Société: "Incivilités" à la RATP, rien de neuf semble-t'il.

Publié le 25 Novembre 2010

 

           Tout va pour le mieux dans notre société. La RATP affiche son désarroi devant les "incivilités" comme ils disent. Pourtant, elle aura été à la pointe de l'approche envers les jeunes "défavorisées", en situation "difficiles" etc. 

                 Je me souviens des débats de ces dernières années sur les agressions des agents de la RATP, des réponses aussi comme d'aller dans les écoles pour expliquer ce qu'est la RATP. Ce sont des fortunes que les entreprises de transport comme la RATP dépensent pour essayer d'avoir un peu la paix sur ses lignes de transport. Rien n'y fait. C'est même devenu un argument de vente du réseau la "prévention" de la RATP. Il y a désormais des professionnels de la prévention à défaut d'avoir des résultats. Car il faut bien le reconnaître, "l'insécurité" n'a pas reculé dans les banlieues. Bien au contraire. Même cette axiome,  les conducteurs doivent ressembler aux clients de l'ancienne Présidente de la RATP, Anne Marie Idrac, devenue Présidente de la SNCF, puis Ministre n'a pas suffit. 

Il est vrai que tous ces décideurs ne restent jamais bien longtemps en place pour assumer les directives qu'ils prennent. Ne restent que les acteurs sur le terrain, ceux qui sont s'en prennent plein la tête chaque jour et qui savent bien que ce n'est pas leur origine, leur couleur qui les protégera des "incivilités" des banlieues.

               

 Gérard Brazon 

  En raison de recrudescence des outrages envers les conducteurs...

 

.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

henri 25/11/2010 12:11


il suffirait de peu de choses pour que cela change. Quelques gardes ou policiers armés et assermentés . Un voyou dangereux = 1 carton entre les deux yeux et basta ! Avant d' arriver à la demi
douzaine ,le problème serait résolu. Sinon il y a des commandos,paras ou marine qui peuvent faire la même chose. Ce qui importe :sortir cette merde du cul !


Christian 25/11/2010 09:14



Bonjour,


dans les transports en commun de toutes les villes les mêmes phénomènes se reproduisent. Qui sont ses voyous??? Le métro de Lille est lui aussi la cible de ces actes graves que je n'appelle pas
incivilités mais violence, crimes et aussi assassinats. Je connais personnellement des conducteurs qui ont peur de prendre leur service et d'aller dans certains quartiers, bus, tram, métro même
galère pour eux et les usagers. Le pire étant bien sûr le métro de Paris. Il est temps de mettre hors de nuire ses bandits de grands chemins qui font régner la terreur.


Christian du Nord