusion aux licenciements annoncés chez PSA.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

Epicure 17/07/2012 20:13


les Français sont des veaux....Bis repetita ! et très contents d'eux-mêmes, comme tous les imbéciles...Les autres doutent..au moins..

Loly 17/07/2012 16:31


jusqu'où vont-ils aller dans la collaboration?????????


http://www.fdesouche.com/126915-fete-de-la-bataille-de-poitiers-balades-en-dromadaire-et-expo-de-linstitut-du-monde-arabe


W.Churchill disait :Le socialisme est une philosopie de l'échec, le credo de l'ignorance et l'évangile de l'envie.........!


 

island girl 17/07/2012 12:40


Ils ont voté pour un bouffon ,ils commencent à rire jaune ...bientot ils seront verts !

Kantz 17/07/2012 12:06

Il n'est malheureusement pas question de rétablir des droits de douane pour remplir les caisses de l'État tout en protégeant nos emplois et notre industrie. On voit bien qu'il s'agit de détruire
notre système de protection sociale, et notre pays par la suite. La malveillance des ces gens est tellement visible que je me demande au vus de ces sondages, s'ils sont faux, où si les français
sont particulièrement incapables de comprendre ce qui se joue.

henri 17/07/2012 11:00


Je savoure la déconfiture hollandaise....


Ou bien ,comme l'on dit chez nous : "dans le cul la balayette" (avec l'étiquette) 


Bel article Gérard.