Société! Eric Zemmour le symptôme d'une société devenue intolérante.

Publié le 25 Mars 2010

        L'affaire Eric Zemmour semble bien se terminer. La raison l'emporte finalement. La liberté d'expression aussi. De nos jours, le Luron, Coluche, Desproges, seraient interdits d'antennes, mis aux piloris par les biens pensants en conformité avec les lois contre les discriminations, le racisme, et autres. Bientôt on ne pourra plus dire chocolat noir sans être suspect. Je ne sais pas ou va notre société mais j'avoue que je crains pour elle.
Un lecteur m'a remis un texte paru sur le Point.

             Il n'y a pas de statistiques ethniques.Pourtant, devant une commission parlementaire du Sénat, Christian Delorme, surnommé le curé des Minguettes , déclarait : en France, nous ne parvenons pas à dire certaines choses parfois pour des raisons louables. Il en est ainsi de la sur délinquance des jeunes issus de l'immigration qui a longtemps été niée, sous prétexte de ne pas stigmatiser. On a attendu que la réalité des quartiers, des commissariats, des tribunaux, des prisons impose l'évidence de cette surreprésentation pour la reconnaître publiquement. Et encore, les politiques ne savent pas encore en parler."

           Il y a quelques années, une enquête commandée par le ministère de la Justice, pour évaluer le nombre d'imans nécessaires, évaluait le pourcentage de musulmans dans les prisons entre 70 et 80 %. En 2004, l'islamologue Farhad Khosrokhavar, dans un livre L'islam dans les prisons ( Balland), confirmait ce chiffre. En 2007, dans un article du Point , qui avait eu accès aux synthèses de la Direction centrale de la sécurité publique ( DCSP) et de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), on évaluait entre 60 et 70 % des suspects répertoriés issus de l'immigration. Il y a près de dix ans, la commissaire Lucienne Bui Trong, chargée des violences urbaines à la direction centrale des RG, relevait que 85 % de leurs auteurs sont d'origine maghrébine. Dans un article du Monde, du 16 mars 2010, les rapports des RG sur les bandes violentes établissaient que 87 % étaient de nationalité française, 67 % d'origine maghrébine et 17 % d'origine africaine.
La "plupart" d’Eric Zemmour semble bien en retrait par rapport aux faits cités plus haut.

Du même lecteur, ancien professeur, une présentation de ce qu'il faut dire ou ne plus dire. Apprenez-les par coeur pour devenir un bon citoyen bien formaté.


Les mots façonnent les esprits puis modifient la manière de penser. Quelques exemples de la novlangue (1984 de George Orwell ):

Ne dites plus clandestin mais candidat à l'immigration (Figaro)

Ne dites plus clandestinimmigré illégal, ni même sans-papiers, mais privés de papiers (source)

Ne dites plus discrimination positive mais encadrement différencié (Belgique) (voir)

Ne dites plus quartier à majorité immigrée mais quartier populaire (tous les médias)

Ne dites plus ni crimesagressionsviolences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités. Et encore mieux bêtises  (source) ou faux-pas (France 2). Récent : les inconduites (CNRS)

Ne dites plus émeutes ou guerre des gangs mais incidents (partout)

Ne dites plus immigration mais mobilité européenne (Frattini, commissaire européen) (voir)

Ne dites plus immigré mais client (autorités finlandaises) (voir)

Ne dites plus bandes mais identités de quartier.  (LCI.fr)

Ne dites plus des bandes de noirs et d'arabes mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques » (Belgique) (voir)

Ne dites plus  enfants d'immigrés mais enfants issus de familles d'éducations éloignées (source)

Ne dites plus attraper les voleurs mais lutter contre les délits d'appropriation  (France) (voir)

Ne dites plus des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs ». (source)

Ne dites plus un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice  (tous les médias)

Ne dites plus mosquée mais centre culturel et religieux. (partout)

Ne dites plus fusillade mais bagarre par balles (source)

Ne dites plus français de souche attaché à son pays et fier de son drapeau mais plutôt franchouillard, attardé voire raciste! La norme étant l'acceptation naturelle de la multiculturalité voire société multiraciale.
Tout cela pour dire que notre bonne vieille société millénaire a bien changé mais chut... il ne faut sans doute plus le dire.
Gérard Brazon

  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

sacco 26/03/2010 15:22


"Touche pas à mon Zemmour"envoyé par LEXPRESS. - L'info internationale vidéo.


sacco 26/03/2010 11:40



LA HONTE...J'ai honte de mon pays !






Sacco 26/03/2010 11:35



Merci pour ce glossaire GERARD...


Ne dites pas patriote mais Front national !


Heureux que monsieur Zemmour (qui n'est pas d'origine ni de religion française ) dise tout haut ce que nous (les français) disons tout bas !


Vive notre liberté d'expression


vive les combattant de l'identité nationale !



crystal78 26/03/2010 08:21



Excellent ... merci Gérard