Société: La rue Mirha à Paris interdite aux commentaires et aux vidéos.

Publié le 15 Décembre 2009

         C’est une vidéo surréaliste que je vous invite à regarder ! Une vidéo tournée par un militant de Debout la République le mouvement politique de Nicolas Dupont-Aignan qui a voulu vérifier, rue Myrha dans le 18ème arrondissement de Paris, la réalité des rues interdites à Paris et ailleurs pour cause de prière le Vendredi.

         Nous sommes en 2009, en plein débat sur l’identité nationale. Je suis tout simplement choqué de l’état de cette situation qui fait que le droit n’est plus respecté par une partie de la population ! Que des femmes et des hommes politiques ont démissionné de leurs responsabilités.
          Il ne suffit pas de dire, d’annoncer, voire de tempêter si, au quotidien, rien ne se fait. Nous sommes et vivons dans une république laïque et il devient de plus en plus intolérable de s’apercevoir que cette laïcité n’existe plus ou, de moins en moins, dans l’espace publique ! Il est temps de retrouver la raison ! Temps de se rappeler qui nous sommes c'est-à-dire, un pays tolérant avec des valeurs humanistes sans pour autant un pays qui abandonnerait ses valeurs que sont la Liberté qui s'arrête ou commence celle de l'autre, l'Egalité des droits et des sexes et la Fratenité qui reste encore à approfondir.
           J’ignore ce que penserait le général Charles de Gaulle de tout cela mais, ce dont je suis sûr, c’est qu’il n’approuverait pas le laxisme de ces héritiers politiques en cette matière. La Nation, la France avait pour lui un sens.

Gérard Brazon

Des extraits du dialogue

  En réponse à l’interdiction de filmer :

- C'est interdit ? Mais par qui ?

- Nous, on dit que c'est interdit

- Qui dit ça, la loi ?

- C'est interdit par nous-mêmes. Chez nous c'est comme ça

 - Chez nous c'est chez qui ? Je suis en France. Vous êtes dans l'espace public 

- T'as pas le droit

- Il y a une loi ? Je ne suis pas chez vous, je suis dans la rue

- On n'en a pas envie

- Que vous n'en ayez pas envie, certes, mais il y a aussi les règles. La rue ce n'est pas un lieu de culte. Vous voyez bien que ce n'est pas un lieu de culte.  

 

Le dialogue avec un des responsables de la mosquée, qui se présente comme le responsable de la future mosquée ne manque pas de sel non plus. Il argumente en se fondant sur une espèce de tradition : « Ils (les fidèles qui prient) sont sur une place publique librement consentie par la Mairie de Paris, c'est une tolérance. Vous n'avez pas le droit de prendre des photos.

  - Mais je suis dans la rue, je ne suis pas à l'intérieur d'une mosquée

- Vous pouvez prendre des photos mais sous notre contrôle, sinon c'est l'anarchie.

Le courageux vidéaste amateur refusant d'obéir, le groupe autour de lui se fait menaçant :

- Prends ta caméra et va faire un tour

- Attends, après les prières…

- Je vais te la prendre ta caméra !

Etc.

Lire l’ensemble du billet ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 20/12/2009 18:38



Je viens de censurer (ce n'est pas mon habitude) les propos de laurent Méliz. Ce commentaire n'apportait rien au débat hormis ses allusions et son penchant à salir tout ce qui ne correspond pas à
ses idées de vieus coco. Sa rancune et son fiel n'a rien à faire sur ce site.



Gérard Brazon 16/12/2009 14:37



Cher Luc


Tu me sais vrai, sincère dans mes engagements et fidèle en amitié ! Certains me prennent pour un
franchouillard et tu sais combien je m’en moque! Je ne suis affilié à aucune chapelle politique hormis l'UMP pas même d'orientations aux théories du FN dont je ne crois pas qu'il ait de
solutions.
Les gens que je fréquente n’ont pas tous la même couleur que moi ni ne sont tous des français de souche comme on dit ! Beaucoup parmi eux sont juifs, arabe-chrétien et musulmans ! Avec
eux, j’ai des conversations d’une grande finesse et d’une grande intelligence. Si tu me lisais plus souvent tu le saurais bien ! Mais il faut croire que non !
Par contre, j’ai le plus grand mépris pour l’insulte gratuite et pour des gens qui cherchent à imposer des modes de vie, des us et coutumes qui ne sont pas ceux du pays d’accueil ! Je ne
supporte pas l’idée d’une organisation qui oblige, tord le bras à la république laïc en imposant une situation de fait ! Tu sais, je sais, nous savons tous que tous les personns qui
viennent s’installer et occuper la rue Saulnier ne sont pas tous des habitants de la ville ! Sinon, pose la question aux habitants de Marcellin Berthelot ou des Fontaines qui, comme moi,
voient ces hommes, ces femmes et ces enfants descendre en colonne la rue Lorilleux, la rue Monge et ce jusqu’à cette rue Saulnier appelait par le blog de la Mosquée de Puteaux la rue de la
Mosquée (cela ne s’invente pas) !


Combien de personnes te disent leur inquiétude et se demande pourquoi cette tolérance. Pourquoi la liberté
de circuler n’est pas respectée et autres questions que nul ne songe à prendre en compte par crainte ou sous prétexte que ces questions seraient inconvenantes au mieux, racistes au pire !
Car bien sûr, tout ce qui traite de ces problèmes liés à l’installation de l’islam ne peut-être que des interrogations à buts politiques et issues d’islamophobes, de fascistes bref, d’attardés
mentaux en mal de la vieille France du temps jadis. celle du général de Gaulle! Ce qui est moderne c’est la tolérance, l’acceptation sans limite et pourquoi pas le communautarisme comme je le lis
parfois sur des sites de la gauche bien pensante !  


 


Que les choses soient claires, tu me dis :   Comment oses tu ressortir quelques phrases du soit disant responsable de la
mosquée dans la présentation de cette vidéo.


Il m’était fastidieux de noter tous les propos qui ont été tenus lors de cette vidéo ! C’est pourquoi
j’ai mis la vidéo ! Il suffit de la regarder. Chacun y trouvera ce qu’il cherche. La justification, l’approbation ou le refus.


Plus loin tu dis : une
provocation (de plus) bien inutile d'un petit baltringue qui aurait très certainement mérité de prendre une bonne tartine dans sa petite gueule.


Quelle violence dans le propos alors qu’en fait, il a prouvé que l’on ne pouvait plus exercer une des
libertés de tous les citoyens c'est-à-dire celui de filmer une action, un fait, une rue, etc. Le fait que ce soit une rue occupée par des hommes (pas de
femmes) qui souhaitaient faire la prière ne change rien au fait. Il y a déni d’une liberté sur un lieu public au profit d’une religion ! Mais chut, il ne faut pas le dire. Qu’importe
qu’elle soit musulmane, juive ou chrétienne voire Bouddhiste ! Sauf que ces dernières religions ne le font pas !


Tu dis : La France à
laisser les fondamentalistes cultiver leur jardin dans les caves, on connait le résultat.


Alors oui tu as raison, mille fois raison. Il faut des lieux de prières décents pour les
musulmans ! Chaque religion doit pouvoir s’exprimer et exprimer sa foi mais, pardonne moi de mettre un bémol. Je n’accepterai jamais qu’une religion, n’importe laquelle, empiète sur ma
liberté de citoyen, ma liberté d’homme libre, ma liberté de dire et d’expression. Je refuse d’accepter les petites lâchetés, des uns et des autres, qui consistent à accepter les diktats de
 religieux fondamentalistes concernant des règles alimentaires  que ce soit en prison ou dans les écoles au détriment d’autres personnes ! Des horaires de piscines pour les femmes, le refus de la mixité, la burqa, le
niqab et tout ce qui fait de la femme une citoyenne de seconde zone.


Des femmes se battent en Algérie et tu le sais bien pour avoir simplement le droit d’être considéré comme
un être humain majeur ! Je connais des femmes algériennes, marocaines à Puteaux qui approuvent mon refus voire mon combat pour la laïcité!


Est-ce de trop déjà de le dire et de l’écrire ! Réfléchis-y s’il te
plaît !


Pour ma part, je ne te retire aucunement ma sympathie car je sais qu'au moins, tu as de la franchise et du
caractère! Et c'est ça j'aime!.
Gérard



Luc AIT AISSA 16/12/2009 08:40


Gerard, je te pensais critique, certe, accerbe aussi, mais pas manipulateur ! Comment oses tu ressortir quelques phrases du soit disant responsable de la mosquée dans la présentation de cette
vidéo.

Ce que je constate moi, une provocation (de plus) bien inutile d'un petit baltringue qui aurait très certainement merité de prendre un bonne tartine dans sa petite gueule.

Effectivement ils prient dans la rue, peut etre parce que depuis plus de 30 ans, on autorise la construction de temples des témoins de jehova et de leurs amis, de superbes eglises et
de synagogue, mais pas de mosquée.

La France à laisser les fondamendalistes cultiver leur jardin dans les caves, on connait le resultat.

Arrete un peu de stigmatiser l'ensemble des musulmans comme tu le faits, ils ne le meritent pas tous.

C'est grace à des relais comme les tiens, qu'aujourd'hui le Francais lambda, prend un musulman pour un integriste et un integriste pour un musulman !

Ou alors, achete toi une tunique, un épée et part en croisade ! Très franchement Gerard cela commence vraiment à sentir le bon facho moyen populaire chez toi !

Et puis comme je te l'ai déja dis, c'est avec des clichés comme les tiens que Hitler à commencé, on connait la fin...

Luc