Société-Sécurité: Pendant que la Justice se bat contre la Police, les délinquants s'amusent.

Publié le 9 Février 2010

        Pendant que les avocats se battent contre la garde à vue des délinquants comme ceux qui avaient agressés des policiers, les faits se montrent, comme on pouvait s'y attendre, têtus. Tous les angélistes et autres pourfendeurs de l'"état policier" ne peuvent ignorer que leur action ne sert pas la société ni même la liberté. Même si la garde à vue ne doit pas être systématisée.
        Sans être pour autant un adepte du tout police et de l'autorité sans limite, je considère comme beaucoup d'autres que les bons repères ont été perdus dans ce pays. Décidément c'est la "chienlit". 
        Concernant les mineurs, je me demande toujours quelle est l'action qui est menée envers les parents. Sont-ils irresponsables? A quand un service civique obligatoire sous la responsabilité d'associations pour les plus motivés ou de l'armée pour les autres.

Paris: 29 bandes violentes recensées

AFP 09/02/2010 |

La police française a recensé 29 bandes violentes à Paris et dans ses environs immédiats, qui ont participé à une cinquantaine d'affrontements dans la capitale l'an dernier, selon une étude révélée aujourd'hui à l'AFP.
Selon ces informations rassemblées par un service d'investigation créé après des heurts violents dans des manifestations d'étudiants en 2006, la capitale compte notamment six bandes de filles parmi ces bandes violentes, dont les effectifs, très fluctuants, peuvent aller jusqu'à deux ou trois cents membres. Une cinquantaine de groupes sensibles, constitués de 10 à 15 jeunes, ont également été recensés.
Les policiers français ont également recensé les lieux d'affrontement privilégiés entre ces bandes, comme la Gare du Nord ou le Forum des Halles, en plein centre de Paris, les Champs-Elysées ou la place Pigalle. L'an dernier, 49 affrontements entre bandes rivales, ont été enregistrés à Paris, et 83 affaires au total impliquant des bandes, selon la même source.
Des affaires impliquant des bandes violentes ont donné lieu l'année dernière au placement en garde à vue de 405 personnes, dont 197 mineurs, et 184 personnes ont été présentées devant un magistrat. Au total, en 2009, plus de 2.700 personnes auraient participé à des infractions liées aux phénomènes de bandes à Paris, selon la police, qui veut intensifier la lutte contre ce phénomène.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

Ange 20/02/2010 12:13


LE service civique obligatoire permettrait de développer les valeurs de la République au sein de la population. Un lien vers un article qui fait un bon constat et des propositions, dans
une revue de référence :http://www.defnat.com/pdf/dosse.pdf