Société: Histoire d'une trahison à la montagne.

Publié le 28 Décembre 2009

J’ai dû m’absenter de mon cher blog ces derniers jours ! Les vacances bien sûr. Une année de retraité est bien plus fatigante que ne l’imagine certains travailleurs. On est à l’abri de rien.

La neige était là, certes modeste, mais suffisante.

La montagne aussi, sans laquelle la neige ne pourrait-être imaginée ludique.

Quelques jours plus tard, une chute suite à une rébellion.

On ne peut plus faire confiance à des skis ! Parfois ils vous trahissent en douce. Ils vous glissent sous les chaussures, sans rien dire. Ils se sauvent sans vous à la moindre bosse. Pourtant, jusqu’à l’arrivée, en bas des pistes, tout allait bien. Du moins rien de bien grave. Je contrôlais la situation. J’ai maté les quelques réticences de mes piquets qui refusaient de me suivre et avaient décidés de se faire remarquer en tournoyant au dessus de ma tête. Surveillais de prés les velléités d’indépendance de mon ski gauche qui faisait la gueule au ski droit. Allez savoir pourquoi? Il prenait des distances avec son collègue de façon suspecte. L’autre bien sûr, vexé ne voulait plus suivre mes indications.
C’est pourquoi, malgré toute ma sollicitude, ma compréhension, mon attachement dirais-je, la rupture fût consommée peu de temps après. Le ski droit décida de me quitter sans prévenir, la dragonne d’un des piquets que je soupçonne de complicité en profita pour me tordre le pouce. Le ski gauche me lâcha en suivant. Ce fût la débandade, les traîtres étaient à l’œuvre. Il ne me restait plus qu’a amortir le choc sur une neige devenue, comme par hasard, dur comme de la glace. C’est donc seul que j’ai atteint mes limités ou plutôt, les limites de la piste!

Je dois dire que mon pouce droit n’a pas apprécié la plaisanterie. Au que non ma foi. Il s’est mit en travers et renonça à récupérer les évadés, les lâcheurs. C’est à pied en criant pouce que je suis allé me plaindre au premier centre de soins de montagne. Un centre qui me garda en observation le temps de savoir si je délirais.

Ces derniers jours, en négociation avec mon pouce, j’ai finis par accepter qu’il soit traité avec les égards dû à son rang. Le premier, c'est à dire le rôle du « pincier ». Il va être remis dans la même direction que ses collègues. Nous sommes « tombés » d’accord pour que l'opération se fasse demain. Nous allons le réintégrer et le remettre en place ! Pas question de lui mettre un doigt. Comme quoi, c’est malin un pouce !
            Si toutefois vous avez une pensée pour moi, c’est demain qu’elle me sera la plus utile ! Au retour, ce sera plus facile pour vous écrire.


 Bonnes fêtes de fin d'année à tous mes lecteurs.
Gérard Brazon  
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Simone et Daniel 30/12/2009 14:08



Cher monsieur, étonnés de ne pas vous lire mais pensions que vous preniez un peu de repos. Nous sommes avec Tout ira bien. Bon courage même si nous savons que vous en avez.


 


Bonne fin d'année  Amitiés


                                               
Simone et Daniel



Dominique V 30/12/2009 14:06


Bonsoir Gérard, Cela va ? Toi et ton pouce ?
Passé de bonnes fêtes ?
Prend soin de toi. Bonnes fêtes de nouvel an.
Dominique


Bernard Th 30/12/2009 14:04



Bon et rapide rétablissement ! La prochaine fois, au lieu d'aller au ski, vengez-vous, allez-y en...pouce-pouce !!!


Tous mes meilleurs voeux pour 2010.


 


Bernard Th



Den 30/12/2009 14:03


Bon rétablissement et reviens en forme pour 
le 8 janvier - je t'embrasse Den


Gérard Brazon 30/12/2009 14:02


Merci Chrystal78. Tous mes voeux de bonheur. Mercie pour vos commentaires. Bonne année 2010


Marie Claire Loliérou 30/12/2009 14:00



bon rétablissement et dit toi bien que maintenant la jeunesse a fichu le camp, hi hi hi hi


 


Passe de très bonne fête et grosses bises


 


Marie-Claire



Sylvia W 30/12/2009 13:59


Bon courage Gégé, bon rétablissement ,,,, et bonne fête à toi et ta petite famille.


Gérard Brazon 30/12/2009 13:57


@911!
 La seule chose qui soit mal engagé c'est mon pouce (sourire) Je pianote avec un gant de boxe depuis aujourd'hui!
Merci de votre pensée.


romuald 29/12/2009 23:47



Mr DUSSE BRAZON JEAN-CLAUDE

Vous n'écoutez rien. L'an passé, nous vous avions pourtant prévenu.
Souvenez-vous?...Le planté du bâton, l'ourson.. et puis votre peut-être première étoile....tiens c'est  ça ...La première étoile, c'est l'genre de film que vous pourriez lire
en convalescence DVD....Si Si... la première etoile... bon p'tit film...c'est bien ça...la neige,  Jean Ferrat...La France quoi...  En r'gardant ça,... cela ne pourrait que vous
faire progresser.....en chasse -neige!

Et sinon....à Dusseland....Ca va bien? 

Bons baisers du Québec



Amateur de 911 29/12/2009 16:50


Bonjour,
Bravo pour le pouce!
Ca sent le blog moins engagé! ou moins complet
Bonnes fêtes de fin d'année.


crystal78 29/12/2009 08:50


Gérard,

Je te présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année ...